5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

Je pense, là aussi, que même si les perspectives font froid dans le dos, il faut, a contrario, être informé. Je veux dire, devons-nous autoriser tout cela ? Quand on commence à « corriger » l’ADN humain, que vous le vouliez ou non, eh bien c’est, à mon sens, de l’eugénisme… Et si la nature d’elle-même n’a pas créé ces combinaisons d’ADN, ce n’est certainement pas pour rien... Car je pense qu’elle fait quand même preuve de pas mal de créativité...

Imaginons en 2030 : « Ah ! Vous n'avez pas le gène 14b ou l'implant nano Intel 4537 ? Eh bien, désolé mon vieux, mais vous n'aurez pas ce job !... Comprenez, vous ne pourrez pas lutter contre un robot... Et on ne pourra pas vous connecter à nos ordinateurs...  »

Rappelez-vous : Le chemin de l’enfer est, dit-on, pavé de bonnes intentions…

De plus, comprenez bien que pour les mondialistes ... nous sommes des serfs, du bétail en somme.... Trop bêtes pour prendre en main les rênes de notre avenir...

Tout ce qui compte pour eux c'est la sacro sainte rentabilité... Pas que vous soyez à 100% humain...

Pour le reste, les applications sont d'ores et déjà, encore plus angoissantes... Et plus loin que cela, ça rejoint Zénith 2016 ou l'Agenda 21.

Alors est-ce que l'histoire va se répéter ???

Amitiés,

F.

Epigenetique

Des progrès considérables dans la recherche sur l'ADN ont été effectués au cours des dernières années, particulièrement dans le domaine de l'épigénétique. Ce champs de recherche vise à examiner et à comprendre le rôle que la génétique joue dans la formation du comportement animal et humain, sur la cognition, la personnalité et la santé mentale.
 
L'épigénétique peut se produire au cours du processus de la vie ou commencer dans l'utérus lorsque des modifications chimiques provoquées par l'activité de la mère affectent la génétique et l'avenir comportemental de l'enfant. Ces modifications peuvent devenir héréditaires et être transmises de génération en génération. Certains scientifiques se demandent si ces modifications, appelées des "gènes toxiques" ou "evil genes", qui produisent des comportements antisociaux (violence, agression, psychopathe) peuvent être légués à des générations futures. 
 
Le film "Je suis une légende", avec Will Smith, est présenté comme une science-fiction, mais des scientifiques envisagent pourtant qu'un événement pourrait modifier l'épigénétique, l'esprit et la conscience, d'une portion importante d'êtres humains. En théorie, des personnes qui seraient vaccinées par un vaccin génétiquement modifié, "une chimère", issu d'un mélange de la génétique animale et humaine, pourrait avoir un impact sur le cerveau des gens, sur leurs émotions et leurs comportements.
 
Jonathan D. Dinman, Ph.D., professeur au Département de biologie cellulaire et de génétique moléculaire à l'Université du Maryland, dit qu'un virus "zombie" existe et qu'il pourrait produire une épidémie de personnes qui ont des comportements de rage et qui ressentent le besoin d'infecter d'autres personnes par un instint purement animal. Il ajoute qu'un tel virus est 100% mortel et qu'il altère les comportements au point de transformer les gens en "morts-vivants" (pour un temps) programmés (génétiquement) à mordre d'autres personnes. [Lee Rannals, “Scientists Discuss the Possibility of a Zombie Apocalypse,” Red Orbit, October 31, 2013,
 
 
La Dr. Samantha Price ajoute à ce sujet qu'il ne suffit que d'une légère mutation au virus de la rage pour produire une armée de tueurs sans âme.
 
 
Des groupes de scientifiques dénoncent le risque existentiel encouru par certaines recherches en biogénétique puisqu'elles portent le potentiel de créer l'enfer sur terre ! Que ce soit par la création volontaire de chimères par des scientifiques fous, que ce soit par un accident en laboratoire ou par l'utilisation d'une arme biologique, les dangers menacent non seulement l'intégrité humaine, mais la vie elle-même.
 
Epigenetic Mechanisms
 
Dans un rapport destiné au ministère de la Défense, les scientifiques du comité consultatif scientifique le plus prestigieux du Pentagone ont révélé que les progrès rapides du séquençage de l'ADN et des technologies connexes ne sont pas seulement une "nouvelle ère génomique", mais une science où les écarts et les résultats sont imprévisibles. Ces conseillers politiques et responsables de haut niveau à Washington disent que si nous modifions l'équilibre génétique de la nature (y compris les animaux et les humains), nous devons nous attendre à ce que ces organismes ou êtres vivants modifient la façon dont ils se comportent. Ceci implique qu'ils pourraient commencer à marcher différemment, à penser différemment, à se comporter de manière plus atypique que l'espèce "naturelle".
 
Les recherches dans ce domaine montrent que des comportements complexes peuvent être transférés d'une espèce à l'autre, suggérant fortement que les humains génétiquement modifiés auront des comportements inattendus. Des membres du gouvernement et de la science moderne croient que des altérations ou transferts génétiques spécifiques ("evil genes") sur les humains pourraient conduire à un "effet Lucifer" mondial où la terre serait remplie de violence
 
Des expériences de transfert génétique d'animal à animal sont rapportées dans plusieurs études, dont celles menées par Evan Balaban à l'Université McGill à Montréal, au Canada, où les sections de cerveau de cailles embryonnaires ont été transplantées dans le cerveau de poulets. Les poulets obtenus avaient des vrilles vocales qui sont normalement uniques à la caille. [Rick Weiss, “Of Mice, Men, and In-Between,” MSNBC, November 20, 2004,
 
 
Brad Sherman, démocrate de Californie connu pour son expertise sur la prolifération des armes nucléaires et sur le terrorisme, a étudié les conséquences de la modification génétique en lien avec les dangers du terrorisme pour l'avenir. Lors d'une présentation sur "les gènes sans frontières", son discours était tellement hollywoodien qu'il semblait invraisemblable: il parlait du potentiel des biotechnologies dans la création de super-soldats, d'une super-intelligence et de super-animaux qui possèdent une force meurtrière sans précédent
 
George Annas, Lori Andrews et Rosario Isasi étaient encore plus apocalyptiques dans leur examen publié dans le American Journal of Law and Medecine: "Les nouvelles espèces, ou "post-humains", vont probablement voir les "anciens humains normaux" comme inférieurs, même sauvages, destinés à l'esclavage ou à l'abattage"... 
 
[American Journal of Law and Medicine, vol. 28, nos. 2 and 3 (2002), 162.] 
 
L'histoire est-elle appelée à se répéter ? 
 
La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence. Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue; car toute chair avait corrompu sa voie (génétiquement parlant ?) sur la terre. Genèse 6: 11-12
 
IL Y AVAIT DES GÉANTS EN CE TEMPS-LÀ (1re partie)...
LES ANGES QUI ONT QUITTÉ LEUR DEMEURE (2e partie)...
LE RETOUR DES NEPHILIM… (3e partie)
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/04/il-y-avait-des-geants-en-ce-temps-la-et.html

Un "virus zombie" est la combinaison du virus de la rage et de la grippe : un "apocalypse zombie" est scientifiquement possible (article de National Geographic)
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/03/un-virus-zombie-est-la-combinaison-du.html

Cloned-Human-Embryos-As-Well-As-Animal-Human-Hybrids
https://www.youtube.com/watch?v=eUrhl9l2oXI

DARPA to Genetically Engineer Humans by Adding a 47th Chromosome
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/07/darpa-to-genetically-engineer-humans-by.html

L'Iran a développé une nouvelle méthode augmentant de 100 fois la vitesse de clonage
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/07/liran-developpe-une-nouvelle-methode.html

La FDA considère actuellement la légalisation de l'ingénierie génétique des bébés (publiquement parlant !)
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2014/02/la-fda-considere-actuellement-la.html

Des scientifiques peu scrupuleux créent des hybrides humains-animaux
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2013/05/des-scientifiques-peu-scrupuleux-creent.html

150 créatures hybrides homme-animal ont été produites dans des laboratoires au Royaume-Uni : Les embryons ont été cultivés secrètement dans les trois dernières années
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/07/150-creatures-hybrides-homme-animal-ont.html

Ressusciter une espèce éteinte deviendra possible dans l'avenir ?
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/12/ressusciter-une-espece-eteinte.html

"Animaux contenant du matériel humain"
http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2011/08/animaux-contenant-du-materiel-humain.html

The Reality of Dr Moreau: Human-Animal Cross-Species
http://theboar.org/2014/03/06/reality-dr-moreau-human-animal-cross-species/#.UyBXxfldXKe
 
 
 
Informations complémentaires :
 
Crashdebug.fr : Les super soldats US du futur seront des transhumains génétiquement modifiés, capables d’exploits surhumains
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow L'épigénétique : le rôle de la génétique dans l'altération du comportement humain et animal