(Temps de lecture: 6 - 11 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 4.89 (9 Votes)

Bonsoir, Robert Malone est le Père de la technologie à ARN messager (celle des vaccins Pfizer et Moderna), et même lui le dit, il n'y a AUCUN avantage à vacciner les enfants, de plus on ne saura les effets réels de la 'vaccination' par ARN messager que dans 5 ans.

Le processus de vaccination actuel est une expérience en cours, et Robert Malone, indique très précisément les risques qui pèsent sur les enfants (et les autres ?), et notamment la possibilité que leurs organes reproducteurs soit touchés.

Et c'est ça que VEULENT depuis le début les mondialistes.

Ça s'appelle un génocide, ils veulent rayer de la planète l'Humanité pour ne laisser que 500 millions de personnes. (Ce n'est même pas un secret, c'est totalement assumé par des gens comme Bill Gates).

Protégez à tout prix les enfants et leur patrimoine génétique.

Olivier Véran a annoncé ce matin la vaccination obligatoire pour aller travailler, ils disent ci-dessous que c'est 'à l'étude', mais sur une autre chaîne et sur Twitter c'est acté.

Ils veulent que les gens fassent des tests toutes les 24h, (je vous dis pas la tronche de votre nez, regardez ce que ça fait aux enfants en Australie).

Nos dirigeants (ou plutôt les labos et la haute finance), veulent faire disparaître le groupe témoin (non vaccinés), pour ne pas que l'on puisse savoir les maladies et conséquences des vaccins, et qu'on puisse notamment faire la différence avec un groupe de personnes non vaccinées.

Ils veulent donc que TOUT le monde soit vacciné, 100% de couverture.

Ce qui ne sert à rien (sauf à faire gagner 33 milliards à Pfizer) puisque ce vaccin n'empêche pas d'être porteur, ni même contagieux. Mais maintenant vous savez pourquoi, et je vous encourage à être curieux et à creuser les habituelles 'informations complémentaires' en bas de page, des fois la réalité dépasse la fiction.

Amitiés,

L'Amourfou.

Robert Malonne Danger Of Arn Messenger For Kids

Afin d’enrayer le processus de vaccination en masse des enfants en bonne santé, 15.000 médecins et scientifiques dans le monde ont conjointement signé une déclaration visant à marquer leur opposition à une mesure qui ne repose selon eux sur aucune donnée scientifique. C’est pourquoi, lors d’un meeting en ligne organisé ce 12 décembre par le Global Covid Summit et the Unity Project, le Dr Robert Malone, inventeur de la technologie ARNm, s'est exprimé en leur nom collectif dans l'optique de mettre en garde les parents au sujet de l’irréversibilité à vie des dommages que pourrait engendrer leur vaccination :

Déclaration de Robert Malone ce 12 décembre DR
Traduit et sous-titré en français par covid-ivermectine.ch

Transcription de la déclaration du Dr Malone :

Je m'appelle Robert Malone. Je suis un médecin et scientifique, mais plus important encore, je suis père et grand-père. Je n'ai pas l'habitude de lire un discours préparé, mais ce sujet est si important que je voulais m'assurer que chaque mot et chaque fait scientifique soient exacts.

Je m'en tiens à cette déclaration, car j'ai consacré ma carrière à la recherche et au développement de vaccins. Je suis vacciné contre le Covid et je suis généralement pro-vaccination. J'ai consacré toute ma carrière au développement de moyens sûrs et efficaces pour prévenir et traiter les maladies infectieuses. Voilà mon message :

Avant de faire injecter votre enfant - une décision qui est irréversible - je voulais vous faire connaître les faits scientifiques concernant ce vaccin génétique, qui est basé sur la technologie du vaccin ARNm que j'ai créée.

Il y a trois points essentiels que les parents doivent comprendre avant de prendre cette décision irrévocable.

Le premier est qu'un gène viral sera injecté dans les cellules de votre enfant. Ce gène oblige l'organisme de votre enfant à fabriquer des protéines de pointe toxiques. Ces protéines provoquent souvent des dommages permanents dans les organes critiques des enfants. Ces organes comprennent leur cerveau et leur système nerveux, leur cœur et leurs vaisseaux sanguins, y compris des caillots sanguins, le système reproducteur. Et le plus important : ce vaccin peut déclencher des changements fondamentaux dans leur système immunitaire.

Le point le plus alarmant à ce sujet est qu'une fois que ces dommages ont eu lieu, ils sont irréparables. Ils ne peuvent pas être inversés. Vous ne pouvez pas réparer les lésions à l'intérieur de leur cerveau. Vous ne pouvez pas réparer les cicatrices du tissu cardiaque. Vous ne pouvez pas réparer un système immunitaire génétiquement réinitialisé, et ce vaccin peut causer des dommages du système reproducteur qui pourraient affecter les générations futures de votre famille.

La deuxième chose que vous devez savoir est le fait que cette nouvelle technologie n'a pas été testée de manière adéquate. Nous avons besoin d'au moins 5 ans de tests et de recherches avant que nous puissions réellement comprendre les risques associés à cette nouvelle technologie. Les effets néfastes et les risques des nouveaux médicaments sont souvent révélés des années plus tard seulement. Posez-vous s’il vous plaît, en tant que parent, cette question : voulez-vous que votre propre enfant fasse partie de l'expérience la plus radicale de l'histoire de l'Humanité ?

Un dernier point : la raison qu'ils vous donnent pour vacciner votre enfant est un mensonge. Vos enfants ne représentent aucun danger pour leurs parents ou leurs grands-parents. C'est en fait le contraire. Leur immunité, après avoir reçu le Covid, est essentielle pour sauver votre famille, voire le monde, de cette maladie.

Enfin, en résumé, il n'y a aucun avantage pour vos enfants ou votre famille à les vacciner contre le faible risque du virus, compte tenu des risques sanitaires connus du vaccin avec lesquels, en tant que parent, vous et vos enfants devrez peut-être vivre pour le reste de la vie.

L'analyse bénéfice-risque n’est absolument pas favorable à ces vaccins s’agissant des enfants. En tant que parent et grand-parent, je vous recommande vivement de résister et de vous battre pour protéger vos enfants.

Nous l'avions déjà reçu au cours d'un précédent debriefing cet été durant lequel il a évoqué sa carrière de scientifique, l’histoire de l’invention de cette technologie ARNm, l’échec de la vaccination de masse, le risque associé à la vaccination, et les traitements alternatifs contre le Covid-19.

 

Source : Francesoir.fr

 

Informations complémentaires :