(Temps de lecture: 4 - 7 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Je vous l'ai dit, j'ai les pires craintes avec le fait que la France prenne la présidence de l'Union européene en 2022, E. Macron qui ne vit que par, et pour lui-même, va encore vouloir s'illustrer, et la dernière fois, ça nous a coûté quelque chose comme 60 milliards.

Bref, il semble que d'autres aussi anticipent la castastrophe, et qu'ils aient fait un très gros travail sur cette future présidence, aussi c'est le minimum de le mettre en avant.

En Janvier 2022, la France prendra la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne pour une durée de six mois.

Cette présidence aura une résonance particulière à la fois en France – elle coïncidera avec des élections présidentielles et législatives – et au niveau européen, où seront alors négociés de nombreux textes législatifs et politiques importants, par exemple sur les questions climatiques, la santé et les fonds de relance. Il est d’autant plus inquiétant de constater à quel point les grandes entreprises et leurs lobbies ont été étroitement associés à la préparation de la présidence française, dont les priorités annoncées reflètent fortement leurs exigences...

La suite :  https://multinationales.org/IMG/pdf/pfuesousinfluence.pdf

Amitiés,

f.

 

Source : Twitter

Informations complémentaires :

Presidence Influence