1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Ou comment perdre 4 ans...

Non Austerite 06 09 2016

L'éditorial de Maud Vergnol : "Aujourd’hui, même les libéraux les plus acharnés concèdent du bout des lèvres que l’austérité est une impasse. Alors pourquoi ce gâchis ?"

Depuis le temps que nous l’écrivons dans ces colonnes, nous n’allons pas bouder notre plaisir : « Le temps est venu d’accroître les dépenses publiques. » Quand c’est le secrétaire général de l’OCDE qui l’affirme, les cerbères de l’austérité se font étrangement plus discrets. D’autant que cette nouvelle injonction du G20 intervient alors qu’une étude de l’OFCE confirme combien l’austérité budgétaire conjuguée à la politique de l’offre ont plombé la croissance économique, dopé les marges des actionnaires au détriment du « pouvoir d’achat ». On pourrait applaudir cette nouvelle clairvoyance si le bilan de cet aveuglement libéral n’avait pas fait autant de dégâts. Dès 2010, nombre d’économistes et de responsables politiques, ceux du Front de gauche en tête, avaient alerté sur les dangers économiques et politiques de soigner une crise née de l’orgie financière planétaire par une saignée des budgets publics.

Aujourd’hui, même les libéraux les plus acharnés concèdent du bout des lèvres que l’austérité est une impasse. Alors pourquoi ce gâchis ? Parce qu’il aura permis d’imposer durablement en Europe l’agenda idéologique des puissances financières, quitte à sacrifier la vie des peuples européens et favoriser le retour en force de l’extrême droite.

C’est sur cet enjeu majeur, et cette promesse de campagne de 2012 de renégocier les traités budgétaires, que nombre d’électeurs avaient consenti à glisser un bulletin Hollande au second tour de l’élection présidentielle. On sait ce qu’il en fut. Plutôt que le concours de boules puantes « identitaires » lancé par les pompiers pyromanes pour faire diversion, voilà un sujet qui devrait être au cœur du débat public en cette année électorale ! Redonner du sens au débat politique en s’attaquant aux véritables sujets qui fâchent, ce sera le premier défi à relever pour les progressistes. Et il commence ce week-end à la Fête de l’Humanité.

Source : l'Humanité.fr

 

Informations complémentaires :

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Les sujets qui fâchent...