5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Apparemment le contrôle de la population est toujours un vieux fantasme pour les mondialistes. Cette fois-ci, lorsqu'ils l'auront décidé, ils auront une arme de choix...

Note :  Nous voilà devant une bien drôle de découverte, une découverte non couverte par ailleurs, ce qui rend la chose d’autant plus curieux. Une arme à venir pour la troisième guerre qui est en pleine montée ? Une arme faisant tomber malade tant de gens que celui qui les guérira serait alors considéré comme un sauveur ? Un élément de remplacement en ce qui concerne la non prolifération d’armes nucléaires ? Cette chose n’a pas été fabriquée pour décorer c’est certain. Pour décorer on fabrique des vases, on peint des tableaux, on ne fabrique pas de virus mortel.

Cette découverte est annoncée aujourd’hui, mais nous savons que ce virus a été conçu depuis plusieurs années dans des laboratoires militaires. Pourquoi avoir créé ce monstre génétique capable de tuer des milliards d’êtres humains ? La campagne du Center for Diseases Control (CDC) sur le thème de « L’Apocalypse Zombies » pourrait prendre tout son sens…

Tem Avian Virus Influenza N

Un virus qui a le potentiel de tuer jusqu’à la moitié de la population mondiale a été créé dans un  laboratoire.  Le virus est une souche de la grippe H5N1, grippe aviaire, qui a été génétiquement modifiée pour devenir beaucoup plus contagieuse. Il a été créé par Ron Fouchier du Centre médical Erasmus à Rotterdam, Pays-Bas, lequel a présenté son travail au public lors d’une conférence sur l’influenza en septembre dernier.
 
Fouchier dit que la souche circule chez les animaux, notamment les oiseaux, mais qu’elle affecte rarement les humains. Dans les dix années depuis l’émergence de la grippe aviaire en Asie, moins de 600 cas ont été signalés chez les humains. Mais la souche H5N1 est particulièrement vicieuse, tuant environ la moitié des patients diagnostiqués. Ce qui l’empêche de devenir une menace majeure pour la santé publique c’est qu’elle n’est pas facilement transmissible chez l’homme. Ou du moins, jusqu’à présent…
 
Les chercheurs de l’équipe de Fouchier ont utilisé des furets pour tester la réponse humaine à la grippe. Ils ont transmis la H5N1 de l’un à l’autre pour rendre le virus plus adaptable sur de nouveaux hôtes. Après 10 générations, le virus avait muté pour devenir aéroporté, ce qui signifie que les furets malades ont infecté les bêtes à proximité.
 
Une étude génétique a montré que la nouvelle souche avait seulement 5 mutations par rapport à l’originale et qu’elles se sont toutes produites dans leur milieu naturel. La souche de Fouchier est aussi contagieuse que la grippe saisonnière humaine qui tue des dizaines de milliers de personnes chaque année.
 
« Je ne peux pas penser qu’un autre organisme pathogène est aussi effrayant que celui-ci », a déclaré un généticien microbien qui a travaillé sur la maladie du charbon pendant de nombreuses années. Il ne croit pas que l’anthrax est aussi effrayant que cette souche.
 
 
Information complémentaire :
 
Crashdebug.fr : Agenda 21
 
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow Un virus qui peut tuer la moitié de la population mondiale a été fabriqué en laboratoire