Article 14
Le sénat vote l’amende de 500€/jour pour les habitats « alternatifs » sans autorisation du maire actuel : toiles de tentes, cabane, yourte, etc. (Agoravox)

De pire en pire avec la brutalité de la vie actuelle, ces gens sont déjà précaires, et macron veut les foutre à la Rue, bref, imaginez vous n’êtes pas du même bord politique que le maire de la mairie ou vous avez votre camping car (c’est...

Pourquoi Emmanuel Macron ne cédera pas (Aphadolie)
Pourquoi Emmanuel Macron ne cédera pas (Aphadolie)

Entièrement d’accord avec ce qui suit. Macron est un mercenaire, un aventurier qui est là pour accomplir une « mission » (il a lui-même employé le mot) ; il se fout totalement de ce qu’en pensent les Français. Manifester...

Voiture électrique : sur autoroute, le plein d’électricité va coûter plus cher que le plein d’essence !  (01net)
Voiture électrique : sur autoroute, le plein d’électricité va coûter plus cher que le plein d’essence ! (01net)

Ah ! Le business, la « libre entreprise », que c'est beau, lol ! Donc résumons, si on trouve pareil, une solution à base d'hydrogène, on se fera massacrer à la pompe sur l'autoroute par des groupes privés en situation de monopole...

Le Premier ministre irakien renonce à expulser les troupes américaines (Activistpost)
Le Premier ministre irakien renonce à expulser les troupes américaines (Activistpost)

Ont-ils vraiment le choix ? S'ils refusent la présence des troupes américaines, ils sont instantanément ruiné.... 16 janvier 2020 Par Jason Ditz Après les menaces répétées du Président Trump de sanctionner l'Irak,...

Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à l’agro-industrie (Reporterre)
Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à l’agro-industrie (Reporterre)

Le gouvernement veut « faire taire tous ceux qui mènent des actions symboliques contre le système de l’agriculture industrielle », dénoncent de multiples défenseurs de l’agriculture paysanne et biologique, réunis dans cette...

Trump s'éloigne du bord. En conséquence les néocons se mettent en colère (Blacklistednews)
Trump s'éloigne du bord. En conséquence les néocons se mettent en colère (Blacklistednews)

Bonjour, les choses se calment de mon côté, je n'en dirais pas plus parce que ça porte la poisse. Mais j'ai une semaine de doute et je serais tranquille, pas évident de fonctionner avec une seule voiture, enfin, tout est sur les rails, je suis passé sur...

Macron réaffirme vouloir réguler les médias face aux fake news (Challenges)
Macron réaffirme vouloir réguler les médias face aux fake news (Challenges)

Il veut distinguer ceux qui sont journalistes de ceux qui ne le sont pas..., et justement ce sont les blogs comme nous, indépendants, qui ne sommes pas soumis aux 10 milliardaires qui contrôlent la presse française, qui n'avons pas d'annonceurs, qui sont donc les seuls...

  • Article 14 Le sénat vote l’amende de 500€/jour pour les habitats « alternatifs » sans autorisation...

    samedi 18 janvier 2020 08:43
  • Pourquoi Emmanuel Macron ne cédera pas (Aphadolie) Pourquoi Emmanuel Macron ne cédera pas (Aphadolie)

    samedi 18 janvier 2020 04:35
  • Voiture électrique : sur autoroute, le plein d’électricité va coûter plus cher que le plein d’essence !  (01net) Voiture électrique : sur autoroute, le plein d’électricité va coûter plus cher que le...

    vendredi 17 janvier 2020 17:54
  • Le Premier ministre irakien renonce à expulser les troupes américaines (Activistpost) Le Premier ministre irakien renonce à expulser les troupes américaines (Activistpost)

    vendredi 17 janvier 2020 17:07
  • Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à l’agro-industrie (Reporterre) Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à...

    vendredi 17 janvier 2020 08:05
  • Trump s'éloigne du bord. En conséquence les néocons se mettent en colère (Blacklistednews) Trump s'éloigne du bord. En conséquence les néocons se mettent en colère (Blacklistednews)

    jeudi 16 janvier 2020 16:51
  • Macron réaffirme vouloir réguler les médias face aux fake news (Challenges) Macron réaffirme vouloir réguler les médias face aux fake news (Challenges)

    jeudi 16 janvier 2020 05:38
1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas soumis les articles éclairés et éclairant de Mécanopolis. En voici donc un qui, à l’heure du soutien indéfectible des États Unis au régime d’Hosni Moubarak, vous donnera quelques indications précieuses.

Newegypt20.sjpg 950 2000 0 75 0 50 50.sjpg

La mise en image de la situation actuelle en Égypte par les médias atlantistes assimile l’insurrection populaire à une guerre civile et érige l’armée en arbitre. C’est évidemment faux. Le régime du président Hosni Moubarak et son armée sont les produits de la politique des États-Unis dans la région et de leur soutien inconditionnel à Israël.

L’image des chars d’assaut qui surveillent les centres névralgiques du Caire, entourés par la marée de manifestants, est emblématique. Ce sont des M1A1 Abrams, les terribles tanks états-uniens de dernière génération, qui sont fabriqués en Égypte sur la base d’un accord de coproduction. Ils symbolisent à quel point les États-Unis se sont engagés dans la construction des forces armées égyptiennes et l’ampleur de la confiance qu’ils ont accordée au régime de Moubarak. En trente ans, Washington lui a fourni des aides militaires pour une valeur d’environ 60 milliards de dollars, selon les chiffres officiels, à quoi se sont ajoutés d’autres financements secrets.

Actuellement le régime de Moubarak reçoit des USA environ 2 milliards de dollars annuels, se plaçant ainsi parmi les principaux bénéficiaires après Israël. La majeure partie de cette somme est dépensée dans l’achat d’armes états-uniennes. Comme leur valeur dépasse la disponibilité financière du gouvernement égyptien, celui-ci a accumulé une dette envers les États-Unis. Mais Washington a été généreux : en 1990, pour récompenser l’Égypte de sa participation à l’imminente guerre contre l’Irak, il lui a accordé une remise de dette militaire de 7 milliards de dollars. Dix ans après, il lui a concédé un crédit extraordinaire de 3,2 milliards de dollars pour la modernisation des forces armées : celles-ci ont ainsi pu acquérir 24 chasseurs-bombardiers F-16 de dernière génération, 3 batteries de missiles Patriot et d’autres systèmes d’armes avancés. Le Pentagone a en outre fourni aux forces armées égyptiennes des armes qu’il a en excédent, ou qui sont remplacées par d’autres de nouvelle génération, pour une valeur annuelle de centaines de millions de dollars. En même temps il a entraîné des officiers et des soldats égyptiens, surtout des forces spéciales, en organisant tous les deux ans l’opération Bright Star, une grande manœuvre qui se déroule en Égypte avec la participation d’environ 25 000 militaires états-uniens.

De façon significative, dans les commandements établis par le Pentagone à l’échelle mondiale, l’Égypte de Moubarak n’entre pas dans le Commandement Afrique (AfriCom), mais a été détaché du continent pour être annexé au Commandement Central (CentCom), dont l’aire de responsabilité couvre le Proche-Orient pétrolier. L’Égypte, explique le CentCom, « joue un rôle clé dans l’exercice d’une influence stabilisatrice au Proche-Orient », en particulier pour « faire face à l’instabilité croissante de Gaza ». Le CentCom continue donc à opérer en contact étroit avec les forces égyptiennes pour « bloquer les envois illicites d’armes aux extrémistes à Gaza, et pour empêcher que l’instabilité de Gaza ne se propage en Égypte et au-delà ». Le gouvernement égyptien, de fait, doit « faire face à une menace extrémiste interne ». L’aide extérieure états-unienne est donc « fondamentale pour renforcer le gouvernement égyptien ».

Mubarak Military City
L’US Army a formé les militaires égyptiens aux combats de rue (ici lors des exercices à Mubarak Military
City). Le soutien stratégique de l’Égypte à Israël interdit toute forme de démocratie dans un pays où
la population est majoritairement opposée au projet sioniste. Il exige l’organisation par les États-Unis
d’une dictature militaire (cliquer sur l’image pour l’agrandir).

Dans ce tableau, le thème de la dernière manœuvre Bright Star est significatif : « Des opérations militaires en terrain urbain ». Dans la manœuvre, conduite en octobre 2009 sous la direction du Pentagone et avec la participation de forces spéciales états-uniennes, des forces égyptiennes ont été entraînées à combattre une guerre non pas dans le désert mais à l’intérieur d’une grande métropole. La Bright Star s’est déroulée dans la Moubarak Military City, le camp militaire construit exprès pour cette manœuvre, à quoi on a donné évidemment le nom du dictateur.

Tout est prévu, donc, pour affronter la « menace extrémiste intérieure ». Sauf le fait que celle-ci a pris les dimensions d’une insurrection populaire. Sauf le fait qu’on ne sait pas comment vont se comporter ces militaires, en grande partie conscrits, qui à bord des chars d’assaut états-uniens made in Egypt, devraient assurer que l’Égypte, une fois Moubarak déchu, reste dans la sphère d’influence états-unienne.

Manlio Dinucci, pour le Réseau Voltaire

Source : Mecanopolis

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Divers Arrow Égypte : une armée formée et équipée par le Pentagone