URGENT : l’INSEE confirme l’effondrement de la natalité depuis le début de la vaccination (LCDS)

(Temps de lecture: 2 - 4 minutes)
5 of 5 (1 Vote)

Bonjour à toutes et à tous, j'espère que vous allez bien, et il est temps de partager un peu d'infos ; ))). En intro je vous passe la vidéo de Draw my Economy qui revient sur le scandale CADA/Laurent Toubiana, et dans la même veine je suis tombé sur cet article du Courrier des Stratèges chez les Moutons enragés. Or, comme vous l'avez vu, les naissances ont chuté de 63% en Australie suite à la vaccination.

Alors, je ne vous ferais pas le pitch normalement, vous savez tout le bien que nous pensons de ces thérapies géniques (entre autres), et au rythme où vont les 'possibles' confirmations....

Les gens risquent d'être assez surpris au final..., mais la chute des naissances, est UN des sujets abordés dans le documentaire "Died Sunddenly - Mort subitement" qui est justement maintenant doublé en Français grâce au formidable travail de Quantum Leap.

En 2022, la natalité connaît un décrochage historique, avec des chiffres jamais connus jusqu'ici. Cette tendance qui a commencé à s'affirmer en juin 2022, c'est-à-dire 9 mois après l'atteinte des 85% de taux de vaccination dans la population, est devenue catastrophique depuis le mois d'août, c'est-à-dire depuis les premiers effets de la troisième dose. Pour l'instant, l'INSEE ne donne aucune explication à ce trou d'air inquiétant pour l'avenir démographique du pays.

image 2022 12 02 071418447

Comme on le voit clairement sur ce graphique, près de 2300 enfants sont nés chaque jour en France en septembre 2017. Ils n’étaient plus que 2100 en 2020, quelques mois après le tout début de l’épidémie de COVID. Ils n’ont été que 2000 en septembre 2022, 9 mois après le passage à la 3e dose…

Et cet effondrement ne semble pas près de s’arrêter. Si la courbe suit le profilage habituel de la baisse des naissances en hiver, tout indique que le plancher historique des 1700 naissances quotidiennes atteint en janvier 2021 sous l’effet de l’angoisse du COVID devrait être proche. 

C’est ce qui ressort des chiffres de la natalité publiés par l’INSEE

Pour l’instant, l’INSEE ne donne aucune explication à ce phénomène très inquiétant…

 

Source(s) : Lecourrierdesstrateges.fr via les Moutons enragés

 

Informations complémentaires :