(Temps de lecture: 3 - 6 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Des infos sur le vaccin Novavax, je ne commenterais pas la vidéo, chacun ses convictions (informations complémentaires), par contre effectivement le Novavax semble acceptable, après il faut savoir pour la possible implication de restes de fœtus humains dans le process, et éventuellement d'autres choses (il ne faut pas être naïf non plus), etc. Donc, je demande plus d'infos et de recul, mais d'ores et déjà pour moi les dégâts potentiels, d'un vaccin conventionnel et d'un vaccin à ARN messager, n'ont rien de comparable.

Je l'ai toujours dit, personnellement je ne suis pas 'anti-vax', je suis à jour de mes vaccins, mais je ne veux pas servir de cobaye à Moderna ou Pfizer et par extension ; ) Blackrock, Vanguard, etc...

Mais attendez, un doute n'envahit.... ; ))))  Ah ! dommage, ils sont tous les deux AUSSI actionnaires de Novavax !, décidément... ; ))))

Amitiés,

f.

Novavax 08 02 2022
© AFP 2021 ROBERT ATANASOVSKI

L’arrivée en France du vaccin de Novavax est imminente. La mise sur le marché de ce cinquième sérum a-t-elle de quoi convaincre les derniers réfractaires à l’injection ? Éléments de réponse avec Marie-Paule Kieny, présidente du Comité vaccin Covid-19.

Après Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca, Johnson&Johnson, voici… Novavax. Produit par le laboratoire américain Novavax, le vaccin Nuvaxovid sera disponible en France dans les semaines qui viennent.

La commercialisation de ce cinquième sérum sera-t-elle de nature à convaincre les 4,4 millions de Français non vaccinés ? C’est en tout cas le pari du gouvernement et des autorités sanitaires, la Haute autorité de Santé (HAS) ayant autorisé l’utilisation de Nuvaxovid le 14 janvier dernier.

"Il y a des gens qui ne veulent pas de vaccin du tout. Donc, quelle que soit la technologie, il y aura toujours un rejet de la vaccination générale. D’autres rejettent la vaccination à ARN messager, car elle leur semble trop “nouvelle”, malgré les milliards de personnes vaccinées depuis le début de 2020. Ceux-là pourraient se laisser tenter par une vaccination avec une technique plus classique", souligne Marie-Paule Kieny devant les caméras de Sputnik.

Pour la vaccinologue, directrice de recherche à l’Inserm et présidente du Comité scientifique sur les vaccins Covid-19 (Covireivac), les résultats de Nuvaxovid sont en tout cas "très prometteurs". Celui-ci utilise une technique plus "classique", sans virus ni ARN messager mais à base de protéines recombinantes associées à un adjuvant, à l’image des vaccins contre l’hépatite B ou la coqueluche.

"Dans tous les essais cliniques, le vaccin de Novavax a montré une tolérance bien meilleure que tous les autres vaccins qu’on a contre la Covid. Il est moins réactogène", détaille le Dr Kieny.

 

Source : Fr.sputniknews.com via Les Moutons Enragés.fr

 

Informations complémentaires :