5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

UN TIERS DU PARC NUCLEAIRE FRANCAIS A L’ARRET POUR PASSER L’HIVER !

Et vous savez quoi ? Le Syndicat des Energies Renouvelables prône le retour du chauffage au bois.(1)  D’abord, il faut avoir une cheminée, ensuite il faut pouvoir le stocker. Autrement dit, les tout électricité sans autre option comme c’est beaucoup le cas en ville l’ont dans l’os... Si EDF décide de réduire la fourniture pour insuffisance de production, nous n’aurons plus qu’à aller chez Damart (il existe des sous-vêtements « force 5 ») et nous pourrons toujours offrir des grogs à l’apéro.

Je dois tout de même vous faire part d’une perle entendue sur France Cul à se propos. Le responsable d’EDF interrogé déclarant sans rire et tout fier de cette bonne nouvelle que « non, (les réparations) ne provoqueraient pas d’augmentation sur nos factures. »

Imaginez un peu : Ils entretiennent mal les centrales vieillissantes, en construisent avec un acier qui ne convient pas et qu’ils stoppent, ils menacent de nous restreindre l’énergie et en plus il faudrait qu’on paye un supplément que, Dieu soit loué ! ils nous évitent dans leur grande magnanimité ! J’étais en train de boire, j’ai cru m’étouffer.

Le nucléaire français est en déroute : Je vous conseille vivement de vous interroger sur les programmes politiques des candidats à ce propos. Le seul qui a une vision écologique et transitionnelle sur le sujet et qui l’a planifiée concrètement est à ma connaissance, JLM et sa France Insoumise. Si vous en connaissez d’autres, faites-le savoir, perso je n’ai pas trouvé d’équivalent sur ce sujet qui me tient à coeur.

Voici un article très explicite de Radio-Canada sur le sujet, je vous en ai extrait les passages les plus significatifs et les plus percutants :

Maintenance Centrale 17 11 2016

La France embourbée dans le nucléaire

Un article de Sylvain Desjardins pour Radio Canada

Parc de centrales vieillissantes, défectuosités dans certains réacteurs plus récents et problèmes d’entreposage de déchets radioactifs. La France, l’un des pays les plus dépendants de l’énergie nucléaire, doit relever de sérieux défis d’ordre économique, écologique et sécuritaire. Portrait de la situation.

Plus du tiers des 58 réacteurs nucléaires français sont à l’arrêt. Pour des contrôles, des réparations ou des changements de pièces. La majorité des centrales en activité ont été construites dans les années 1970 et 1980 et elles approchent de la retraite forcée.

…/…

Mais ce n’est pas tout. L’Autorité de la sécurité nucléaire (ASN), le chien de garde public en France, a ordonné l’arrêt de cinq réacteurs pour des anomalies détectées dans l’acier de certaines cuves et dans une autre composante essentielle de base qu’on appelle les générateurs de vapeur. Il y a trop de carbone dans l’acier, il est donc moins résistant et pourrait se rompre en cas de choc thermique.

…/…

Dans ce cas, le problème n’est pas dû au vieillissement, mais plutôt à un défaut de fabrication. Plusieurs autres réacteurs pourraient être également mis à l’arrêt prochainement, selon Julien Collet, directeur général adjoint de l’ASN.

La présence de carbone dans l’acier a été détectée sur 18 réacteurs.

Il faut avoir en tête que les conséquences de la rupture de ces pièces ne sont pas étudiées dans les démonstrations de sûreté de ces réacteurs. Il est indispensable qu’on puisse garantir que ces pièces ne subiront pas de rupture. Cela pourrait poser un problème durant l’hiver.

Julien Collet, directeur général adjoint de l’ASN

« Si les réacteurs à l’arrêt ne redémarrent pas, on pourrait avoir des situations difficiles au niveau du réseau électrique », ajoute M. Collet. Électricité de France (EDF), le producteur et fournisseur d’électricité public, propriétaire des 58 centrales nucléaires du pays, n’a fait aucun commentaire sur cette situation, que beaucoup jugent alarmante.

…/…

EDF souhaite prolonger la durée de vie de ses vieilles centrales à 50 ans, voire plus. La société publique, propriété de l’État à près de 90 %, qui jouit d’une situation de quasi-monopole, n’a présenté aucun plan pour la fermeture de ses centrales les plus âgées.

…/…

Une partie du parc nucléaire en France est en état de sûreté dégradé parce qu’il y a des pièces réputées parfaites qui ne le sont pas. S’il y a rupture de cuve, il y aura une quantité incroyable de radioactivité, […] risques d’explosions, c’est une situation gravissime!

Bernard Laponche, spécialiste de la physique des réacteurs nucléaires
…/…

Un pays qui dit depuis 50 ans que le nucléaire est la huitième merveille du monde […] Et tout d’un coup, vous vous apercevez qu’il y a des anomalies de fabrication incroyables et qu’en plus, il y a des falsifications, ça devrait être un scandale public ! Pas un mot, pratiquement. Il y a une omerta sur le nucléaire en France !

Bernard Laponche, spécialiste de la physique des réacteurs nucléaires
…/…
La commission parlementaire où siège Bertrand Pancher a récemment dénoncé l’absence de directives claires sur le nucléaire en France et l’incapacité du gouvernement à enclencher une véritable transition énergétique.

C’est en partie dû à la peur de bousculer le pouvoir d’achat des électeurs et des entreprises.

Bertrand Pancher, député de l’UDI

L’ARTICLE INTEGRAL EST ICI :

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/814593/france-nucleaire-centrales-vieillissantes

(1) http://www.boursorama.com/actualites/electricite-le-chauffage-au-bois-comme-recours-a-l-arret-des-centrales-nucleaires-25afaa1eef5d030c1733be67a3659392

 

Source : Les Brinherbes Engagés

Informations complémentaires :

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Nucléaire français : LA BEREZINA !