Censure 21 03 2019
La Quadrature du Net appelle le Parlement européen à rejeter la directive sur le droit d’auteur ! (LQDN)

La semaine prochaine, le Parlement européen va devoir se prononcer par un dernier vote sur le sort de la directive Copyright, en discussion depuis plusieurs années. La Quadrature du Net appelle les députés européens à rejeter ce texte, qui...

VIDEO. Boeing 737 MAX : MCAS le système qui pourrait être à l'origine des accidents
VIDEO. Boeing 737 MAX : MCAS le système qui pourrait être à l'origine des accidents

Deux récents crashs aériens, en Ethiopie et en Indonésie, ont impliqué un Boeing 737 MAX. Des similitudes entre les deux accidents ont conduit à mettre en cause un nouveau système installé par l'avionneur américain pour stabiliser...

Violences : et maintenant l'armée (C dans l'Air)
Violences : et maintenant l'armée (C dans l'Air)

Un très bon opus de C dans l'Air avec un Alain Bauer on fire ; )))))))))))) En le regardant vous verrez à quel point on a des pieds nickelés à la tête de l'État...   Source : Youtube.com   Informations...

L’État considérera désormais comme « émeutier » tout Gilet jaune allant manifester
L’État considérera désormais comme « émeutier » tout Gilet jaune allant manifester

Un pas de plus vers la dictature... Je me demande ce que ça va donner samedi... On y reviendra avec un spécial C dans l'Air en section divers ce midi (Et bien non, on ne pourra pas vous passer cet épisode de C dans l'Air, car apparemment il a été...

Communiqué de Presse : CENSURE Politique d’un journaliste & auteur Pierre Jovanovic
Communiqué de Presse : CENSURE Politique d’un journaliste & auteur Pierre Jovanovic

Comme pour Zerohedge qui a été bloqué sur Facebook, la censure ne se cache même plus... Il faut penser « Correctement », sinon vous êtes exclu(e) du système. Il n’y a même plus de discussion possible, vous appelez cela comme...

Google lance son nouveau service de cloud gaming « Stadia »
Google lance son nouveau service de cloud gaming « Stadia »

Un concept qui, à la base, est français, et que Google et Microsoft viennent de copier... Le géant américain profite de la GDC 2019 pour officialiser son nouveau service de cloud gaming. Conformément aux attentes, Google officialise son nouveau service...

  • Censure 21 03 2019 La Quadrature du Net appelle le Parlement européen à rejeter la directive sur le droit...

    jeudi 21 mars 2019 16:01
  • VIDEO. Boeing 737 MAX : MCAS le système qui pourrait être à l'origine des accidents VIDEO. Boeing 737 MAX : MCAS le système qui pourrait être à l'origine des accidents

    jeudi 21 mars 2019 15:44
  • Violences : et maintenant l'armée (C dans l'Air) Violences : et maintenant l'armée (C dans l'Air)

    jeudi 21 mars 2019 11:36
  • L’État considérera désormais comme « émeutier » tout Gilet jaune allant manifester L’État considérera désormais comme « émeutier » tout Gilet jaune allant manifester

    jeudi 21 mars 2019 07:13
  • Communiqué de Presse : CENSURE Politique d’un journaliste & auteur Pierre Jovanovic Communiqué de Presse : CENSURE Politique d’un journaliste & auteur Pierre Jovanovic

    mercredi 20 mars 2019 16:59
  • Google lance son nouveau service de cloud gaming « Stadia » Google lance son nouveau service de cloud gaming « Stadia »

    mercredi 20 mars 2019 16:28
5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

C’est un article du Parisien intitulé « Des chercheurs veulent passer les réseaux sociaux au détecteur de mensonges » qui vend la mèche du dernier gros projet informatique financé par l’Union Européenne, la plus belle invention démocratique du siècle et comparable à terme à l’Union soviétique.

PHEME 27 02 2014

« Des chercheurs universitaires travaillent à l’élaboration d’un système capable d’identifier automatiquement les fausses informations qui se répandent comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. »

« Les réseaux sociaux sont une mine d’or en termes d’informations et d’expressions citoyennes pertinentes mais peuvent aussi être utilisés pour répandre des rumeurs. Pour faire le tri, des chercheurs planchent sur une sorte de «détecteur de mensonges» actif sur Twitter ou encore Facebook. Un projet ambitieux qui, selon leNew York Times, pourrait se concrétiser dans dix-huit mois. »

« Ce programme de «fact cheking» (vérification des faits en direct) automatique, baptisé «Pheme», devrait pouvoir identifier la fiabilité des sources des informations communiquées grâce à un algorithme complexe. Un travail titanesque que coordonne la faculté de Sheffield, dans le nord de l’Angleterre, avec quatre autres universités et quatre entreprises. Financé par l’Union européenne, ce projet est mené sur trois ans. »

« Selon la directrice de l’étude, Kalina Bontcheva, l’objectif est de vérifier en temps réel les informations pour permettre aux gouvernements, services de secours, médias et entreprises de répondre plus efficacement à des rumeurs infondées.

Le projet doit identifier quatre types d’informations peu fiables : les spéculations, la controverse, la fausse information et la désinformation. Les chercheurs comptent utiliser trois facteurs pour établir la véracité des données : l’information en tant que telle, un système de vérification via des sources fiables et la diffusion de l’information. Le résultat de cette recherche pourra apparaître sur l’écran de l’utilisateur. »

Alors le côté « attention l’information que vous consultez est une rumeur » pourrait presque sembler assez inoffensif et je suis persuadé que l’on nous vend toute cette affaire comme étant un immense progrès pour la « véritable » information sur Internet, ce qui permettra de sécuriser les positions dominantes des médias traditionnels de plus en plus remis en cause par la blogosphère.

Rien n’empêchera après d’utiliser ce type de système pour bloquer des informations, bloquer des sites Web, bloquer des informations gênantes.

Ce type d’outil par son ampleur (tout le Web) et son fonctionnement en temps réel n’est rien de moins que le plus important logiciel de censure mondial. Même la Chine n’y a pas pensé. Seule l’Europe a l’esprit assez tordu pour penser et financer ce genre de projet.

Retenez bien. Projet Pheme. Internet ne sera bientôt plus libre, et lorsque vous lirez le Contrarien (si c’est encore autorisé) apparaîtra sur votre navigateur le message : « Attention ce site présent des contenus subversifs. Votre adresse IP ainsi que votre ADN ont été transmis à la police de la pensée »… signé le ministère de l’Amour.

Précisions: la liste des participants.

Universités et entreprise: les partenaires du projet sont les cinq universités Sheffield, King’s Collège London, Warwick en Angleterre, Saarland en Allemagne et l’Université MODUL à Vienne avec quatre entreprises ATOS en Espagne, ihub au Kenya et Ontotext en Bulgarie sans oublier le site suisse swissinfo .ch.

Charles SANNAT

Lire l’article du Parisien consacré au projet Pheme et qui fait mine de ne pas en comprendre les implications parfaitement liberticides.

 

Source(s) : Le Contrarien via Actuwiki.fr

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : L'Europe sécuritaire

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités Informatiques Arrow Sécurité Arrow Hallucinant : Project PHEME. L’Europe finance un projet informatique de censure globale !