(Temps de lecture: 2 - 3 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)
Afghanistan Perte 01 02 2017
Les forces armées afghanes dans un rue de Kunduz, le 4 octobre 2016.

En Afghanistan, le nombre de tués parmi les forces de sécurité a augmenté de pas moins de 35% en un an. Des forces de sécurité afghanes qui continuent de perdre du terrain face aux talibans. C’est une des conclusions d’un rapport de l’Inspection générale pour la reconstruction de l’Afghanistan, un rapport gouvernemental américain paru ce mercredi.

Près de 6800 policiers et militaires afghans ont été tués en 2016, contre 5000 en 2015 ; et déjà, à l’époque un général américain parlait d’un niveau de perte « insoutenable ».

L’armée afghane a pris seule la charge de la lutte contre les talibans en janvier 2015, lors du départ des forces de l’Otan. Les Américains espéraient que cette armée, pour laquelle la communauté internationale a dépensé des dizaines de milliards de dollars, pourrait tenir face aux rebelles, mais ils avaient rapidement déchanté avec la perte de la ville de Kunduz.

57% du territoire aux mains des talibans

Du coup, les conseillers américains restés dans le pays ont été autorisés à se rapprocher des lignes de front, mais le rapport met un chiffre précis sur ce que l’on savait déjà : l’armée perd du terrain, les talibans contrôlaient en novembre dernier plus de 57 % de l’Afghanistan, soit une perte de 15 points en un an pour le gouvernement.

De quoi faire douter les Afghans, d’autant que si les pertes civiles sont en légère baisse par-rapport à 2015, elles restent élevées en 2016 avec 8 00 morts.

 

Source : RFI.fr

Informations complémentaires :