1 1 1 1 1 Rating 5.00 (9 Votes)

Charles-Henri Gallois, revient sur cet accord européen de relance de 750 milliards. L'emprunt est fait par l'Europe mais garantit par les pays européens dont la France, et les ressources censées le rembourser sont inexistantes et seront inefficaces.

Donc ce n'est pas de ce côté qu'il faut chercher pour rembourser ce prêt, par contre Emmanuel Macron à dit "les Français ne rembourseront pas ce plan" ce qui est tout simplement faux, ce sont les citoyens des pays européens qui vont payer, et la France pour ne toucher que 40 milliards va verser de 78 à 109 milliards d’€uros et paiera jusqu’en 2058.

Les Français n'ont jamais voté pour cela, de plus sur les 40 milliards que nous devrions toucher nous ne pourrons pas décider de l'endroit où les allouer, c'est l'Union européenne qui décide de cela. C'est une arnaque et ça va même plus loin, car  la contrepartie est que nous continuons à appliquer les politiques économiques et sociales de l’Union européenne (Gopés)

Et ça ne s'est pas arrêté au plan de relance, car les pays frugaux ont négocié de baisser leur contribution à l’Union européenne, et ces rabais seront compensés par la... France, avec une contribution qui risque de passer à 15 milliards d'€uro par an.

De plus tout ce bugdet voté de 750 milliards est fait au nom du Covid-19, manque de pot le programme européen de santé EU4Health de 9 milliards a été supprimé.

Bref ce qui nous est présenté comme "une grande réussite" est une catastrophe monumentale pour la France, qui va nous coûter au bas mot 174 milliards...

En embarquant les Français dans cette histoire, alors qu’on pouvait lever les fonds à taux négatif sur les marchées sans contrepartie. Emmanuel Macron a joué contre son pays jusqu'en 2058..., pour maintenir à flot cette Union europénne qui est toxique pour notre pays.

 

Source(s) : Youtube.com via Contributeur anonyme

 

Informations complémentaires :

Union Europeenne 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Conseil européen : accord historique ou la France pigeon de l'UE ?