5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

Ça ne leur suffit pas d'humilier les gens, il faut qu'ils se dissimulent parmi les forces de l'ordre et qu'ils les frappent en plus... Sadique...

Update 23.07.2018 : (Vu du Droit)

Update 25.07.2018 : Affaire Benalla – « Qu’ils viennent me chercher… » : la phrase d’Emmanuel Macron fait bondir l’opposition… (LCI.fr)

Update 30.07.2018 : (Crashdebug.fr) via Zourha

Update 27.07.2018 : (UPR) via Les Moutons Enragés.fr

Sadique 19 07 2018png
Alexandre Benalla, membre du cabinet du président de la république, au Palais de l'Elysée à Paris, jeudi 18
mai 2017 - 2017©Jean-Claude Coutausse / french-politics pour Le Monde J.-C. COUTAUSSE/FRENCH-POLITICS
POUR "LE MONDE"

Selon Le Monde et France Info, Alexandre Benalla, proche conseiller du président de la République, a frappé un jeune homme en marge de la manifestation du 1er mai à Paris. Il a été mis à pied pour 15 jours au mois de mai.

Selon une information du Monde confirmée par France Info, un des proches conseillers d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, a frappé un jeune homme en marge de la manifestation du 1er mai 2018, place de la Contrescarpe, dans le Ve arrondissement de Paris. S’appuyant sur plusieurs vidéos, le journal affirme qu’il portait au moment des faits, «un casque à visière des forces de l’ordre, alors qu’il n’est pas policier». Peur d’être reconnu, il aurait quitté les lieux précipitamment après cette action.

A l’origine d'un rassemblement présenté comme un «apéro militant», le Comité d’action interlycéen, proche de la mouvance autonome, avait réuni ce jour-là une petite centaine de jeunes sur cette place. En fin d'après-midi, la situation dégénère, des heurs éclatant entre jeunes et forces de l'ordre. Dans une vidéo partagée par un militant de la France insoumise sur Facebook, ainsi que dans d'autres vidéos non partagées que Le Monde dit s'être procuré, on peut voir un homme, portant un casque et un sweat-shirt clair, tirer par le cou une jeune femme, avant de s’en prendre à un jeune homme, déjà encerclé par des CRS. Malgré l’appel au calme de celui-ci, l’homme lui assène plusieurs coups après l’avoir violemment saisi au cou par derrière. Le Monde l'identifie comme Alexandre Benalla, chargé de mission à l’Elysée. «C’était une scène d’une grande violence, qui semblait sans raison et hors-sol», raconte au journal un témoin de la scène. 

Contacté par Le Monde ce 18 juillet, Alexandre Benalla n’a pas infirmé ni confirmé qu’il était bien l'homme impliqué dans ces violences. Le directeur de cabinet du chef de l’Etat, Patrick Strzoda, a en revanche confirmé auprès du quotidien qu’il s’agissait bien d’Alexandre Benalla.

 

Source : Francais.rt.com via Les moutons enragés.fr

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Un collaborateur d'Emmanuel Macron filmé en train de frapper un manifestant le 1er mai (VIDEO)