5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

On connaissait les nanoparticules à titre expérimental (surtout dans l’informatique), mais en assemblant ces dernières on arrive à faire des matériaux qui n’existent pas dans la nature. Ces particules minuscules de 1 à 100nm ont la particularité de transpercer les membranes des cellules. Mais cela n’a pas empêché les industriels de les utiliser, avec même l’aval de la Commission européenne qui n’a pas imposé un emballage spécifique prévenant les consommateurs de la présence de ces nanos matériaux. Car cela a été jugé « mauvais pour le business ».

Écoutez, ce documentaire m’a choqué, je savais que le lobbying était omniprésent à Bruxelles, mais après les dangers des ondes, des perturbateurs endocriniens, voici venus les nanoparticules.

Accrochez-vous ça déménage.

Amicalement,

f.

Résumé

Les additifs, dont 300 sont couramment présents dans notre alimentation, ont fait leur apparition dans les années 60 avec le développement des aliments industriels. Naturels ou chimiques, ils ont tous été autorisés par les autorités européennes. Mais, aujourd'hui, des scientifiques dénoncent les risques d'effet cocktail, lorsque plusieurs additifs se cachent dans un même aliment. Ils pointent également la présence de particules ultra-fines, les nanoparticules. Des chercheurs de l'INRA démontrent que ces substances peuvent traverser l'intestin, affaiblir le système immunitaire et entraîner l'apparition de cancers. Aucun étiquetage spécifique, pourtant requis par la réglementation européenne, ne permet au consommateur d'être alerté sur la présence de ces nanoparticules.

Autres

  • Julie Lotz / Réalisateur
  • Julie Lotz / Auteur

Source : France5.fr

 

 

Informations complémentaires :

Nano 01 03 2017

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Dossiers Arrow Colorants, édulcorants, conservateurs, que cachent-ils ? (France 5)