1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

 Bonjour, petit billet du jour. Je suis désolé, j’ai un peu délaissé le blog. J’ai, hélas, bien sûr mes propres « errements » quotidiens que je vous épargne dans la mesure du possible. Vous avez assez de soucis comme ça (chacun sa part d’ombre, ça fait partie du fun). Enfin ce matin (désolé pour le lag), après avoir reçu la révélation télévisuelle de Christine Boutin. Ce qui focalise le plus mon attention, c’est encore et toujours notre amie la virulente Escherichia Coli. Je dois toutefois modérer le discours initialement alarmiste, car le scientifique allemand Heldge Karche dont j'ai relayé les propos a « affûté » son analyse épidémiologique de cet HYBRIDE (dont pour moi l'origine reste, à n'en PAS douter, artificielle. Mère nature ne sait PAS faire de telle monstruosité par définition chimérique) alors inutile de relire. Mais comme vous allez l'apprendre, la mention de la peste bubonique a disparu. De plus, son explication à la résistance aux antibiotiques est tout autre, et c’est pourtant le même scientifique du même institut et le même microbe. Il faut croire que le diagnostic s’est définitivement aiguisé ou que les machines ont évolué en 15 jours... Ou il a peut-être reçu une aide bien intentionnée ? ; ) Je l'avoue, ça restera pour moi un mystère de flexibilité...

Enfin, je dirai heureusement qu'il s'est trompé sur la charge virale d'origine... Sinon je ne pense pas que nous en serions à seulement 43 morts en Europe. Cependant tout n'est pas loupé pour nos amis illuminés avec ces 60 cas suspects en France. Dont on apprend que pour Bordeaux la souche est la même qu'en Allemagne, avec toujours en point de mire ces produits diffusés par des canaux non contrôlés, par des labos pharmaceutiques bienveillants... C'est étonnant, surtout que la souche semble particulièrement originale. D'ailleurs ils l'ont bien cherché, on n'a pas idée de manger des graines germées. Heureusement il y a une justice, déjà qu'elle est guettée par la sénilité, Liliane Bettancourt ne risque rien ! Dieu merci ! Pas de soja allemand ou de steack à l'origine suspecte chez Hédiard ! Nous n'avons pas les mêmes valeurs, on vous l'a assez répété... Et puisque le luxe est un droit ! Débrouillez-vous !

Mais le souci, c'est que vu la vitesse avec laquelle disparaissent les vidéos et témoignages sur le net, ainsi que les moyens phénoménaux mis en jeu (qui a fait le séquençage de cette souche en France ?). Croyez-vous qu'ils auraient l'intelligence de se fédérer et de travailler ensemble sur le sujet ? Je ne sais pas, échangez au moins vos mails et identifiants Skype ou MSN (ils peuvent même créer un compte sur crashdebug et utiliser notre FORUM !). Car pour le pays de Pasteur c'est un comble... Je suis sûr que des sociétés bien connues seraient capables de mettre en 24 heures un serveur dédié sécurisé en ligne pour fédérer tous vos documents et emails, avec en plus un forum d'échanges... Enfin, avis aux amateurs de joint venture ! (si cela n'existe déjà). Moi, dans un but purement égoïste et en plus intéressé, j'essaye juste d'être force de proposition...

Ne vous trompez pas ! D’après ce que j’ai pisté, c'est bien pour détruire les produits BIO et pour imposer la mainmise des LABOS, que nonobstant un fameux agenda et des normes d’élevages dignes des pires camps de concentration. Alliés à une certaine forme d’alimentation économiquement plus rentable, des rythmes d'abattage et de dépeçages chronométrés, menant parfois à l'erreur de découpage (de la paroi intestinale). Nous avons droit à bon nombre des manifestations de ce miracle des temps modernes (pour les autres il faudra m'en expliquer l'ORIGINE...). Alors, comme pour les farines animales, j’espère que vous aimez le goût du sang... La logique inique du matérialisme a un prix, et même si certains la sentent bien tous les jours (dans tous les sens du terme) à travers leur corps et de toute leur âme. On commence maintenant à en voir affleurer l'iceberg de la perversion. La capitulation de la bonne pensée unique met la vie de tous en péril. Mais il faut bien que vous compreniez que tout ceci est voulu, et ne doit rien au hasard. Les probabilités ne sont pas que des facteurs mathématiques. Cependant, encore une fois, n'y voyez pas de méchanceté de vous en faire part. On est là pour faire avancer les pièces, et tenter de décrypter cette ultime partie d'échec imposée. Il faut que vous restiez avant tout positif dans cet océan de malignité, et que vous déchiffriez les lignes. Car en vous harassant sous les coups d'une actualité parcellaire et savamment orientée, de ci, de là, à droite et à gauche..., l'ennemi cherche à vous encercler, et à ce que vous capituliez.

Mais si l’humanité est assez futée pour s'instruire, et ne tombe pas dans un piège séculaire grossier tendu depuis des millénaires...,

Il est alors possible....

En attendant, même si je n'ai pas faim, ce n'est pas une raison pour ne pas vous rappelez une nécessaire cuisson à 70° C pendant au moins 2 minutes pour éradiquer facilement cet intrus. Se laver les mains avant de manger ou de cuisiner est aussi une bonne pratique. N'oubliez pas les gels ou autres produits hygiéniques post H1N1, pas spécialement utiles conventionnellement, mais pouvant être radicaux pour éradiquer toute souche microbienne fortuite (le bacille en question semble particulièrement résistant, mais aux antibiotiques). Cependant : seuls les paranoïaques survivent, dixit le P.-D.G. d'Intel, Andrew Grove, et il sait de quoi il parle ! La preuve, il est en position de quasi monopole sur le marché des processeurs PC après 43 ans de règne inégalé ! : )

Allez, je vous laisse entre les mains de Chris Burn qui vous met le feu sacré sur « Le Réseau » (désolé mais entre M6 et l'AFP, c'est le seul qui veut  bien partager !). Je vous préviens, c'est de l'HUMOUR (parce que souvent les gens ne le comprennent pas), et vous allez voir, c'est marrant comme le ton est,  comment dire... Plein d'avenir nécessairement génétiquement modifié, et avec un beau coupable en prime, qui a lui l'avantage de s'exprimer en français. C'est hélas typique pour son rôle à l'international... ! Action=Réaction !

Au moins, pendant ce temps, on ne parle pas de Fukushima... Pour terminer (désolé), (suite à son coup de gueule ?), toutes les vidéos youtube du channel de playbacklapompe, qui en tant que FRANÇAIS sur PLACE nous informait bénévolement, depuis le Japon, depuis le début de cet incident de centrale ont... Sauté.... ; ) Serait-ce le début d'une altération de la matrice ? ; ))) J'ai pu constater très récemment, concrètement, d'autres choses sur les frontières du vaste Internet qui ne me disent rien qui vaille en terme d'expression de l'idée de la démocratie... Mais on y reviendra... Peut-être ; ))) Place au show et aux altruistes professionnels de l'information.

Le type de bactérie E. coli, qui a tué de nombreux Allemands ce printemps, est un mélange génétique particulièrement dangereux en raison de la facilité avec laquelle il s'attache à la paroi intestinale, a démontré une analyse effectuée par des chercheurs allemands.

Le type de bactérie E. coli, qui a tué de nombreux Allemands ce printemps, est un mélange génétique particulièrement dangereux en raison de la facilité avec laquelle il s'attache à la paroi intestinale, a démontré une analyse effectuée par des chercheurs allemands.

Le Pr Helge Karch et ses collègues de l'Université de Münster ont pu établir ce fait en analysant l'ADN de selles de 80 patients.

Ils ont découvert que cette souche bactérienne était la combinaison de deux autres :

  • la souche Ehec (E.coli entérohémorragique), qui relâche des shiga-toxines
  • la souche Eaec (E. coli entéroaggrégatif), qui colle aux cellules épithéliales tapissant l'intestin.

La présence de certains gènes rend cette bactérie résistante à une importante classe d'antibiotiques, les bêtalactamines, dont fait partie la pénicilline. En revanche, E. coli réagit aux carbapénèmes. Le recours aux bêtalactamines pour la combattre pourrait même aggraver la situation en supprimant des germes rivaux, notent les auteurs de cette étude, publiée le journal The Lancet.

L'adhérence renforcée de cette souche aux cellules épithéliales peut avoir facilité l'absorption systémique des shiga-toxines et pourrait expliquer la fréquence des cas de syndrome hémolytique urémique (SHU).

— Pr Helge Karch

La situation allemande

Environ le quart des personnes infectées par la bactérie E. coli ont développé un SHU, une atteinte grave qui peut mener à une insuffisance rénale.

Au 20 juin, l'épidémie avait fait 39 morts, dont 38 en Allemagne. Par ailleurs, 810 cas de SHU étaient dénombrés, et 2684 personnes étaient infectées, ne présentant pas de SHU mais souffrant de diarrhées sanglantes.

Source : Radio Canada.ca

 
 

Informations complémentaires :


E-Coli Le petit secret honteux par LeNouvelOrdre

Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow Analyse finale (?) Hybride E. Coli Allemagne par le Pr Helge Karch de l'Université de Münster « Génétique d'une tueuse »