1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Tout ça c’est de la propagande médiatique. Moi j’ai montré la vidéo de présentation d'Indect à des relations (tout ce qu'il y a de plus lambda) pour qu’ils sachent ce qui les attend. Eh bien, je peux vous dire qu’ils sont loin, très loin, d’approuver ces pratiques. Comme quoi tout le monde ne tombe pas dans le piège, gardez espoir...

Update 20.10.2016 (vidéo de 15mn) : L'Union Européenne, une Dictature démasquée...

Source(s) : Youtube.com via Maître Confucius

Le bâtonnier de Paris, Pierre-Olivier Sur, demande plus de moyens au ministère de l'Intérieur et au ministère de la Justice.

Invité d'Europe 1 pour réagir à une enquête Ipsos/Sopra-Steria pour Le Monde et Europe 1, publiée mercredi 28 janvier 2015, qui révèle qu'une majorité des Français souhaitent un durcissement de la part des autorités après les attentats, le Bâtonnier de Paris, Pierre-Olivier Sur estime notamment qu'il faut davantage de moyens au ministère de l'Intérieur et au ministère de la Justice.

Pas assez de moyens pour mettre en oeuvre les lois

Pour le bâtonnier de Paris, il y a suffisant de textes :"Mon rôle est de faire un peu de pédagogie ce n'est pas une question de plus de lois ou moins de lois. La réponse c'est qu'on en a déjà trop de lois. On a peut-être pas assez de moyens pour la mise en peuvre de ces lois." 
"Il y a zéro compromis à faire sur nos libertés publiques; Les lois existent déjà. Les juges existent. Ils sont là pour faire appliquer la loi et pour faire respecter les droits c'est à dire les libertés publiques.Il faut laisser les juges travailler et leur donner plus de moyens", a-t-il pousuivi.

Tracer les parcours des personnes qui sortent de prison

Par ailleurs, Pierre-Oliviere Sur réclame des moyens supplémentaires pour les prisons car selon lui "si les prisons bénéficiaient des moyens que nous demandons, nous avocats, depuis 10 ans, alors peut-être Coulibaly ne serait pas sorti de Fleury-Mérogis plus gravement criminel que lorsqu'il y est rentré".
De même, il faut des imams dans les prisons, plus de psys ou d'assistantes sociales selon le bâtonnier de l'Ordre des avocats de Paris.
"Il faut également tracer les parcours quand les gens sortent de prison" car "la question n'est pas de savoir s'ils doivent sortir plus tôt ou plus tard de prisons mais ce que l'on fait d'eux à l'intérieur de la prison".

Source : Lemondedudroit.fr

 

Informations comlpémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Thomas Sotto Europe 1 Matin « 7 Français sur 10 acceptent le tout sécuritaire et moins de liberté (le principe de la dictature est déjà acquis !!!) »