Synchronicité et clap de fin (Regischamagne.fr)

5 of 5 (1 Vote)

Bonjour, j'espère que vous allez bien, même si moi je suis encore sous le choc, on le savait depuis le début, cela n'a jamais été caché par ses pères fondateurs Jean Monnet, et Robert Schuman,

l'Europe devait être 'fédérale' c'est-à-dire qu'à terme la voix de chaque nation n'existait plus, de facto, la 'respiration démocratique' non plus.

Et si vous nous faites l'amitié de nous suivre vous avez vu le combat acharné de Nicolas dupond aignan hier à l'assemblée contre le projet de révision des traités européens

Ou finalement, la résolution a été adoptée avec l'accord ou l'abstention de tout les partis politique, sauf Debout la France., et donc 'initie' le processus...(Je vous remets les tweets finaux.)

Cela confirme donc les propos de Mme Bugault, notre nation et notre démocratie disparaissent, les banquiers commerçants on en prit le contrôle.... , et (qu'on le veuille ou pas) l'ère du changement de paradigme est là...

Dès lors tout devient possible, dans un sens comme dans un autre.

D'ailleurs, prenez-le peut-être comme un signe, mais cette nuit Henry Kinssiger a été convoqué chez le patron....

Nous sommes en plein dans les conséquences de ses actes, j'espère que le Père saura en tenir compte.

On souhaite le meilleur au colonel Régis Chamagne, qui avait alerté dès le début en 2015....

Amitiés,

L'Amourfou.

Synchronicite clap de fin 

Mon hébergeur vient de m’annoncer qu’il arrêtait son activité. J’ai décidé de ne pas en prendre un autre et du coup, mon blog va bientôt s’arrêter.

C’est donc le moment de clore ce blog par un dernier article.

Le changement de paradigme géopolitique que j’annonce depuis plus de dix ans est en phase d’accélération et proche de se concrétiser.

La guerre en Ukraine a révélé progressivement (pour ceux qui n’y étaient pas préparés) la nette supériorité de l’armée russe sur celle des États-Unis : technologique, logistique, organisationnelle, stratégique et tactique. Logiquement, les pays du « sud global » n’ont plus peur des menaces américaines et se tournent vers la Russie pour signer des accords de défense, et plus généralement s’émancipent de la posture post-coloniale imposée par l’Occident. Concomitamment l’organisation BRICS s’élargit rapidement sous la pression des demandes d’adhésion. La dédollarisation de l’économie mondiale s’accélère par la même occasion. Le monde de demain se dessine à grands traits.

Retour vers le futur

L’Ukraine va disparaître partiellement (physiquement ou virtuellement) sur les plans démographique et géographique. La Russie va récupérer la Novorussia que Lénine avait donné à l’Ukraine en 1920. Les pays voisins (Pologne…) vont peut-être en profiter pour prendre leur part du gâteau.

La dédollarisation de l’économie mondiale va provoquer un effondrement économique des États-Unis et possiblement leur dislocation vers ce qui serait les États-Désunis. Deux questions restent en suspend :

  • Quel niveau de violence va accompagner cette chute ?
  • La violence sera-t-elle tournée plutôt vers l’intérieur ou plutôt vers l’extérieur ?

La survie de l’État d’Israël est menacée. Tout dépendra de l’action médiatrice de la Russie, et un peu de la Chine.

Taïwan rejoindra la Chine continentale après des négociations entre les Chinois des deux rives, avec un statut particulier de Taïwan pour faire bonne mesure. Ils se sont probablement déjà préparés à cela, entre Chinois, et attendent que les États-Unis aient perdu de leur pouvoir de nuisance pour le faire. Petite parenthèse : si l’on veut essayer d’imaginer l’évolution des relations entre Taïwan et la RPC, il vaut mieux avoir lu Sun Zi et Lao Tseu plutôt que Clausewitz, Mackinder ou Brzezinski.

L’UE va se déliter à la manière de l’URSS en son temps, et l’OTAN avec, les mêmes causes produisant les mêmes effets. L’euro va disparaître et les États européens vont retrouver leurs monnaies nationales. Le développement des crypto-monnaies est une évolution parallèle qui ne dépend pas du changement de paradigme géopolitique.

Les organisations internationales telles que l’ONU, l’OMS, le FMI et d’autres vont soit être remplacées par d’autres, soit être refondées dans leurs statuts et modes de fonctionnement. Tout cela est en gestation.

Et nous ?

La France est du mauvais côté de l’Histoire et il faut se préparer à passer des moments très difficiles. Ceux qui ont déjà fait le pas de côté s’en sortiront mieux que les autres. Les citadins des grandes villes souffriront d’avantage. Cela dépendra en partie des décisions gouvernementales.

Alors ! Jusqu’où iront ceux qui nous dirigent ? Ils iront aussi loin qu’ils pourront aller. Mais, de toutes façons, cela se terminera soit par leur fuite, soit par un soulèvement populaire. À quel moment la police cessera de martyriser le peuple français sur ordre de la mafia au pouvoir ? Je ne fais pas d’illusion. Pour mémoire, Paris a été libéré le 24 août 1944 et la police parisienne est passée du camp de Vichy à celui de la résistance le 17 août, soit une semaine avant. Quand la police française prendra le parti du peuple, nous saurons donc que la fin est proche.

Ainsi, il est temps de se préparer à affronter ce mauvais passage qui nous attend. Pour ma part, j’ai décidé de passer en mode furtif et d’observer tranquillement l’évolution du monde.

À bientôt dans le nouveau monde.

 

Régis Chamagne

 

Source : Regischamagne.fr

 

Informations complémentaires :

 

 


Inscription à la Crashletter quotidienne

Inscrivez vous à la Crashletter pour recevoir à 17h00 tout les nouveaux articles du site.

Archives / Recherche

Sites ami(e)s