1 1 1 1 1 Rating 3.80 (5 Votes)

Je n'ai pas trouvé d'autre traduction de l'article original, et ils ne parlent pas spécifiquement du Covid 19, mais des coronavirus en général, donc je vous passe l'info, par ce que vu les chiffres et compte tenu  que la campagne de vaccination des personnes âgées contre la grippe bat son plein. Je pense (et je ne suis pas le seul) que l'on peut raisonnablement se poser des questions, mais ce doit être le choix de chacun en toute connaissance cause (avantage/désavantage)

Personnes Agees Vaccin Grippe

Chers amis,

Une récente étude américaine [1], publiée dans le prestigieux journal Vaccine, démontre que le vaccin contre la grippe favoriserait les infections aux virus respiratoires, dont fait partie le Covid-19.

Si vous êtes vacciné contre la grippe, les risques d’être contaminé par le métapneumovirus humain (un virus qui cause des pneumopathies) seraient augmentés de 51 %, et ceux d’être contaminé par le coronavirus seraient augmentés de 36 % !

C’est un phénomène connu sous le nom d’« interférence virale » qui serait à l’origine d’un affaiblissement du système immunitaire face à d’autres virus. Le virus de la grippe, qui vous est injecté en toute petite quantité si vous vous faites vacciner, interagirait avec d’autres virus et leur faciliterait en quelque sorte l’entrée dans votre organisme.

Cette étude a été réalisée sur un échantillon de 6120 patients, dont certains étaient vaccinés, et certains présentaient des symptômes grippaux.

Cette étude va à l’encontre des recommandations relayées par certains médias (dont le New York Times[2]) et médecins. Alors même que l’épidémie de grippe hivernale est quasiment terminée, ils continuent de recommander, à tout le monde et sans discernement, de se faire vacciner contre la grippe !

Le vaccin contre la grippe présenterait en fait surtout un avantage dans le contexte actuel. En cas de symptômes grippaux chez une personne vaccinée, il permettrait d’écarter l’hypothèse d’une grippe plus rapidement et de faciliter le diagnostic d’un Covid-19.

Soupçons autour du vaccin contre la méningite

Enfin, on apprend aujourd’hui que des cas de « pneumonies étranges », inexplicables pour les médecins et laissant penser à des infections au Covid-19, sont apparues en Italie du Nord dès… le mois de novembre 2019 [3] ! Soit avant l’apparition « officielle » du virus en Chine. Au même moment, la Lombardie faisait l’objet d’une campagne de vaccination contre la méningite, à cause de 6 cas détectés, qui a conduit à la vaccination de plus de 33 000 Italiens.

Simple coïncidence ou véritable lien de cause à effet ? Il est encore trop tôt pour le savoir. Mais au vu des dernières études sur l’interférence virale, il apparaît nécessaire que les médecins prennent en compte le statut vaccinal des patients atteints de Covid-19. Certains vaccins pourraient bien être un facteur aggravant ou facilitateur des infections au coronavirus.

Portez-vous bien,

Malik

[1] G. WOLFF Greg, “Influenza vaccination and respiratory virus interference among Department of Defense personnel during the 2017–2018 influenza season”, Vaccine, consulté le 26 mars 2020, disponible sur : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0264410X19313647?via%3Dihub

[2] NIERENBERG Amelia Nierenberg, “How to Protect Yourself and Prepare for the Coronavirus”, New York Times, 25 mars 2020, https://www.nytimes.com/article/prepare-for-coronavirus.html

[3] NICOLAS Rose, “Coronavirus. Une « étrange pneumonie » circulait déjà en Italie en novembre”, Ouest-France, 26 mars 2020, https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-une-etrange-pneumonie-circulait-deja-en-italie-en-novembre-6791626

 

Source : Alternatif-bien-etre.com via Véronique

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...
You are a guest ( Sign Up ? )
or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow Vaccination contre la grippe et interférence des virus respiratoires (Vaccine)