1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Un bon article de Spencer Delane sur Mecanopolis qui nous relate que, suite à un échange de tirs, 200 Afghans ou 2000 selon le gouverneur de la province, ont attaqué une base de l'OTAN, tout de suite ça fait tache pour des libérateurs...

Deux gardes civils espagnols et leur interprète ont été abattus, mercredi, par un policier afghan. Pris de panique, les militaires de l’OTAN ont ensuite tiré sur la foule.

Qari

Un policier afghan à tué mercredi deux gardes civils et un interprète espagnols avec un Kalachnikov avant d’être abattu par des militaires de l’OTAN.

Cette attaque s’est produite alors que les deux officiers espagnols de la garde civile donnaient une formation à des policiers afghans sur la base espagnole de Qualay-e-Naw dans la province de Badghis (nord-ouest du pays). Le policier afghan a ensuite été abattu par les militaires de l’OTAN qui, dans la panique, ont tirés sur la population à l’aveugle, blessant ainsi plus de 18 personnes, selon les déclarations de Mohammad Sadiq, chirurgien à l’hôpital de Qualay-e Naw, dans la presse locale.

Après avoir entendu les coups de feu, une foule nombreuse s’est rassemblée devant l’entrée de la base espagnole. Selon l’agence de presse Reuters, qui cite des résidents du quartier, les manifestants en colère auraient mis le feu à une partie de la base. Les sources militaires espagnoles estiment que 200 personnes ont manifesté leur colère contre les envahisseurs étrangers. Le gouverneur de la province parle lui de 2000 personnes.

Qari Mohammad Yousuf, porte parole de la résistance afghane à revendiqué la liquidation des trois espagnols dans un communiqué, qui précise que le policier avait « une connexion spéciale » avec leur mouvement. « Le policier avait toujours dit qu’il se vengerait des soldats occupants après avoir vu de ses propres yeux les injustices et la conduite des occupants envers des habitants innocents », indique encore le document de la résistance afghane.

Ce genre d’incident, où des policiers et militaires afghans se retournent contre des instructeurs étrangers, n’est pas isolé. En juillet dernier, une nouvelle recrue de l’armée afghane avait, elle aussi, liquidé trois militaires britannique lors d’un cours de tir.

Spencer Delane, pour Mecanopolis


Des civils afghans attaquent une base militaire de l'OTAN
envoyé par
Mecanopolis. - Regardez les dernières vidéos d'actu.


Source :
Mecanopolis

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Des civils afghans attaquent une base militaire de l’OTAN (vidéo)