5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Encore un bon article pisté par nos confrères américains de Blacklisted news, où l'on reparle des systèmes de lecture de la pensée (EEG). Et ce qui me fait dire que, si ces derniers en format quasi grand public, ont atteint une telle capacité, c’est que les applications pour les handicapés vont commencer à être abordables et donc à se généraliser (et même dans d'autres domaines, par exemple les télécommandes pour téléviseur). Mais c’est une nouvelle à double tranchant, et il faudrait voir à ne pas oublier le côté sombre de cette technologie que l’on avait abordé… Quid du scan de vos pensées pendant que vous regarderez le dernier James Bond ? Ou la dernière pub Renault ? Mais il y a des côtés positifs... Le tout, c'est de rester vigilant...

Mind Controlled Drone

Les chercheurs chinois ont dévoilé un système qui permet à des utilisateurs de commander des drones avec leurs pensées. La technologie a été conçue pour aider les personnes handicapées, mais a pu avoir d’amples applications aussi bien dans d'autres domaines.

Une vidéo publiée sur YouTube par des chercheurs de l'université de Zhejiang montre comment le système, appelé le Flybuddy2, fonctionne. Et il s'avère que vous n’avez pas besoin d’être un scientifique nucléaire pour en construire un. Tout ce que vous avez besoin c’est d’un casque EEG avec une connexion Bluetooth à un ordinateur portable - plus un drone quad-rotor Parrot AR connecté à l'ordinateur.

Un présentateur explique que « L'ordinateur peut recevoir des signaux EEG par l'intermédiaire du Bluetooth et les convertir en commandes spécifiques capables de commander le drone AR par WiFi ».

Pour faire monter ou descendre le drone l’utilisateur devra penser fortement « à gauche ». Penser « à gauche légèrement » si vous voulez tourner dans le sens des aiguilles d'une montre et Penser « à droite » si vous voulez qu'il fasse une embardée en avant. Faites-le se soulever dans l’air en pensant à « poussée. » Et penser à « saisir » si vous voulez le faire atterrir et retourner au sol. 

Mais se déplacer aux alentours, n'est pas la seule tâche qu'il peut faire. Rappelez-vous comment ils vous indiquent d’éviter de clignoter en prenant des photos ? Et bien ici c'est l'opposé : le clignotement est la commande qui indique au drone de photographier ses environs.

La vidéo montre un homme dans un fauteuil roulant utilisant la technologie pour obtenir une vue plus étroite des fleurs, pour prendre des photos et même guider son drone dans une bataille avec un autre quad-rotor commandé par une télécommande tenue dans la main. Inutile de le dire, l’esprit triomphes au-dessus de la question et le drone contrôlé à la main est bousculé en dehors du tapis par son analogue dirigé  par la pensée.

Les étudiants espèrent que leur technologie pourra aider des handicapés à devenir plus interactifs avec le monde autour d’eux, et prévoient de présenter leur invention à la Conférence Internationale de l'ACM sur le calcul omniprésent (Ubicomp), qui sera tenu la semaine prochaine à Pittsburg.

Tandis que l'aide au handicap et le jeu sont une demande potentielle pour le système, seule l'imagination peut limiter les utilisations potentielles que les drones contrôlés par l'esprit pourraient avoir à l'avenir, pour le civil et dans d'autres buts.

 

Source : RT, Blacklistednews

Traduction Folamour, Reproduction libre à condition de citer la source ainsi que celle de la traduction.

 

Informations complémentaires :

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow Pensez fortement pour voler : les scientifiques chinois dévoilent le drone contrôlé par l'esprit