1 1 1 1 1 Rating 4.43 (7 Votes)

Il y a un procédé similaire qui existe depuis des années et qui a été testé grandeur nature au Canada. C'est la Pyrolyse, mais c'est INTERDIT en France, si, si je vous jure, allez savoir pourquoi, à croire qu'ils veulent garder une main sur la gestion des déchets. Il doit y avoir pas mal d'argent là-dessous, alors les détruire vous n'y pensez pas... Mieux vaut les enfouir... Ça raporte plus...

Trash Clean 12 12 2019
Sans aucune émission, ce haut fourneau peut vaporiser les déchets et les transformer en énergie propre.

Publié le 12/12/2019

Par Mayukh Saha / Truth Theory

Il y a une nouvelle startup en place qui promet de vaporiser des tas entiers de déchets en énergie pure. Cette énergie vient sans aucun bagage ou résidu supplémentaire. C'est l'idée de Sierra Energy qui prétend réduire les émissions de déchets, en particulier les déchets non recyclables. Cela comprend les déchets dangereux ainsi que les déchets non dangereux comme les pneus.

Lire aussi : Seattle sera le siège du premier site de compostage humain au monde en 2021

L'entreprise utiliserait un nouveau four amélioré qui traite ces déchets à 4000° Fahrenheit. Cette température est presque deux fois plus élevée que celle du cœur d'un volcan. Il s'agit de la technologie de gazéification FastOx, récemment conçue, qui leur facilite d'autant plus la tâche.

La méthode n'est en fait pas si compliquée. Il peut sembler que beaucoup d'énergie est nécessaire pour cela, la machine a simplement besoin d'oxygène et rien d'autre. L'oxygène réagira avec le carbone contenu dans les ordures qui pourrissent. Cela entraîne la formation de monoxyde de carbone. Cette vapeur doit être renvoyée à l'intérieur du four pour que la température de 4000° Fahrenheit soit maintenue.

Le carburant produit est apparemment 20 fois plus propre que les normes réglementaires californiennes. Les gaz émis sont utilisés comme substituts aux combustibles fossiles. Ceux-ci peuvent ensuite être utilisés pour propulser des avions, et dans le domaine agricole comme engrais.

Auparavant, Sierra Energy avait annoncé qu'elle avait récemment réalisé un investissement de série A de 33 millions de dollars. Cela les aiderait énormément à mettre au point leurs technologies afin qu'elles puissent être utilisées davantage dans les sites d'enfouissement et dans d'autres municipalités. La principale récompense est la même : l'énergie renouvelable.   

Mike Hart, le PDG de cette startup croit que le monde se remplit lentement de déchets. Et ces déchets, lorsqu'ils sont mis en décharge, entraînent l'émission de méthane, qui est 86 fois plus nocif que le monoxyde de carbone.

Il s'est vanté de la technologie FastOx de son entreprise qui convertira rapidement, et à un prix très bas, toute cette énergie en énergie renouvelable. De plus, il pourrait servir de carburant, d'hydrogène et de beaucoup d'autres catalyseurs utiles. De plus, lorsque cette technologie est utilisée avec diverses autres stratégies pour réduire les déchets et les convertir en énergie renouvelable et sûre.

A lire également : Au Japon, des terrains de golf abandonnés se sont transformés en fermes solaires

Le tout premier FastOx a été installé sur une base militaire à Fort Hunter Liggett en Californie. C'était dans le cadre du programme visant à atteindre l'objectif zéro déchet de l'Armée de terre en 2017.

 

Source : Truththeory.com

Informations complémentaires :

 

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow Sans aucune émission, ce haut fourneau peut vaporiser les déchets et les transformer en énergie propre (Truththeory)