(Temps de lecture: 3 - 5 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Bonjour, j'espère que vous allez bien toutes et tous. J'ai finalement réussi à faire une partie de mes réserves, reste à attendre la livraison. Ce matin on plonge en pleine actualité avec Charles III. Je rappelle donc à l'occasion les origines de la famille de 'Windsor' mais vous allez voir, ce n'est pas tout. Aussi bravo à Brujitafr.fr (sur la piste de Gâchette) pour cette plongée dans un autre monde, à la limite du ridicule et de la mort cérébrale...

Charles III Tare

Depuis la mort d'Elizabeth II le 8 septembre 2022, le Royaume-Uni est désormais dirigé par le roi Charles III. Une succession qui ne fait pas le bonheur de nombreux citoyens. La raison ? Le père d'Harry et William n'est pas jugé crédible pour un tel rôle. Et pour cause, il serait tellement assisté depuis son enfance, qu'il semble aujourd'hui incapable de prendre des décisions par lui-même. Découvrez la liste de certaines de ses exigences totalement WTF.
 

Cela ne fait même pas une semaine qu'il a hérité du titre de roi Charles III, mais le fils d'Elizabeth II - décédée le jeudi 8 septembre 2022, se retrouve déjà au centre des moqueries et des défiances au sein du Royaume-Uni. En cause ? Selon certains, il n'aurait tout simplement pas l'étoffe pour gérer un tel rôle de leader et serait incapable de prendre des décisions importantes.

Image 1311484 20220915 Ob 62e178 8z7izjiupd4 

Le roi Charles III incapable de faire quoi que ce soit tout seul

Des critiques déplacées, alors même que l'on n'a pas encore pu le découvrir en action ? Pas vraiment. Comme le rappelle le New York Post, c'est en 2015 qu'Amazon Prime Video a mis en ligne le documentaire Serving the Royals: Inside the Firm, qui dévoilait à l'époque les coulisses de la famille royale à travers les témoignages d'anciens employés.

A cette occasion, Paul Burrell - qui a longtemps servi de majordome auprès de la reine Elizabeth II et la Princesse Diana, ne s'était pas montré tendre avec l'ancien prince du Pays de Galles, décrit comme le "prince choyé". Et pour cause, à en croire ses propos, le père de Harry et William aurait depuis sa naissance pris l'habitude que l'on fasse tout à sa place. Absolument tout.

"Ses pyjamas sont repassés chaque matin, tout comme ses lacets, dévoilait-il ainsi. La bonde de sa baignoire doit être placée dans une certaine position et la température de l'eau doit être simplement tiède, tandis que la baignoire ne doit être remplie qu'à moitié". C'est tout ? Nope, ses caprices iraient encore plus loin dans le ridicule puisque "ses valets doivent mettre du dentifrice sur sa brosse à dent chaque matin" et qu'il exigerait que son fromage et autres biscuits restent toujours à température ambiante jusqu'à la fin de ses petits déjeuners.

Les caprices ridicules du fils d'Elizabeth II

Et pour l'anecdote, sans grande surprise, le Roi Charles III serait également ce genre d'invité ultra relou que vous ne voulez jamais recevoir chez vous. Pourquoi ? Quand il est convié à une pyjama party, il ferait tout simplement venir sur place, avec un van, ses propres affaires (lit, couvertures et photos). Plus drôle encore, il apporterait même avec lui... sa propre lunette de toilettes et son propre PQ. En revanche, on ne sait pas si l'un de ses valets l'aide à pousser pour faire caca, ni à s'essuyer le derrière ensuite.

L'avantage, c'est qu'avec son âge avancé (73 ans), il n'aura bientôt plus besoin de s'embarrasser de tout ça, il pourra se contenter de couches !

 

Source(s) via Brujita.fr sur la piste de Gâchette que l'on remercie.

 

Information complémentaire :

Crashdebug.fr : Les racines nazies de la Maison de Saxe-Cobourg-Gotha (Windsor) mises en lumière par de nouvelles révélations (Fr.sott.net)