(Temps de lecture: 3 - 6 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

La masse financière mondiale actuelle est déjà de 800 Trilliards, 800.000.000.000.000 de dollars / €, et seul 4% sont consacrés à l'économie dite « réelle » croyez vous qu'il soit urgent de libéraliser encore plus le secteur bancaire ? qui (pour moi) a déjà explosé (informations complémentaires), mais personne ne s'en est encore rendu compte ou ne l'as annoncé officièllement, je ne sais même pas comment ça tiens.

Le président américain a ordonné la révision de plusieurs points de la loi Dodd-Frank votée après la crise de 2008.

Tout un symbole : c'est dans le bureau du secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, ex-banquier de Goldman Sachs, que Donald Trump a signé deux décrets exécutifs ordonnant à celui-ci de réviser deux sections de la loi Dodd-Frank de régulation financière, adoptée en 2010, sous Obama, après la crise des subprimes. Le nouveau président américain court-circuite ainsi le Congrès pour réaliser la déréglementation promise au secteur.

Donald Trump demande notamment au Trésor de revoir les mécanismes de "résolution" ou "liquidation ordonnée" des établissements financiers en cas de faillite, qui autorisent l'Etat à les renflouer, ainsi que le processus désignant les institutions à risque "systémique", auxquelles sont imposées une surveillance renforcée des régulateurs et des exigences élevées de matelas de fonds propres en cas de faillite. Actuellement, outre une trentaine de grandes banques, trois groupes d'assurances (AIG, MetLife et Prudential) sont classés comme systémiques.

Le Trésor devra rendre un rapport sur le sujet dans six mois.

"Très dangereux" selon le n°2 de la Fed

Le rapport examinera les pouvoirs du Conseil de stabilité financière (Financial Stability Oversight Council, FSOC), qui est dans le collimateur des républicains. Créé après la crise de 2008, il réunit toutes les autorités de régulation financière américaines dont la Réserve fédérale (Fed), la banque centrale.

"Cela correspond à ses promesses durant la campagne électorale de s'assurer que la loi Dodd-Frank n'affecte pas de façon négative le système financier", a fait valoir Steven Mnuchin, lors d'une conférence de presse.

Le vice-président de la Fed, Stanley Fischer, a exprimé ses vives inquiétudes, vendredi, lors d'un entretien sur la chaîne CNBC.

"Il semble que nous ayons oublié qu'il y a eu une crise financière, qui a été causée par le comportement des banques [...] et qui a provoqué des dégâts considérables à cette économie. Des millions de personnes ont perdu leurs emplois, leurs maisons. C'était énorme.

"La solidité du système financier est absolument essentielle pour maintenir la capacité de l'économie à croître à un rythme raisonnable et prendre des initiatives qui ôterait les modifications qui ont été faites pour renforcer la structure du système financier est très dangereux."

(avec Reuters et AFP)

Source : La Tribune.fr

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Le jeu de l'argent
 
Trump Dodd Frank 22 04 2017