1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Note : on retrouve donc la Russie vs les USA en Europe pour le bouclier antimissile et au Moyen-Orient…

Source : infowars

http://www.infowars.com/us-warship-moves-to-syrian-coast-as-tensions-mount/

Le porte-avion George H.W. Bush s’est déplacé en côte syrienne et des bruits courent qu’une zone d’interdiction aérienne est sur le point d’être imposée sur le pays, puisque l’Ambassade américaine à Damas demande à ses citoyens de partir « immédiatement », tandis que la France a proposé une intervention militaire formelle de L’OTAN (1).

307081" La preuve la plus accablante que le « monde occidental » est sur ​​le point de faire l’impensable, d’envahir la Syrie et dans le processus de forcer l’Iran à riposter, est probablement la mise à jour hebdomadaire navale de Stratfor, qui a toujours une vue géopolitique très intéressante et toujours si controversée, où nous constatons que pour la première fois depuis de nombreux mois, le CVN 77 George HW Bush (2) a laissé son théâtre traditionnel d’opérations au large du détroit d’Ormuz, un point critique d’étranglement, où il accompagne traditionnellement le Stennis (3), et s’est stationné … juste à côté de la Syrie", rapporte Zero Hedge.

Publiquement, les responsables affirment que le transporteur HW George Groupe de Bush de groupe de frappe est « sur le chemin du retour » après avoir été situé dans le Moyen-Orient pour les cinq derniers mois, mais une date précise pour le retour du navire n’a pas été donnée.

Selon un rapport dans le Virginian-Pilot, le porte-avions va «mener une vaste gamme d’opérations et aider à maintenir la sécurité maritime», avant qu’elle rentre chez elle.

Comme nous l’indiquions hier, des sources européennes citées dans le quotidien du Koweït Al Rai suggèrent que les Etats arabes se sont mis à imposer une zone d’exclusion aérienne dans le pays avec l’aide d’avions de combat turcs et américains de soutien logistique. En discours moderne, le terme «no fly zone» est un euphémisme pour une campagne de bombardements, comme nous l’avons vu avec la Libye.

Bien que la France ait exprimé son opposition à une zone d’exclusion aérienne, le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé (ndlr : et son homologue, vous vous doutez de qui on parle…) a rencontré le chef de file du Conseil national syrien Burhan Ghalioun à Paris hier pour lui assurer que les pouvoirs de l’OTAN cherchent à utiliser les « forces internationales » afin de « créer une zone de sécurité pour les civils » par le biais de « couloirs humanitaires, ou des zones humanitaires ».

Des tensions ont également dégénérées, hier après que l’ambassade américaine à Damas ait exhorté ses citoyens à quitter la Syrie « immédiatement », tandis que ministère des Affaires étrangères de la Turquie a dit à ses citoyens d’éviter de voyager à travers le pays à leur retour d’Arabie Saoudite.

«L’ambassade des Etats-Unis continue d’exhorter les citoyens américains en Syrie à partir immédiatement tandis que le transport commercial est disponible», indique un communiqué publié à la communauté américaine en Syrie mercredi et publié sur le site de l’Ambassade. « Le nombre de compagnies aériennes desservant la Syrie a considérablement diminué depuis l’été, alors que beaucoup de ces compagnies restantes ont réduit leur nombre de vols. »

L’administration Obama a tranquillement retiré l’ambassadeur Robert Ford du pays le mois dernier et a indiqué qu’il ne reviendra pas.

L’attaque de la Syrie pourrait représenter une fin dirigée autour de la création d’une justification pour un assaut militaire sur l’Iran pour Israël et les États-Unis parce que l’Iran a juré de défendre son allié. Cependant, la Chine et la Russie se sont agressivement opposées à n’importe quelle action, avec la Russie la semaine dernière déplaçant ses navires de guerre dans des eaux territoriales syriennes – une tactique conçue pour décourager n’importe quelle attaque MENÉE PAR L’OTAN.

Les sondages ont montré qu’une majorité d’Américains s’oppose à l’intervention militaire en Syrie, avec juste 12 pour cent favorisant n’importe quelle sorte de conflit.

Naval Update 11 23 11 800

1 : SYRIE. L’Armée libre favorable à une intervention militaire étrangère : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111124.OBS5265/syrie-l-armee-libre-favorable-a-une-intervention-militaire-etrangere.html

La France cherche le soutien arabe pour une intervention en Syrie : http://www.francaisenouvelles.com/france-cherche-le-soutien-arabe-pour-une-intervention-en-syrie/

Il semble que ces deux parties vont bien s’entendre, qui s’en étonnera…….

2 : http://fr.wikipedia.org/wiki/USS_George_H._W._Bush_%28CVN-77%29 le CVN 77 George HW Bush est un porte-avions polyvalent américain à propulsion nucléaire, faisant partie de la classe Nimitz. Il est le deuxième porte-avions de la sous-classe Ronald Reagan, et fait partie des 11 porte-avions géants de l’US Navy.

3 : http://fr.wikipedia.org/wiki/USS_John_C._Stennis_%28CVN-74%29 L’USS John C. Stennis (CVN-74) est un porte-avions polyvalent américain à propulsion nucléaire, faisant partie de la classe Nimitz. Il est le quatrième porte-avions de la sous-classe Theodore Roosevelt, et fait partie des 11 porte-avions géants de l’US Navy.

Source : Info-Guerilla

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Un navire de guerre américain se déplace vers la côte syrienne, alors que les tensions montent