1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Ça me fait penser au film Life... (Foncez le voir si vous ne l'avez pas vu...)

Life 01 10 2019

"Ça va initier une toute nouvelle façon de penser. Je ne pense pas que nous soyons prêts pour les résultats."

(TMU) - Alors que nous, humbles Terriens, commençons à en apprendre davantage sur l'univers et sommes potentiellement à la veille de grandes découvertes sur la planète Mars, nous ne sommes peut-être pas préparés à ce qui nous attend, prévient le chef scientifique de l'agence spatiale américaine NASA.

M. Jim Green croit qu'au moment où deux rovers de la NASA et de l'Agence spatiale européenne (ESA) se préparent à s'embarquer pour Mars l'été prochain, l'humanité pourrait être submergée par les implications des études à venir.

S'adressant au Telegraph, le directeur de la Division des sciences planétaires de la NASA a comparé les découvertes potentielles à la théorie de l'astronome de l'ère de la renaissance Nicolaus Copernic selon laquelle la Terre tourne autour du Soleil, plutôt que l'inverse.

Le modèle copernicien, qui a révolutionné la science au XVIe siècle, lui a valu la condamnation de l'Église catholique romaine en raison de son impact sur les doctrines de l'Église en matière d'astronomie.

    "Ça va initier une toute nouvelle façon de penser. Je ne pense pas que nous soyons prêts pour les résultats.

    J'étais inquiet parce que je pense que nous sommes sur le point de le trouver et de faire quelques annonces."

L'ExoMars Rover de l'ESA et le Mars 2020 de la NASA sont prêts à forer 6,5 pieds dans la carotte de la planète rouge pour prélever des échantillons dans l'espoir de trouver des traces de vie. Les échantillons seront traités et examinés dans un laboratoire mobile qui recherchera toute trace de matière organique.

M. Green a dit que si les scientifiques trouvaient des bio-signatures de vie dans la croûte de Mars, une nouvelle ère de l'astrobiologie pourrait commencer.

   "Ce qui se passe ensuite, c'est une toute nouvelle série de questions scientifiques.

    C'est la vie comme nous ? Comment sommes-nous liés ?

    La vie peut-elle se déplacer de planète en planète ou avons-nous une étincelle et l'environnement juste ce qu'il faut et cette étincelle génère la vie - comme nous ou pas - basée sur l'environnement chimique dans lequel elle est ?"

Le rover Mars 2020 de la NASA devrait être mis en route en juillet prochain avant d'effectuer le trek de 140 millions de kilomètres vers Mars et d'atterrir sur son cratère Jezero en février 2021.

Avec deux caméras haute définition et un drone hélicoptère amovible, le rover est prêt à recueillir une quantité sans précédent de données visuelles et d'images du terrain caverneux et rocheux de Mars.

Cependant, la mission première du rover est de trouver des signes de vie. Les milieux habitables et les bio-signatures laissées dans la roche sont recherchés afin que des échantillons puissent être étudiés sur Terre.

Les dernières recherches ont montré que de nombreuses planètes que l'on croyait inhabitables depuis toujours ont pu autrefois jouir de conditions propices à la vie. Plus tôt cette année, le rover InSight de la NASA a trouvé des preuves d'un énorme réservoir d'eau potentiellement très vaste sur Mars.

M. Green note que les recherches suggèrent également l'existence de civilisations sur d'autres planètes. Il a fait des commentaires :

     "Il n'y a aucune raison de penser qu'il n'y a pas de civilisation ailleurs, parce que nous trouvons des exoplanètes [planètes se trouvant au-delà du système solaire] partout dans l'univers."

Par Elias Marat | Creative Commons | TheMindUnleashed.com

 

 

Source : Themindunleashed

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Kepler nous annonce un déluge d’exoplanètes

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow Nous sommes sur le point de trouver de la vie sur Mars, mais le monde n'est « pas prêt », prévient un scientifique de la NASA (Themindunleashed)