1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Je tenais à vous partager cet article car je l’ai reçu du la quadrature du net, au-delà du fait que ces gens soient probablement des dealers ils n’ont pas moins, ou plus de droit, que les autres, mais en tout cas pas « moins de droit » aussi je pense que l’ont voie bien ici les abus de la vidéo surveillance, et ce qui nous attend, n’oubliez pas les tests grandeur nature de Christian Estrosi à Nice, bref.

L’Enfer est pavé de bonnes intentions, on le voie bien en Chine ... ; ) et le virus a bon dos, avant c’était le terrorisme, et maintenant c’est le Covid-19. mais c'est encore et toujours, une stratégie du choc....

La verbalisation à « distance » est déjà une réalité en France, et nous y sommes déjà toutes et tous soumis, mais là dans le cadre du confinement, je pense que c’est abuser. De plus on l’as vu dans le cas des couvres feux (souvent illégaux) en France, certains maire « privilégie » la surveillance de certain territoire. Bien souvent les plus défavorisés, là ou justement ils ne mettent pas d’aide ou de police de proximité (la faute à qui déjà ?) et mettent des caméras de vidéo surveillance. Il ne faut pas surveiller à distance il faut « investir » le terrain, dialoguer avec les populations, faire de la collecte de renseignement etc…. Et surtout être bien veillant, mais pas verbaliser à la chaîne comme des lâches derrière une caméra, en tout cas ce n’est pas comme ça que vous gagnerez le respect de ces populations.

Mais une question me taraude…. Comment ces gens ont-ils été identifiés ?, avec quel fichier ? Quelle technologie ?

Amitiés,

f.

http://www.leparisien.fr/essonne-91/essonne-des-centaines-d-amendes-pour-non-respect-du-confinement-etablies-sans-controles-11-05-2020-8314800.php

Informations complémentaires :

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Essonne : des centaines d’amendes pour non-respect du confinement établies sans contrôles ? (Le Parisien.fr)