1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Comme vous allez l’apprendre, la firme AgResearch a, pendant 13 ans, tenté de cloner des animaux. Mais face à un taux d’échec de 90 % et des souffrances immondes pour ces dernier, elle a mis fin à ces recherches. On ne se prend pas pour Dieu aussi facilement… Mais d'après cet article du site US Blacklisted News, ils ne baissent pas les bras ! Et la viande clonée est à la porte des supermarchés US…  De plus, je ne pense pas que ces chiffres rebutent les plus délirants des eugénistes… ou les projets les plus démentiels (informations complémentaires)

Un rapport indique que la société avait "seulement 10 pour cent des animaux clonés qui ont survécu à travers les essais de recherche", et il admet également que les animaux ont subi une «souffrance inutile» dans le processus.

Pendant des années, AgResearch a tenté en vain de modifier les animaux afin de créer plus de lait, une croissance plus rapide, résister à la maladie, et même de développer anormalement des protéines spéciales à partir d'embryons d'animaux génétiquement modifiés pour l'usage dans les médicaments à usage humain.

Mais les rapports indiquent que la plupart des animaux utilisés dans ses essais a ressenti une douleur et de la souffrance à la suite, tandis que la grande majorité d'entre eux a fini par mourir d'avortements spontanés ou anasarque, une condition où l'utérus de la vache se remplit d'eau et les résultats est que la mère doit être euthanasiée.

"La décision a été prise, assez, c'est assez !»

A déclaré Jimmy Suttie, directeur général des biotechnologies appliquées d'AgResearch, concernant la démolition de ce programme.

Bien que la déclaration en déduise la fin des recherches de clonage à AgResearch, la société a d'autres plans de clonage dans ses travaux. Les rapports indiquent que l'entreprise prévoit maintenant d'aller de l'avant avec un autre projet de clonage qui implique la technologie transgénique.

Et les nouvelles recherches peuvent résulter dans les mêmes ou pires résultats, car elle utilise les cellules souches embryonnaires pour cloner des animaux - et pratiquement toutes les recherches impliquant des cellules souches embryonnaires, à la fois chez les humains et les animaux, a été de complet échec.

Comme le génie génétique des plantes, le clonage animal est plein à craquer d'inconnues. Outre le fait que le clonage est en grande partie un échec, en premier lieu, la consommation de produits issus d'animaux clonés par les humains n'a jamais prouver son innocuité.

Néanmoins, les organismes de réglementation à la fois aux États-Unis et à l'étranger ont permis négligemment aux aliments clonés de se glisser dans l'offre de la nourriture et de mettre en danger la santé d'un nombre incalculable de personnes (http://www.naturalnews.com/029411_c...).

Les Sources de cet article inclus :

http://www.stuff.co.nz/national/468...
http://freefromharm.org/farm-animal...

Apprenez en plus : http://www.naturalnews.com/031573_cloning_animals.html#ixzz1FuxXRjG6

Source : BlacklistedNews

Informations complémentaires :


Ils veulent cloner le christ 1 par Limza


Il veulent cloner le christ 2 par Limza


Il veulent cloner le christ 3 par Limza

Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow L'organisme de recherche néo-zélandais AgResearch a abandonné son programme de recherche de clonage animal, initié il y a 13 ans, après qu'il se soit avéré être un échec lamentable