1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Ne tombez pas sous le coup de la propagande de ces tueur nés ! J’ai dû vérifier la chose, car j'ai failli m'étrangler ! Non content de nous égorger tous les mois de 74 €uros pour un forfait 4H + (illimité Soir & Week end) + internet illimité ! Ils en veulent toujours plus ! C’est indécent !!! Eh bien M. Richard, je ne suis pas client chez vous, mais c’est certainement le même Tarif que chez mon provider, et j’ai une bonne nouvelle pour VOUS ! Vous et vos amis, qui certainement avez des « relations cordiales », Prixtel arrive sur le marché et propose Voix et Data en "illimité" sans engagement pour 39,99€ par mois ! Ah vous aimez la loi du marché ! Vous allez être servis !

Pour le PDG d'Orange, tout le monde devra mettre la main à la pâte pour solidifier les infrastructures mobiles en vue de l'explosion à venir du trafic data... ce qui pourrait sonner la fin de la notion d'illimité pour l'Internet mobile.
 

1209859 Stephane RichardStéphane Richard, PDG de France Telecom et donc d'Orange, estime que l'Internet mobile illimité ne sera bientôt plus tenable pour les opérateurs qui n'auront d'autre choix que de revoir la manière dont sont fixés les prix, ce qui revient à dire que, selon lui, la notion d'illimité (déjà contestée dans les faits) devrait disparaître à terme. En effet, il ne fait aucun doute que le trafic représenté par la data (les données, à l'opposé de la voix pour les appels) va continuer à exploser à mesure que les smartphones et autres terminaux mobiles connectés vont se démocratiser. Dès lors, il estime que les opérateurs vont devoir investir massivement dans les infrastructures pour garantir un niveau de service qualitatif, ce qui devrait se ressentir sur la facture des utilisateurs, qui pourraient par exemple se retrouver privés d'illimité.

Interrogé par All Things Digital, le blog high-tech du Wall Street Journal, Stéphane Richard revient sur les problématiques que cela entraîne. Il précise que les différents acteurs de l'Internet mobile, opérateurs comme éditeurs, hébergeurs ou constructeurs, ne gèrent pas convenablement le trafic mondial et déclare : "Absorber une telle montée en puissance du trafic est impossible sans investir sur les infrastructures et les fréquences (un rôle à jouer pour la 4G, ndlr), et sans présenter une nouvelle approche tarifaire". Une thématique chère à Stéphane Richard, qui a déjà alerté le gouvernement et l'Arcep sur sa volonté d'être récompensé si Orange investit massivement sur le réseau mobile (il évoquait notamment une prime pour les courageux et non les suiveurs). Lui qui reconnaissait aussi que la notion d'illimité sur l'Internet mobile est ambiguë, voire trompeuse.

Source : PC World.fr

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...
You are a guest ( Sign Up ? )
or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Brèves... Arrow Vers la fin de l'Internet mobile illimité...