5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Meteorite

Comme vous le savez, je m’efforce chaque jour de vous informer. Mais (hélas pour vous et pour moi), concomitamment, les B52 ont une sale aspiration naturelle à réagir allergiquement, et à tapisser d'offrandes les tendance à l'obscurantisme et les comportements déviants. Alors je suis désolé, mais je ne faillirai pas à la règle. Moi j’assume mes travers en public, il n’y a pas de raison qu’il en soit autrement pour les autres. A tout seigneur tout honneur. Puisqu'il voulait que je le cite, je vais m'en acquitter prestement :  je tiens donc tout spécialement à remercier GuruMeditation d'avoir pointé cet article du 5 mars 2011 de la revue du Journal de la cosmologie (US anglais), que j'ai dû toutefois tenter d'intégralement retraduire, car pour des raisons qui lui sont propres, mais qui semblent avoir leur logique inique mathématique ; ), il n’a pas voulu que je vous reproduise son mirifique article (du reste, certainement plus abouti que le mien ;)) depuis son site.

Les présentations et amis durables étant établis, l’ex-contenant étant du passé, maintenant enfin le contenu... Et vous verrez la nouvelle est ahurissante et on ne la doit pas à nos 'chers' médias (qui décidément ne vous laisse pas interpréter les données...). Car même si l'on s'en doutait a priori fortement, c'est maintenant un fait, et j'ai cependant été personnellement très étonné, que cela n'ait jamais été recherché et prouvé auparavant... Il aura donc fallu attendre 2011, et les recherches innovatrices du Dr Richard Hoover de la NASA, qui lui, a contrario, a l'esprit large… pour que la nouvelle éclate et se répande. Je vous ai mis un maximum de photos (en informations complémentaires). Vous verrez, on devine  aisément : les fibres des algues... Bonne lecture frère ou sœur planétaire, il semblerait que l’on ait d’autres choses, voire un ersatz de stellaire en commun ; )

Update 07.03.2011, ne perdez pas de temps, il semblerait que la piste ne soient pas si bonne, en tout cas ils ont bien fait de soumettre les travaux à d'autres scientifiques  :  "Ce travail est un monceau d'ordures. Je suis étonné, que quelqu'un lui accorde une quelconque crédibilité."

Collègues jaloux ou volonté d'omerta ? Voilà qui devrait mettre fin temporairement à la polémique et aux faux espoirs. Enfin, je pense pour ma part que c'est toutefois à suivre de près, car ça reste annoncé par la prestigieuse NASA... ; ) Ici l'article en réaction de Scienceblog.

L'astrobiologiste de la NASA Richard Hoover découvre des preuves de vie extraterrestres antiques dans des météorites

5 mars 2011

Le célèbre NASA astrobiologiste, le Dr Richard Hoover, a chassé les météorites extremeophiles dans les eaux glaciales de l'Antarctique pendant plus de 10 ans.

À la stupéfaction de tous, ce que la chasse au trésor a permis de découvrir c'est une vie extraterrestre : des fossiles de bactéries anciennes qui provenaient de colonies qui ont prospérés sur les comètes, satellites, et d'autres planètes.

Dans une exclusivité à l'échelle mondiale, ce surprenant paradigme de recherche, et des images à l'appui de ces allégations, on été publiés dans l'édition de mars du Journal de la cosmologie.

Utilisant la technologie la plus avancée de micro-analyse dans le monde, le Dr Hoover a fracturé des tranches fraîches de l'intérieur de ces météorites, et a découvert les restes de plusieurs espèces de cyanobactéries, aussi appelées algues bleu-vert.

Les algues bleu-vert ont une qualité unique, elles se développent même dans les pires des conditions. Selon le Dr Hoover, la possibilité de contamination a été complètement écartée

HooverFigure1e  HooverFigure1a

"Qu'est-ce qui est à la fois passionnant et extraordinaire" a dit Dr Hoover "et bien que de nombreuses bactéries se ressemblent et peuvent être associées aux espèces génériques sur Terre, il en est d'autres qui sont totalement extraterrestre. Ni moi, ni d'autres experts qui ont vu cette preuve n'ont une idée de ce que ces créatures peuvent être. "

"Je crois que ces résultats indiquent que la vie ne se limite pas à la Terre, mais est largement répartie, même en dehors de notre système solaire", a déclaré M. Hoover.

Le Dr Carl Gibson du Centre d'astrophysique et des sciences spatiales au Scripps Institute et l'Université de Californie à San Diego avait ceci à dire : "M. Hover a fourni au monde avec des preuves extraordinaires pour soutenir ses affirmations extraordinaires, cette découverte modifie complètement notre point de vue de la nature de la vie et notre place dans l'Univers, Le monde ne sera jamais le même. "

Est-ce que cela veut dire que la vie sur Terre proviennent d'autres planètes ?

M. Hoover estime que la preuve est compatible avec les théories et les preuves fournies par le célèbre astrophysique Fred Hoyle (qui a inventé la théorie du "Big Bang") ainsi que Chandra Wickramasinghe, qui a été détaillée dans le volume qui vient de sortir dans l'édition : «Le Big Bang biologique».

1HooverFigure4b 

Selon le Dr Chandra Wickramasinghe, directeur du Centre d'astrobiologie à l'Université de Cardiff : "Nous croyons que le témoignage de M. Hoover, conjugué à d'autres conclusions ainsi que les études génétiques récentes, indique que la vie a une origine génétique qui conduit plus de 10 milliards d'années en arrière dans le temps. Certaines de ces formes de vie ont été livrées à la Terre, par l'intermédiaire des comètes. "

 1HooverFigure3b 

M. Rudy Schild, un scientifique du Centre de Harvard-Smithsonian pour l'Astrophysique et le rédacteur en chef du Journal de la cosmologie, a écrit dans la note de l'éditeur : "Étant donné la nature controversée de la découverte, nous avons invité 100 experts et avons diffusé un appel général à plus de 5.000 experts de la communauté scientifique pour examiner les documents et proposer leur analyse critique. Aucun autre journal dans l'histoire de la science n'a subi un tel contrôle complet, et jamais dans l'histoire de la science la base scientifique communautaire n'a eu telle occasion de faire une analyse critique d'un document de recherche important avant qu'il ne soit publié. "

Que signifie donc tout cela ?

Selon le Dr Chandra Wickramasinghe, les découvertes de M. Hoover, couplées avec les résultats récents par d'autres scientifiques, fournissent au monde la preuve décisive que nous sommes tous des extraterrestres. "La vie est un véritable phénomène cosmique. "

1HooverFigure6a

Comme le résume le Dr Joseph Rhawn, dans ce commentaire de plomb : «La tendance générale de la preuve, depuis la génétique au microfossiles, indique que la vie sur Terre provient d'autres planètes, nos ancêtres étaient des visiteurs des étoiles.."

Article bien en libre de droit en ce qui me concerne, ceci en citant les sources ; )

Sources : GuruMeditation, Journal Of Cosmology

Informations complémentaires :

1HooverFigure2a

1HooverFigure3a

HooverFigure1a

Fig. 1a. Ivuna CI1 meteorite filament (0.8 μm diameter) with dark lines C, partially encased in thin carbon-rich sheath.

HooverFigure1b

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow (Maj) L'astrobiologiste de la NASA, Richard Hoover, découvre des preuves de vie extraterrestres antiques dans des météorites d'Antarctique