(Temps de lecture: 2 - 4 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)
Mossoul 02 11 2016
Des panaches de fumée s’élèvent des puits incendiés par les terroristes de Daesh fuyant la région à
l’approche de l’armée irakienne © Alaa Al-Marjani Source : Reuters

Le chef des troupes kurdes, Fouad Hussein, a appelé à la lutte contre les terroristes de Daesh et leur chef à Mossoul dans une interview exclusive au journal britannique The Independent. D’après lui, la mort de leur leader diviserait les terroristes.

«Abou Bakr al-Baghdadi est ici [à Mossoul], et s’il est tué, cela signifiera la chute de tout le système de Daesh», a déclaré Fouad Hussein à The Independent, précisant qu’aucun successeur d’al-Baghdadi n’aurait pas assez d’autorité et de prestige pour le remplacer entièrement, car c’est lui qui a conquis Mossoul et y a proclamé le califat en juin 2014.

«La présence d’Abou Bakr al-Baghdadi à Mossoul pourrait compliquer et prolonger la bataille étant donné que ses partisans lutteront jusqu’à la mort pour le défendre. Il est évident qu’ils vont perdre, mais on ne sait pas combien de temps cela nous prendra», a-t-il poursuivi.

Mossoul Twitter 02 11 2016

Les forces gouvernementales irakiennes, soutenues par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, mènent une opération de reconquête de ce bastion djihadiste depuis le 17 octobre. Des unités paramilitaires kurdes et des milices chiites ont, par ailleurs, lancé une offensive à l'ouest pour priver les djihadistes de leur liberté de mouvement entre Mossoul et la frontière syrienne.

Deux semaines après le lancement de l'offensive, le 1er novembre, les forces gouvernementales ont officiellement déclaré avoir pénétré dans la ville et pris le contrôle du bâtiment de la chaîne de télévision de Mossoul.

Lire aussi : L'armée irakienne annonce son entrée à Mossoul

 

Source : RT.com

Informations complémentaires :