1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Les Américains n'ont même plus assez de budget pour faire voler les navettes de la classe Challenger, aussi ne faudra-t-il pas s'étonner si Hubble reste au front quelques années de plus en attendant la relève du télescope spatial James Webb (James Webb Space Télescope, JWST). Ce dernier a vu son budget bâclé en 2008 et demande une rallonge de 400 millions de dollar US à l'administration. En période de crise cela risque d'être tendu, sachant que ce télescope utilise déjà 40 % du budget astrophysique de la Nasa, pour un coût total estimé entre 6,5 et 6,8 milliards de dollars.

Le lancement du futur grand observatoire spatial, le télescope James Webb, doit être repoussé au moins d’un an. Il ne partira pas avant septembre 2015. En cause : un budget mal bouclé.

1160670
Des tests de résistances à de très basses températures ont été menées au Marshall Space Flight Center (Nasa)
sur six segments du miroir en béryllium du télescope James Webb Space. Nasa

Le télescope spatial James Webb (James Webb Space Telescope, JWST) est le second grand observatoire conçu par l’Agence spatiale américaine après le désormais célèbre Hubble. Avec sa vision dans l’infrarouge, il sera un outil d’exploration des premières galaxies de l’univers. Cependant il ne sera pas lancé avant septembre 2015, au lieu de 2014, d’après les conclusions d’un rapport d’experts commandé par le Congrès américain. Et encore, c’est sous condition pour la Nasa de trouver 200 millions de dollars dès 2011 et de nouveau en 2012 pour financer les surcoûts.

Le rapport estime que le coût final du télescope James Webb sera compris entre 6,5 et 6,8 milliards de dollars (4,7 et 5 milliards d’euros), soit environ 1,5 milliard de dollars de plus que ce qui avait été annoncé en 2008, lorsque le projet de construction du JWST avait été définitivement adopté. Depuis, la Nasa a dû demander à plusieurs reprises des rallonges budgétaires, ce qui a poussé la commission du Congrès qui suit les affaires spatiales à demander un rapport.

Mauvaise gestion

La conclusion est claire : le surcoût n’est pas lié à des problèmes technologiques ou scientifiques mais à une mauvaise prévision budgétaire et à des erreurs de gestion. Les fonds n’ont pas été gaspillés, écrivent les auteurs du rapport remis cette semaine à Washington. Au contraire : des technologies de pointe ont été développées et validées pour la mise au point de ce télescope doté d’un miroir de 6,5 mètres de diamètre.

En revanche, le budget présenté en 2008 lors de la validation finale du projet était sous-estimé, analyse le rapport, et les erreurs n’ont pas été corrigées par les responsables de l’agence spatiale. La suite du projet pâtit de cette mauvaise programmation. Il faudrait donc que la Nasa puisse affecter au JWST 400 millions de dollars pour les deux prochaines années fiscales pour que le lancement ait lieu en septembre 2015, calculent les experts. Une tâche difficile quant on sait que ce grand observatoire absorbe déjà 40% du budget astrophysique de la Nasa. Il est donc probable que le lancement du James Webb prendra davantage de retard. Et que son budget continuera à enfler.

Hubble prolongé

En dollars constants, le télescope Hubble a coûté 4,7 milliards de dollars, rappelle le rapport, lancement compris. 5,8 milliards de dollars en comptant l’indispensable réparation de 1993 pour mettre en route son miroir principal.

La durée de vie de Hubble a été prolongée grâce à
la quatrième et dernière visite des astronautes américains en mai 2009. A l’époque il était prévu de faire fonctionner Hubble jusqu’en 2014, jusqu’à ce que le James Webb soit opérationnel. Hubble pourra-t-il encore repousser l’âge de sa retraite ?

Christelle Dumas


Source :
Sciences & Avenir & Youtube

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow Le successeur de Hubble prend du retard