5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Plongez dans le monde merveilleux des outils financiers inventés par l'innovante Goldman Sachs (pour leur plus grand bénéfice, ainsi que pour celui de leurs amis !) provoquant par achats compulsifs stratégiques, dès 2008, une augmentation moyenne de 80 % des principales denrées alimentaires, comme le blé, le maïs, le soja, le riz et l'huile ! Ce qui sans nul doute vous mettra en appétit ! Pour votre injection de vitamines avec, au préalable, son virus favori, Mario Draghi bêta 1.1 à la tête de la Banque Centrale Européene ! Et ne manquez pas nos riches informations complémentaires... Où il vous sera expliqué en détails par le journaliste américain Frederick Kaufman, de Harper's Magazine, le principe de la « bulle alimentaire ». Qui sait peut-être pourrez-vous aider citoyennement et humainement cet enfant qui lui n'en prendra certainement jamais connaissance... 

« La peste soit de l'avarice et des avaricieux ! »

Avare, I, 3

Citations de Molière

Qui a des oreilles entende...

 Enfant Faim 

"Ne blamez ni l'appétit des américains, ni l'augmentation des prix du pétrole, ni les OGM, comme facteurs d'augmentation des prix des denrées alimentaires. C'est la bourse qui est à l'origine de l'augmentation exponentielle du prix des aliments."

Telle est l'introduction d'un article de la revue Foreign Politics publié le 27 avril et  titré "Goldman Sachs a créé la crise alimentaire". Il explique comment la banque d'investissement a inventé en 1991 le Goldman Sachs Commodity Index (GSCI), un nouvel instrument financier dérivé de la valeur de l'investissement dans 24 produits de base comme le cuivre, l'énergie, le café, le cacao, le blé, le soja, le maïs ou le porc. Le GSCI permet à tout le monde de spéculer sur le prix du blé ou du soja, en dehors de tout contexte d'offres et de demandes réelles des marchés

À la suite de Goldman Sachs la plupart des banques ont créé des outils similaires. Après l'éclatement de la bulle des technologies, la crise financière de 2008 et la crise de confiance dans les dettes exprimées en dollars, en livres ou en euros, les marchandises de bases et les matières premières, y compris les denrées alimentaires, sont devenues des valeurs refuges. Et de 2005 à 2008, explique l'article du très respecté magazine américain de politique globale, les prix alimentaires ont augmenté de 80 % .

Un autre article, du magazine britannique The Ecologist, explique a peu près la même chose mais se focalise sur la banque Barclays présentée comme une figure dominante du secteur et accusée d'avoir réalisé 340 millions de livres de profit en 2010, en spéculant sur les denrées alimentaires. Le magazine s'appuie sur un rapport du World Development Movement, une association de lutte contre la pauvreté. Il cite un rapport de la Banque mondiale qui montre que 40 millions de personnes ont été réduites à la pauvreté, du fait de l'augmentation des prix. The ecologist fait partie du Guardian Environment Network, un réseau des meilleurs sites environnementaux sélectionnés par le quotidien anglais The Guardian.

Source : DD Magazine

Informations complémentaires :


Comment les Banques affament le monde (goldman... par talalclosson

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Les banques accusées de provoquer la crise alimentaire