Russie : le feu gagne l'extrême-est du pays

(Temps de lecture: 2 - 3 minutes)
0.0 of 5 (0 Votes)

Ces feux de tourbes de sédiments millénaires font des ravages en Russie, qui met en place des moyens colossaux avec 180 000 hommes. Comme le dit chalouette entre les tremblements de terre et les volcans qui ne veulent plus se calmer, on dirait que la terre se révolte... De plus, si vous avez la chance de voir des images de Soho, le satellite qui prend des vues du Soleil sur la page de garde de crashdebug. Quand il marche en ce moment on voit clairement des éruptions énormes, regardez...

 

 

La situation se serait «sensiblement améliorée» et serait «sous contrôle», selon la porte-parole du ministère des Situations d'urgence. Le gouvernement russe a beau s'essayer aux déclarations rassurantes, les incendies recouvraient, encore hier soir, plus de 128.000 hectares dans la partie occidentale de la Russie. Les autorités ont toutefois précisé que les installations nucléaires situées dans les zones atteintes ne courent aucun risque. De plus, les services forestiers de l'Extrême-Orient du pays ont annoncé que les feux se propageaient dans leur zone, plus particulièrement au Kamtchakta, péninsule à l'extrême nord-est du pays. Au total, près de 100.000 hectares de taïga, et 300.000 hectares de zones non-boisées étaient en proie aux flammes hier soir dans cette partie du pays.

Les pompiers... et Dieu

La Russie a mobilisé des moyens considérables pour lutter contre ces incendies dévastateurs. 180.000hommes (le ministère des Situations d'urgence avait d'abord annoncé 240.000 hommes), plus de 30.000 véhicules, hélicoptères, avions, assistés de militaires, luttent contre les feux de forêt. Mais les conditions météorologiques, extrêmement défavorables (températures dépassant les 40ºC, vent fort) compliquent le travail des pompiers, qui étaient parvenus, hier soir, à stabiliser le front des incendies, limitant les départs de feu. Mais stabiliser n'est pas éteindre. Les services météorologiques prévoient le maintien dans les jours à venir de la sécheresse et de la canicule, avec des températures pouvant atteindre d'ici vendredi 41ºC en Russie centrale. Le patriarche de Moscou, Kirill, a appelé les Russes à apporter leur aide aux victimes des incendies, et à prier pour le «don de la pluie».

Source : Le Télégramme.com

Informations complémentaires :

AFP : A Voronej, face au feu, les Russes ne s'en remettent plus qu'à Dieu
Midi Libre.com  :
Russie Villages et forêts dans l’enfer des incendies
Rfi :
Poutine ordonne le déblocage de fonds pour les victimes des incendies

 

 

Des dizaines de milliers d'hommes, appuyés par des avions et l'armée, tentaient toujours, hier, de contenir les incendies qui ravagent la Russie, atteignant désormais les régions de l'extrême-orient.