1 1 1 1 1 Rating 4.50 (2 Votes)

Ce type est totalement à la masse, il se comporte comme un simple citoyen, alors qu’il est président. Cela fait peser de sérieux doutes sur sa santé mentale…

Un President 16 10 2016

Paris - Près de huit sondés sur dix (78%) ne jugent pas "justifiées" les fréquentes rencontres entre des journalistes et François Hollande, dont une nouvelle candidature en 2017 est rejetée par une écrasante majorité, selon un sondage Ifop pour le JDD.

Seuls 22% des personnes interrogées trouvent "justifié que François Hollande s'exprime beaucoup à travers ces livres afin d'expliquer son action", contre 78% qui estiment qu'il n'est "pas justifié" qu'il "s'exprime autant face à des journalistes". 

Ces rencontres, qui ont donné lieu à plusieurs livres ces derniers mois, et livré des confidences explosives du président sur plusieurs sujets, sont rejetées presque autant par les sympathisants de gauche (64%) que des Républicains (87%) et du FN (86%). 

Les sondés souhaitent à 14% (-1 par rapport à septembre) qu'il soit de nouveau candidat à l'élection présidentielle de 2017. Cette nouvelle candidature n'est souhaitée que par 20% des sympathisants de gauche (40% de ceux du PS). 73% (-1) des sondés pensent qu'il sera quand même candidat. 

Parmi les personnalités qui "incarneraient le mieux les idées et valeurs de la gauche" en 2017, Jean-Luc Mélenchon arrive en tête avec 34%, devant François Hollande, Emmanuel Macron et Arnaud Montebourg (19% chacun), puis l'écologiste Cécile Duflot (9%). Si M. Hollande ne se représentait pas, Manuel Valls arriverait derrière M. Mélenchon avec 21%. 

Sondage réalisé du 13 au 14 octobre par téléphone auprès d'un échantillon de 1501 personnes de plus de 18 ans (méthode des quotas). 

 

Source : L'Express.fr

Informations complémentaires :

 
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...
You are a guest ( Sign Up ? )
or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Hollande, des confidences aux journalistes « injustifiées » pour 78% des sondés