1 1 1 1 1 Rating 4.20 (5 Votes)
Tyche Art

Voici quelques jours que je voulais aborder ce thème. Mais je le répète, je ne suis pas scientifique. Aussi comme toujours, dans la mesure du possible, je vérifie mes sources. Et comme justement nous avions eu un contact à l’Observatoire de Haute Provence, je lui avais demandé son avis sur un éventuel lien entre ces possibles dérèglements électromagnétiques et cette découverte de Tyché, Némésis, Niburu, Planète X, (rayez la mention inutile), et si Tyché était cette fameuse Némésis. Mais j’attends toujours.

Update 23.02.2011 : Svp prendre en considération avant lecture, la chose est sans appel selon mon contact à l'Observatoire qui a eu la gentillesse de me répondre. C'est simple, Bien qu'ils reste interrogatif a cause les récentes découverte (Senda entre autre), à l'heure actuelle cette planète n'existe pas ! (n'ayant pas été formellement détectée). Serait-ce à cause de ses particularités ? Sinon comment explique-t-on justement l'existence de cette planète naine Senda tout juste récemment découverte, dont la trajectoire défie toute logique ? alors si il faut être pragmatique jusqu'au bout il faudra donc attendre confirmation via le bon vouloir de la NASA (ou du Vatican?) que comme pour Kepler l'exploitation des données recueillis par WISE arrivent au publique qui les as financé...

Update 04.04.2016 : Neuvième Planète ou Planète X ? Nouveaux éléments de preuve d'un objet mystérieux en périphérie de notre système solaire

On continue...

Aussi je me suis décidé à vous publier quand même cette tentative de condensé d’articles. Il faut que vous sachiez aussi, que malgré le nombre de choses assez incroyables que nous arrivons à publier, je filtre énormément de choses, et j’ai plutôt une approche interrogative et tant que possible scientifique, malgré je l’espère encore un esprit ouvert. Cependant je ne peux m’empêcher d’être étonné, encore une fois par la « légende urbaine » et ce qui se déroule sous mes yeux. Depuis des années on nous parle de « Niburu ou la Planète X » dont voici la description issue de Wikipédia :

Certains auteurs comme Zecharia Sitchin et Burak Eldem[1] soutiennent une toute autre théorie, jugée pseudo-scientifique, qui inclut l'idée que Nibiru est en réalité un objet céleste non encore identifié par l'astronomie moderne. Cet astre inconnu, la planète X, passerait à proximité de la Terre tous les 3 600 ans, et serait actuellement situé au-delà de Pluton. On l'assimile parfois à l'hypothétique planète Perséphone (astre supposé par certains astronomes sur base d'anomalies dans l'orbite de Neptune).

Dans son livre, la 12e planète, Sitchin suppose qu'une ancienne légende, L'Epopée de la Création, découverte dans les ruines de la bibliothèque d'Assourbanipal à Ninive, ne décrit pas des combats célestes symboliques opposant les divinités, mais des faits astronomiques réels, chaque divinité représentant une planète. Ce faisant, il remarqua qu'une planète inconnue était mentionnée en tant que Tiamat. Il affirme qu'une collision de Tiamat et de Nibiru, aussi nommée Mardouk, engendra la Terre et la ceinture d'astéroïdes ; Tiamat fut complètement détruite durant la collision.

Nibiru3

Suivant son orbite, Nibiru ne passe au voisinage de la Terre que tous les 3600 ans, causant à chaque fois d'importantes perturbations et destructions[2], une combinaison de facteurs aux effets dramatiques : séismes, tsunami, éruptions volcaniques, basculement de l'axe des pôles, terres englouties, changements climatiques, disparitions de certaines espèces animales, végétales et communautés humaines[3].

Et simultanément nous apprenions (en restant dubitatif) en Mars 2010 qu’une énorme planète semblait être présente dans notre système solaire, mais indétectable avant 2 ans, et que ce dernier « semblerait » être en fait un système « binaire » incluant une seconde étoile plus petite que notre Soleil et orbitant autour, nommée « naine brune ». Ces informations ont été victimes de calomnies à l’époque et d’une campagne de désinformation, tout comme l’est aujourd’hui sa tentative de discréditation lors de la confirmation (?) de la découverte de Tyché dans Futurama Science (ceci dit on comprend, vu le ridicule de ne pas l'avoir vue avant !). Pourtant comme vous allez le juger avec cet article, encore une fois de l’incontournable Post, tout est connu sur internet et son existence semble quasiment avérée.

Alors, je me pose la question. J’ai beau adorer l’informatique et être logique, pourquoi tout ces scientifiques se drapent-ils dans leurs certitudes et préjugés, et se réfugient-ils derrière leurs téléscopes optiques myopes ;))? Ceci en ignorant et répudiant tous les anciens textes, qui sont riches d’enseignement et nous permettraient de gagner un temps précieux, et de nous pencher sur des énigmes et des voies insoupçonnés. C’est ce que certains se tuent à essayer de leur dire. Et c’est ce que semble avoir compris le Vatican. Car comme je l’ai appris récemment, s'ils ont construit les télescopes (dont on vous avait déjà parlé) les bien-nommés  Lucifer 1 et maintenant Lucifer 2, c’est pour leurs capacités infrarouges, capables justement de détecter Tyché/Niburu ! D’ailleurs comme vous allez le voir sur la vidéo ci-dessous, issue du site NewOrder2012, il semble aussi se passer des choses étonnantes au Québec, mais je mettrais un conditionnel… (la date enregistrée sur la vidéo). Et de plus, après recherches, il est fort probable que ce phénomène soit une simple parhélie, mais il est tout aussi possible que ce soit une orbite exceptionnelle ? Je n’en sais absolument rien, je ne suis pas astronome (cependant gravité, chaleur, etc., je doute fortement). Justement, c’est pourquoi j’aimerai avoir des réponses basées sur des faits scientifiques.


Le grand secret (NÉMÉSIS)
envoyé par lovy1966. - L'actualité du moment en vidéo.

Dans tous les cas c’est facilement démontrable (il suffit de regarder dehors). Les infos circulent, et on ne sait pas, car on n’a pas de réponse.

Cela ne doit pas masquer le fait que Tyché lui c’est sûr (?), est bel et bien là dans l’ombre. A priori on ne peut pas encore le voir, et il fait 4x Jupiter, Plus de nouvelles dans les mois et années qui viennent avec WISE et ses données (c’est le bon moment pour un PTRZ+ et un crédit sur 30 ans dans une banque pour une maison, prenez-leur le max ! ; ) Je rigole…)

Décidément 2012 semble être emprunt de surprises et changements. Mais rassurez-vous, comme on l’espère, il ne se passera RIEN… (bien sûr, si nos astronomes bien-aimés donnent des nouvelles et nous envoient un mail, on vous tiendra informé).

Pour compléter ces nouvelles planétaires, je me permets de vous soumettre cette excellente analyse issue du toujours excellent blog de Merlin (que je vous conseille). Ne manquez pas aussi les informations complémentaires avec les Moutons et les autres,

Amicalement

Folamour,

Mais qu'est-ce que c'est...Tyché, Némésis, ou Nibiru… ?

 

La question sonne comme un canular. Et pourtant...

 

Etoiledouble

 

Il y aurait une planète géante cachée dans notre système solaire.

 

Cette planète du nom de Tyché serait même plus grande que la plus grande des planètes connues de notre système solaire. Tyché serait quatre fois plus grosse que Jupiter.

 

Ce sont deux astrophysiciens, John Matese et Daniel Whitmire de l’université de Louisiane, qui avancent cette idée. Ils se basent sur des données récoltées par le téléscope WISE de la NASA (Wide-field Infrared Survey Explorer) mais qui demandent encore à être décortiquées.

 

A la question de savoir comment une telle planète n’aurait pas encore été découverte, ils répondent tout simplement qu’elle se trouve aux confins du système solaire dans le nuage de Oort. Parmi les planètes de notre système solaire, Pluton est celle qui est la plus éloignée du Soleil.

 

Or Tyché serait 375 fois éloignée du Soleil que ne l’est Pluton et 14 700 fois plus éloignée du Soleil que la Terre ne l’est.

 

Bien entendu, à une telle distance du Soleil la température y serait extrêmement basse.

 

Bien que de nombreuses preuves de l’existence de cette planète, nommée Tyché, existent, de nouvelles données viendront confirmer sa présence dans les deux prochaines années.

 

Selon le professeur Daniel Whitmire, Tyche serait essentiellement composée d’hydrogène et d’hélium avec une atmosphère semblable à celle de Jupiter. Il espère également que la planète possède des lunes, comme toutes les planètes extérieures.

 

Si l’existence de Tyché se voit confirmée, il s’agira de la neuvième (et certainement de la plus grande) planète de notre système. Elle devra encore être acceptée par l’union astronomique internationale et sera susceptible de changer de nom.

 

Source :

http://www.maxisciences.com/tyche/tyche-la-plus-grande-planete-du-systeme-solaire_art12552.html

 

http://www.20minutes.fr/article/669941/high-tech-une-planete-geante-cachee-systeme-solaire

 

 

Dans la mythologie grecque, Tyché est la divinité tutélaire de la fortune, de la prospérité et de la destinée d'une cité ou d'un État. Son équivalent romain est Fortuna et son équivalent germanique est Heil, le Salut de l'âme.

 

Tyché décide du destin des mortels, comme jouant avec une balle, rebondissant, de bas en haut, symbolisant l'insécurité de leurs décisions. Nul ne doit donc se vanter de sa bonne fortune ou négliger d'en remercier les dieux, autrement cela mène à l'intervention de Némésis.

 

Dans la mythologie grecque, Némésis est la déesse de la vengeance. Elle est aussi interprétée comme étant un messager de mort envoyé par les dieux comme punition.

 

Est-il besoin de signaler que Némesis est également le compagnon caché de notre Soleil, ce 2e Soleil, ou naine brune, dont beaucoup soupçonnent l’existence, et que Wise devrait trouver rapidement, car Némésis ne serait, elle aussi, visible uniquement que dans l’infrarouge, car trop peu lumineuse pour être observable en lumière visible.

 

Le télescope WISE, fut mis sur orbite le 14 décembre 2009.

 

Le télescope spatial dans l’infrarouge WISE, est conçu pour réaliser une cartographie complète du ciel infrarouge, depuis les petits corps du Système Solaire jusqu'aux galaxies lointaines. Le catalogue des objets qui seront recensés sera utilisé par le James Webb Space Telescope qui doit remplacer Hubble  vers 2013.

 

WISE découvre donc des objets bien plus sombres que ne pouvaient le faire les télescopes qui l’ont précédé comme de vastes nuages de poussières, des naines brunes ou encore des astéroïdes proches de la Terre.

 

WISE est inséré sur une orbite polaire à 525 km d'altitude, inclinée à 97,5 degrés.

 

En observant le ciel avec une sensibilité bien meilleure dans une nouvelle bande de longueur d’onde, on peut s’attendre à ce que WISE découvre de nouvelles choses...

 

D’ailleurs ce sont ses objectifs principaux, comme :  découvrir le maximum de galaxies lointaines et lumineuses, découvrir les objets stellaires les plus proches du Soleil, détecter les astéroïdes de plus de 3 km de la Ceinture d'astéroïdes, caractériser la taille et la position de 20.000 astéroïdes de façon à mieux déterminer le risque d'une collision encourue par la Terre …

 

Rdv ici pour consulter la page NASA concernant le téléscope WISE, ses missions, ses photos, etc. :

http://www.nasa.gov/mission_pages/WISE/main/index.html

 

Notre Soleil fait-il partie d’un système d’étoiles binaires ?

 

Une étoile compagnon invisible, surnommée « Némésis », pourrait envoyer des comètes vers la Terre. Si Némésis existe, le nouveau télescope WISE de la NASA devrait être capable de la repérer.

 

Un objet sombre peut se cacher près de notre système solaire, projetant à l’occasion des comètes dans notre direction.

 

Surnommé « Némésis » ou « Étoile de la Mort », cet objet non-détecté pourrait être une étoile naine rouge ou brune, ou une présence encore plus sombre et ayant plusieurs fois la masse de Jupiter.

 

Pourquoi les scientifiques pensent-ils que quelque chose pourrait se cacher aux abords de notre système solaire ?

 

À l’origine, Némésis était mentionnée comme un moyen d’expliquer un cycle d’extinctions massives sur la Terre.

 

Les paléontologues David Raup et Jack Sepkoski déclarent qu’au cours des dernières 250 millions d’années, la vie sur Terre a été menacée d’extinction dans un cycle de 26 millions d’années. Les astronomes ont proposé des impacts de comètes comme une cause possible de ces catastrophes.

 

Notre système solaire est entouré d’une vaste collection de corps glacés appelée le Nuage de Oort. Si notre Soleil faisait partie d’un système binaire dans lequel deux étoiles reliées gravitationnellement orbitaient autour d’une masse centrale commune, cette interaction pourrait perturber le Nuage de Oort sur une base périodique, envoyant des comètes filant vers nous.

 

Un célèbre impact d’astéroïde est responsable de l’extinction des dinosaures, il y a 65 millions d’années, mais des impacts de grandes comètes peuvent aussi être très meurtriers. Une comète pourrait avoir provoqué l’événement de Tunguska, en Russie, en 1908. Cette explosion avait la puissance d’environ un millier de bombes atomiques comme celle relâchée sur Hiroshima, et a couché environ 80 millions d’arbres sur une superficie de 830 miles carrés.

 

Bien qu’il n’y ait aucun doute au sujet de la puissance destructrice des impacts cosmiques, il n’y a aucune preuve que des comètes aient régulièrement provoqué des extinctions massives sur notre planète. La théorie des extinctions périodiques elle-même est encore débattue, avec beaucoup de gens qui exigent que plus de preuves sont nécessaires.

 

Même si le consensus scientifique est que ces événements d’extinctions ne se produisent pas selon un cycle prévisible, il existe maintenant d’autres raisons pour soupçonner l’existence d’un compagnon sombre pour le Soleil.

 

L’empreinte de Némésis…

 

Une planète naine découverte il y a quelque temps, appelé Sedna, a une orbite extra-longue et inhabituellement elliptique autour du Soleil. Sedna est un des objets les plus éloignés à avoir été observés, avec une orbite variant entre 76 et 975 UA ( 1 UA distance Terre /Soleil). La durée de l’orbite de Sedna est estimée entre 10,5 et 12 mille ans.

 

Le découvreur de Sedna, Mike Brown de Caltech, a noté dans un article de Discover Magazine que l’emplacement de Sedna n’avait pas de sens.

 

« Sedna ne devrait pas être là », déclare Brown. « Il n’y a aucun moyen de mettre Sedna où elle est. Elle ne vient jamais assez proche pour être affectée par le Soleil, mais elle ne va jamais assez loin du Soleil pour être affectée par d’autres étoiles ».

 

Peut-être qu’un objet massif invisible est responsable de l’orbite mystificateur de Sedna, son influence gravitationnelle gardant Sedna bien en place dans cette partie extrêmement éloignée de l’espace.

 

« Mes études ont toujours porté sur des objets plus proches et, ainsi, se déplaçant plus rapidement », dit Brown à Astrobiology Magazine. « J’aurais facilement négligé quelque chose de si lointain et se déplaçant aussi lentement que Némésis. »

 

John Matese, professeur émérite en physique à l’Université de la Louisiane à Lafayette, soupçonne l’existence de Némésis pour une autre raison.

 

Les comètes dans le système solaire interne semblent venir essentiellement de la même région du Nuage de Oort, et Matese pense que l’influence gravitationnelle d’un compagnon solaire perturbe une partie du nuage, en poussant des comètes dans son sillage.

 

Ses calculs suggèrent que Némésis est entre 3 à 5 fois la masse de Jupiter, plutôt que 13 fois la masse de Jupiter, ou plus, que certains scientifiques pensent, est une qualité nécessaire d’une naine brune. Cependant, même à cette masse plus faible, de nombreux astronomes classeraient Némésis comme une étoile de faible masse plutôt que d’une planète, puisque les circonstances de la naissance des étoiles et des planètes sont différentes.

 

Le Nuage de Oort est pensé s’étendre jusqu’à environ 1 année-lumière du Soleil. Matese estime que Némésis est éloignée de 25,000 UA (soit environ un tiers d’une année-lumière). La prochaine étoile connue comme la plus proche du Soleil est Proxima Centauri, située à 4,2 années-lumière.

 

Richard Muller de l’Université de Californie à Berkeley a suggéré en premier la théorie de Némésis, et a même écrit un livre de vulgarisation scientifique sur le sujet. Il pense que Némésis est une étoile naine rouge située à 1,5 années-lumière.

 

Beaucoup de scientifiques déclarent qu’une telle orbite large est intrinsèquement instable et ne peut pas durer bien longtemps, et certainement pas assez longtemps pour avoir causé les extinctions retrouvées dans les fossiles de la Terre. Mais Muller dit que cette instabilité a conduit à une orbite qui a beaucoup changé au cours des milliards d’années, et dans les prochains milliards d’années Némésis sera libérée du système solaire.

 

Des systèmes d’étoiles binaires sont communs dans la galaxie. On estime qu’un tiers des étoiles dans la Voie Lactée sont binaires ou font partie d’un système à plusieurs étoiles.

 

Les naines rouges sont également courantes. En fait, les astronomes disent que c’est la sorte d’étoile la plus commune dans la galaxie. On pense également que les naines brunes sont également assez communes, mais il n’y en a que quelques centaines de connues présentement parce qu’elles sont très difficiles à voir.

 

Les naines rouges et brunes sont plus petites et plus froides que notre Soleil, et elles ne brillent pas beaucoup. Si les naines rouges peuvent être comparées à la braise rouge d’un feu en train de mourir, alors les naines brunes ressemblent à des cendres fumantes. Parce qu’elles sont si sombres, il est plausible que le Soleil puisse avoir un compagnon secret, même si nous avons scruté le ciel pendant de nombreuses années avec une grande variété d’instruments.

 

Le tout nouveau télescope de recherche infrarouge à large champ de la NASA, le Wide-field Infrared Survey Explorer (WISE), pourrait être en mesure de répondre aux questions posées par Némésis, une fois pour toutes.

 

Beaucoup d’astrophysiciens pensent que la possibilité que le Soleil puisse héberger un compagnon d’un autre genre n’est pas une idée folle… Il pourrait y avoir un objet éloigné dans une orbite plus stable et plus circulaire qui est toujours passé inaperçu jusqu’à maintenant.

 

Il se peut que nous n’ayons pas de réponse au sujet de Némésis avant le milieu de 2013. WISE a besoin de scruter le ciel à deux reprises afin de générer des images décalées dans le temps pour détecter des objets à l’extérieur du système solaire.

 

Le changement de position d’un objet entre le moment de la première image et la seconde indique aux astronomes la localisation et l’orbite de l’objet. Puis arrive la longue tâche d’analyser les données.

 

« Je ne m’attends pas à avoir terminé la recherche des objets suspects avant le milieu de 2012, et alors, nous pourrions avoir besoin de plus d’une année pour compléter le suivi télescopique de ces objets » déclare Kirkpatrick.

 

Même si Némésis n’est pas retrouvée, le télescope WISE contribuera à faire la lumière sur certains coins plus obscurs de notre système solaire. Le télescope peut être utilisé pour rechercher des planètes naines, comme Pluton, qui orbitent autour du Soleil à l’extérieur de la plaine écliptique du système solaire.

 

Les objets qui composent le Nuage de Oort sont trop petits et trop lointains pour que WISE puisse les voir, mais il sera en mesure de suivre les comètes et les astéroïdes potentiellement dangereux plus près de notre Terre.

 

http://www.astrobio.net/exclusive/3427/getting-wise-about-nemesis

 

Traduit par Oscar Blais pour le site :

www.pleinsfeux.com

 

Texte d’analyse du présent article :

http://pleinsfeux.com/planete-nibiru-nemesis-realitee-fiction/

 

Et alors… ?

 

Et alors, que penser de tout cela, Tyché serait-elle cette fameuse Némésis, ce 2e Soleil sombre ? Les premières données semblent être en corrélation parfaite avec celles estimées de Némésis !

 

Tyché serait-elle cette fameuse Nibiru de Zecharia Sitchin et des Sumériens ?

Là aussi tout semble être en accord !

 

Nibiru serait susceptible d’influencer l’activité électromagnétique du Soleil, et c’est ce que nous constatons en ce moment, et pourrait causer des tempêtes solaires plus intenses sur Terre, tout en induisant des problèmes dans les télécommunications. Cela, en plus d’une augmentation du réchauffement climatique.  

 

Son approche perturberait le champ magnétique terrestre, et c’est encore une fois ce que constatent nos scientifiques sans trouver aucune réponses.

 

Mais encore plus incroyable et cela les laissent pantois d’incompréhension.  

 

On vient de découvrir une brèche dans le champ magnétique terrestre. Une brèche comme on n'en a jamais vu. Le plus mystérieux est que la brèche se trouve au nord, là où on n'en trouve jamais, habituellement c'est au sud. Mais en plus d'être au nord, elle est immense. Cela permet au rayon cosmique du Soleil d’ entrer sur la Terre sans barrière.  

 

Voir plus en détail ici :

 

Une importante brèche dans le champ magnétique Terrestre…

 

Une étude récente montre de plus que des changements rapides dans le mouvement de brassage de la matière liquide du manteau supérieur de la Terre affectent le champ magnétique à la surface de la planète et ceci en plusieurs endroits…  

 

Le géophysicien Nils Olsen, membre du Centre spatial national danois, a déclaré : «  Le plus surprenant est ce changement soudain et rapide dans le champ magnétique ». Cette étude a été publiée dans Nature Géoscience.

 

On apprenait il y a peu également que Pluton n'est plus tout à fait la même…

Elle change de couleur, pourquoi ?

 

Des images révèlent un astre tacheté dont les teintes tirent de plus en plus vers le rouge, explique Marc Buie, spécialiste de Pluton au Southwest Research Institute de Boulder (Colorado, E-U). Après des décennies de stabilité, la couleur a changé rapidement en deux ans, entre 2000 et 2002, précise la Nasa.

 

Le 19 juillet 2009, on a aperçu une gigantesque région lumineuse sur Vénus. Personne ne sait ce qui a causé cela. Les scientifiques pensent, faute de mieux, à une éruption volcanique, sans vraiment grande conviction...

 

Et que penser de cette super connexion Terre / Soleil découverte récemment ?

 

Voir le sujet complet ici : La mystérieuse récente : super connexion terre / soleil…

 

Et pour finir que penser de cette incroyable information, digne des plus grands navets cinématographiques, mais pourtant bien réelle : la NASA prévoirait de déplacer la Terre, sous péetexe de contrer le réchauffement climatique !

 

Non contente d’avoir bombardé la Lune avec une missile super véloce, 2 fois plus rapide qu’une balle de fusil, en novembre dernier, la NASA réffléchit à comment et quand, déplacer la Terre de sa position actuelle !  

 

Une équipe de chercheusr de la NASA proposent de déplacer la Terre pour pallier au réchauffement climatique ! Comment ?  

 

En déviant la trajectoire de quelques comètes, modifiant ainsi l’orbite de la planète bleu qui sera dirigée vers un endroit plus froid…

 

‘’ Cette technologie n’est pas du tout difficile à mettre en œuvre ‘’ a déclaré Greg Laughlin de la Nasa Ames Research Center en Californie.  

 

Avec ses collègues Don Korykansky et Fred Adams, il explique que le passage d’un astéroïde à proximité de la planète permettrait de communiquer une partie de son énergie gravitationnelle. Une opération néanmoins risquée, ...et pourrions-nous ajouter, complètement débile et insensée !

 

 
Comme toujours, c’est à vous de juger…
 
Quelques sujets liés :
 

 

Source : Le Blog de Merlin

 

Informations complémentaires :

 

Les Moutons Enragés : Une planète géante cachée dans notre système solaire ?

Le Souffle Divin : Tyché : une nouvelle planète gigantesque dans notre système solaire !

Rusty James : Le Sun annonce que 2012 Niburu alias Némésis a été détecté nous avons un deuxième soleil.

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...
You are a guest ( Sign Up ? )
or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow Tyché, une nouvelle planète géante dans notre Système Solaire ?