5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

No comment...

PETER SUTHERLAND 28 06 2016 

L’ancien Commissaire européen à la concurrence, ancien directeur général de l’OMC, actuel président de l’European Policy Center, et actuel président de Goldman Sachs International a diffusé le tweet suivant suite à la victoire du Brexit au référendum britannique :

« La jeune génération au Royaume-Uni a été sacrifiée, tout ça à cause d’une déformation des faits et des conséquences. D’une façon ou d’une autre, ce résultat doit être annulé. »

 

RAPPELS SUR PETER SUTHERLAND

Extrait de la notice Wikipedia de Peter Sutherland

Peter Sutherland, né le 25 avril 1946 à Foxrock dans le comté de Dun Laoghaire-Rathdown, est une personnalité des affaires et un homme politique irlandais.

Il est président de l’European Policy Centre, de Goldman Sachs International (depuis 1995), de BP (British Petroleum) (1997-2009), et aussi de la section Europe de la Commission Trilatérale (2001-2010). Il est aussi directeur non exécutif de la Royal Bank of Scotland.

De 1985 à 1989, il a été en poste à Bruxelles en tant que commissaire responsable de la politique de concurrence. Entre 1989 et 1993, Peter Sutherland a été président de Allied Irish Banks. Il fut directeur général du GATT et de l’OMC de 1993 à 1995.

Peter Sutherland est aussi le représentant honoraire pour l’Union européenne du Transatlantic Policy Network.

Dans sa fonction comme envoyé spécial des Nations Unies Peter Sutherland a proposé aux États de l’Union européenne de « miner » ou « affaiblir leur homogénéité nationale ».

 

Source : http://www.bbc.com/news/uk-politics-18519395 ]

Il a été membre du comité directeur du groupe Bilderberg.
[ Source : http://www.bilderbergmeetings.org/former-steering-committee… ]
[ Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Sutherland ]

 

Source(s) ; UPR.fr via la Revue de presse de notre Contributeur anonyme 

 

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : 
 
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Le président de Goldman Sachs annonce qu’il va falloir annuler le Brexit « d’une façon ou d’une autre »