1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Passée la polémique, qu’ils utilisent certainement le fait que l’on s’aligne avec le trou noir de notre galaxie, vous connaissez l’expression française « chercher les ennuis » ?

Je trouve cela parfaitement imagé, surtout que, de ce que j’en ai déduit, si à 3,5 Tev le LHC est à 50 % de sa résistance physique, faites le calcul lors des essais à 7 Tev en 2014…

Bref, d’autre part j’y ai récemment pensé, s’il existe un dieu ou des dieux, voire des esprits supérieurs régissant l’univers, qu’ils nous laissent saccager notre « période de temps » localement ici sur Terre, passe encore... Mais croyez vous qu’ils nous laisseraient divaguer dans d’autres dimensions ou espace temps pour que nous altérions le cours de ces derniers ?

Assez rigolé… Retournez à la réalité, nous ne sommes que des grains sable, pas des dieux…

LHC
Le Grand collisionneur de hadrons (LHC)

La chasse pour le Saint Graal de la physique continuera pendant la fin de 2012, comme les fonctionnaires l’ont annoncé aujourd'hui, ils n'arrêteront pas le Grand collisionneur de hadrons (LHC) cette année, comme prévu à l'origine. La machine fonctionne tellement sans à-coup que les scientifiques ne veulent pas la fermer, ont indiqué les  fonctionnaires du CERN.

Le LHC a été programmé pour s'arrêter tard en 2011 et rester en sommeil pendant deux ans. Ainsi les physiciens peuvent se préparer aux expériences à pleines forces à 7 TeV par faisceau, commençant en 2014. Mais à un atelier annuel de planification la semaine dernière, les directeurs ont décidé de continuer à faire fonctionner le LHC jusqu'à la fin de l'année prochaine, avant de le fermer pour la préparation des expériences à 7 TeV. Ce dont ils ont fait l'annonce aujourd'hui.

Les scientifiques espèrent que le LHC va localiser des dimensions plus élevées cette année et isolera probablement le boson de Higgs, la particule supersymmetric la plus légère que l’on pense doter les autre de masse.

Bien que le LHC reste à la moitié de sa résistance mécanique, à environ 3,5 TeV, les flux de données accrus peuvent aider les scientifiques à éliminer ou trouver le boson évasif de Higgs vers la fin de l'année prochaine. Avec la fermeture prévue du Tevatron annoncée cette année, les physiciens du monde entier espèrent que c’est vrai.

[CERN par l'intermédiaire du Guardian]

 

Source : Popsci.com, Conscience du peuple

Traduction Folamour, Reproduction libre à condition de citer la source ainsi que celle de la traduction.

 

Informations complémentaires :

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow Le CERN décide de continuer à faire fonctionner le LHC à travers 2012, espérant trouver la particule évasive de Higgs