Moment détente. Canada : condamné pour avoir volé suspendu à 110 ballons d'hélium...

Il est couillu quand même ! Lol ; )))))

Ballons Helium 24 12 2016 
En juillet 2015, Daniel Boria a pris son envol à l'aide d'une simple chaise fixée à des ballons gonflés d'hélium.
PROD DB

Pour voler comme dans le film d'animation Là-Haut, un Canadien avait pris les airs à l'aide de 110 ballons d'hélium accrochés à sa chaise de jardin, en juillet 2015. Il a été condamné, jeudi, à payer 5000 dollars canadiens pour conduite dangereuse d'un aéronef.

S'il avait encore la tête dans les nuages, Daniel Boria est vite redescendu sur terre. Jeudi, ce Canadien a été condamné à payer une amende de 5000 dollars canadiens, soit 3550 euros, pour avoir survolé la ville de Calgary, en juillet 2015, assis dans une chaise de jardin suspendue à 110 ballons gonflés à l'hélium. 

Agé de 27 ans, il a plaidé coupable de conduite dangereuse d'un aéronef, selon le média public canadien CBC, avant d'accepter de donner également 20 000 dollars à une oeuvre caritative.

A l'instar des personnages du film d'animation Là-Haut, prenant les airs avec leur maison suspendue à des ballons d'hélium, Daniel Boria avait pris son envol, le 5 juillet 2015, en accrochant sa chaise de jardin à 110 ballons gonflés du même gaz. Il entendait, en fabriquant ce drôle d'objet volant promouvoir son entreprise de nettoyage. Muni d'une bouteille d'oxygène, d'une radio et d'un parachute, il avait décollé depuis un terrain de golf.  

Le risque de provoquer des crash

Pendant son vol d'une trentaine de minutes, qui l'a mené à plus de deux kilomètres d'altitude, 24 avions de ligne ont décollé et atterri à l'aéroport de Calgary tout proche. Deux seraient d'ailleurs passés juste en-dessous de lui. Mais en raison de la petite taille de l'aéronef, les contrôleurs aériens n'avaient pas pu suivre ses déplacements avec précision sur leurs radars, ce qui aurait pu causer des accidents, selon la justice. 

Source : L'Express.fr