Tombé subitement malade, le Directeur de Fukushima quitte son poste dans le secret médical…

(Temps de lecture: 2 - 3 minutes)
0.0 of 5 (0 Votes)

Décidément, que ce soit en France, au Japon ou dans le monde entier, le Nucléaire – l’énergie (à dimensions militaristes) la plus NWO-compatible – rime en fait avec secret :

Exposé depuis 8 mois aux radiations mortelles de la centrale de Fukushima au Japon, le Directeur que nous observons ci-dessous encore en bonne santé en Août 2011 a dû quitter précipitamment son poste, sous le coup d’une maladie dont il a refusé de dire si elle était liée aux émanations tueuses des réacteurs éventrés par le Tsunami du 11 Mars 2011…

Update 26.02.2016 : Fukushima : 5 ans après, Tepco avoue avoir menti sur la gravité de l'état des réacteurs...

Vidéo (VOSTF, archive) : Fin Août 2011, il y a de cela 3 mois seulement, le Patron de la centrale de Fukushima (Japon) était encore en très bonne santé apparente, mais beaucoup d’observateurs indépendants craignaient pour sa survie face à l’ampleur de la catastrophe minimisée par les médias alignés. Il y a quelques jours, le pauvre homme a dû quitter son poste précipitamment, en refusant de donner les raisons de sa maladie… – Youtube

Il est important de signaler que les élites et les médias alignés ont récemment monté une cabale médiatique contre Eva Joly qui souhaite sortir au plus vite du nucléaire, tentant de la faire démissionner pour la remplacer par un écologiste nettement plus « fluidifié », sortant même certains de leurs agents infiltrés dans le Mouvement EELV pour tenter d’abattre politiquement l’ex-juge mise en place par les sympathisants écologistes, et donc beaucoup plus difficile à renverser qu’un candidat comme Alain Lipietz dans le passé, qui connût un sort funeste du fait notamment de ses positions tranchées sur la réduction du temps de travail.

Il est également important de signaler dans ce contexte de secret, de maladie, de contamination rampante et de mort lente, que le grand ordonnateur du NWO soi-même a fait de grands discours médiatico-politiciens pour vanter les mérites de l’atome, utilisant la corde éculée de l’emploi (alors que tous les experts indépendants savent que les énergies alternatives seraient productrices d’emplois stables) pour développer sa propagande néo-mondialiste de plus en plus outrancière, mais semble-t-il partagée par de nombreux idiots utiles (au NWO).

Source : 911Nwo.info