1 1 1 1 1 Rating 5.00 (10 Votes)

Même si on est tous sous le choc, on vous avait prévenu de la gravité de la situation. Mais ne faites pas d'amalgame, tous les musulmans ne sont pas des extrémistes radicaux, mais certains tentent d'imposer leur dictature religieuse à la kalachnikov et, hélas, je pense que ce n'est qu'un début. Aussi faites la part des choses, mais restez prudents.

Update 07.01.2015 @ 16h44 : Charlie Hebdo : Bernard Maris est décédé via Chalouette

Crashdebug.fr : Création monétaire : Bernard Maris dévoile le pot aux roses...

Crashdebug.fr : Bernard Maris, économiste et membre du conseil général de la Banque de France, dans le Grand Journal - BFMTV- 8 septembre 2014

Charlie 07 01 2015

L'ESSENTIEL EN DIRECT - Deux à quatre hommes ont ouvert le feu mercredi matin, dans immeuble abritant l’hebdomadaire satirique Charlie-Hebdo.

INFO - FUSILLADE A CHARLIE HEBDO. Une fusillade a éclaté mercredi matin vers 11h30, dans un immeuble abritant les locaux de l’hebdomadaire satirique Charlie-Hebdo, rue Nicolas Appert, dans le 11e arrondissement.

Le président de la République, François Hollande doit se rendre sur les lieux de la fusillade, tandis que le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve était d'ores et déjà sur place. Une réunion ministérielle est prévue à 14 heures à l'Elysée.

Le Premier ministre Manuel Valls a décidé de relever mercredi le plan Vigipirate au niveau "alerte attentats", le niveau le plus élevé, sur "l'ensemble de la région Ile-de-France".

- BILAN PROVISOIRE : Le bilan provisoire est rapidement monté à 11 morts, dont deux policiers.

- CE QU'IL S'EST PASSÉ : Selon les premiers éléments, deux à quatre hommes en noirs et cagoulés, auraient fait irruption dans l'immeuble et seraient montés dans les étages à l'heure de la conférence de rédaction, quand nombre de journalistes sont présents. Ils ont ensuite ouvert le feu à l'arme automatique, certaines sources évoquant "une trentaine de tirs" de Kalachnikov.

L'un des assaillants, selon des témoins, aurait crié "le prophète a été vengé". Des cris de "Allaouh akbar" auraient également été entendus. Les suspects auraient réussi à prendre la fuite dans une voiture de couleur noire en direction de la porte de Pantin. Ils auraient également renversé un piéton dans leur fuite.

# ILS RACONTENT

>> LIRE AUSSI - Fusillade au siège de Charlie Hebdo : "C'est un vrai carnage"

"Cela tirait dans tous les coins." Patrick, un riverain, était en train de s'occuper de son scooter au moment. "Puis j'ai entendu une fusillade. Je me suis approché de l'angle de la rue et j'ai vu, au loin, des silhouettes noires, trois ou quatre, cagoulées, comme si c'était l'anti-gang. Cela tirait dans tous les coins, une grosse pétarade. Un autre voisin les a vu partir après dans une C3 bleu foncée", a-t-il confié au micro d'Europe 1.

A écouter : "J'ai vu deux hommes cagoulés."


Fusillade à Charlie Hebdo : le témoignage d'un... par Europe1fr

- LES RÉACTIONS :

Hollande dénonce "un acte d'une exceptionnelle barbarie". François Hollande a dénoncé "un acte d'une exceptionnelle barbarie", estimant qu'il ne faisait "pas de doute" qu'il s'agissait d'un "attentat terroriste" à son arrivée sur les lieux. Le chef de l’État a également appelé à "l'unité nationale".

Cameron "aux côtés du peuple français". Le Premier ministre britannique David Cameron a condamné l'attaque terroriste "révoltante", et exprimé sa solidarité avec la France dans la lutte contre le terrorisme.

"Les meurtres commis à Paris sont révoltants. Nous nous tenons aux côtés du peuple français dans le combat contre le terrorisme et pour la défense de la liberté de la presse", a déclaré David Cameron sur son compte Twitter.

 

Source : Europe1.fr via Chalouette

Informations complémentaires :

Charlie Hebdo 2006 02 08 N712 Mahomet

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Charlie-Hebdo : l'effroyable fusillade