1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Il faut bien que les gens comprennent que le problème est bien plus vaste qu'une question de personne. Les Français(es) adorent la politique, alors pourquoi l'ont-ils abandonné aux professionnels de la politique ?

C'est pour cela qu'il faut changer d'optique, le problème ne vient pas que des hommes politiques, il vient surtout, en grande partie, de NOUS et de notre démission du processus constituant... (vidéo ci-dessous).

200 ans d'échecs, ça suffit non ? Réapproprions-nous les choses politiques... et arrêtons d’élire des « Maîtres »…

Amicalement,

f.

Pour trois-quarts des Français, la réélection de François Hollande en 2017 n'est pas "souhaitable". Si le chef de l'Etat est dans une situation difficile, Manuel Valls et Alain Juppé ressortent eux renforcés de ce sondage.

Pour trois Français sur quatre, la réélection de François Hollande en 2017 n'est pas "souhaitable". C'est le principal enseignement d'un sondage Viavoice pour Libération publié mardi soir. Si 22% des personnes interrogées pensent qu'une victoire de l'actuel chef de l'Etat à l'élection présidentielle l'année prochaine est "possible", seuls 16% la jugent "souhaitable". 

LIRE AUSSI >> "Présidentielle 2017 : 75% des Français ne veulent ni de Hollande, ni de Sarkozy" 

Plus d'un Français sur deux et 79% des sympathisants de gauche considèrent par ailleurs qu'"une union de la gauche autour d'une candidature commune" serait "indispensable pour assurer la présence d'un candidat de gauche au second tour" en 2017. Pour 35% d'entre eux une telle hypothèse est "possible" et pour 41% elle est "souhaitable". 

Par ailleurs, 47% des personnes interrogées se disent "favorables" à une primaire à gauche qui rassemblerait "tous les candidats potentiels à gauche, y compris François Hollande". A gauche, cette proportion monte à 74%. 

Alain Juppé et Manuel Valls en position de force

Plus largement, Alain Juppé à droite et Manuel Valls à gauche apparaissent comme les meilleurs candidats de leurs camps pour 2017. Chez les proches de la droite et du centre, Alain Juppé est crédité de 36% d'opinion favorable, 14 points devant Nicolas Sarkozy. 

Chez les sympathisants de gauche, Manuel Valls arrive devant Martine Aubry et François Hollande. Sur l'"ensemble des Français", Alain Juppé est le grand favoris. Il devance Nicolas Sarkozy et Manuel Valls (18%). 

LIRE AUSSI >> Présidentielle : Juppé favori de la droite, Valls de la gauche 

Plus d'un Français sur deux et 79% des sympathisants de gauche considèrent par ailleurs qu'"une union de la gauche autour d'une candidature commune" serait "indispensable pour assurer la présence d'un candidat de gauche au second tour" en 2017. Pour 35% d'entre eux une telle hypothèse est "possible" et pour 41% elle est "souhaitable". 

Par ailleurs, 47% des personnes interrogées se disent "favorables" à une primaire à gauche qui rassemblerait "tous les candidats potentiels à gauche, y compris François Hollande". A gauche, cette proportion monte à 74%. 

Alain Juppé et Manuel Valls en position de force

Plus largement, Alain Juppé à droite et Manuel Valls à gauche apparaissent comme les meilleurs candidats de leurs camps pour 2017. Chez les proches de la droite et du centre, Alain Juppé est crédité de 36% d'opinion favorable, 14 points devant Nicolas Sarkozy. 

Chez les sympathisants de gauche, Manuel Valls arrive devant Martine Aubry et François Hollande. Sur l'"ensemble des Français", Alain Juppé est le grand favoris. Il devance Nicolas Sarkozy et Manuel Valls (18%). 

LIRE AUSSI >> Présidentielle : Juppé favori de la droite, Valls de la gauche 

De plus, près d'un Français sur deux considère que le maire de Bordeaux ferait "un bon président de la République". Il devance dans l'ordre Emmanuel Macron, l'actuel Premier ministre, François Fillon, François Bayrou. Nicolas Sarkozy et François Hollande ne font pas partie des cinq premières réponses à cette question.

De plus, près d'un Français sur deux considère que le maire de Bordeaux ferait "un bon président de la République". Il devance dans l'ordre Emmanuel Macron, l'actuel Premier ministre, François Fillon, François Bayrou. Nicolas Sarkozy et François Hollande ne font pas partie des cinq premières réponses à cette question.

Source : l'Express.fr

Informations complémentaires :

 
Hollande 10 02 2016 
 
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...
You are a guest ( Sign Up ? )
or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Sondage : trois Français sur quatre ne souhaitent pas la réélection de Hollande