5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Hum !…  Après avoir vu la vidéo, tout de suite j’ai un adjectif qui me vient à l'esprit, mais je ne peux décemment pas vous en faire part...

Cependant, je tiens à ajouter que, d’après ce dont je me souviens du code de la route (ça fait un bail, je peux me tromper), pour doubler un véhicule il faut obligatoirement avoir 10 km/h de plus sur lui, donc effectivement même si vous respectez la vitesse… Durant ce laps de temps vous êtes « vulnérable… » Ainsi dorénavant sur autoroute (là où c’est le plus dangereux ; ), si vous doublez une voiture, faites-le à 140 km/h maximum, surtout pas 146 km/h malheureux ! Ou vous serez obligé de dire adieu à quelques points…

Que vous pourrez rattraper dans un des stages « payants » sponsorisés par le gouvernement…

Voyez-vous où je veux en venir ? Honnêtement, après les radars tronçon, voir cette abomination débarquer, je crois qu'il n'y a plus aucun doute, ce n'est pas pour éduquer les automobilistes, c'est pour les réprimander massivement et gagner du fric ! (Les 5806 radars en France ont rapporté 675 à 700 millions d'€uros à l'État en 2012...)

Caché dans la plaque d'immatriculation avant du véhicule de police ou de gendarmerie banalisé, ce radar nouvelle génération permet de contrôler par infra-rouge (le flash est donc invisble) les vitesses des véhicules. TF1 a pu monter à bord.

Invisible, flash indétectable... Découvrez ce jeudi dans le 13h de Jean-Pierre Pernaut le radar mobile nouvelle génération dont MyTF1News vous dévoile ci-dessus les premières images. Un système de contrôle des vitesses, installé à bord d'une voiture banalisée qui roule au milieu de la circulation. Cette voiture est conduite par un policier ou un gendarme. Le radar, caché dans la plaque avant, est réglé en fonction de la vitesse autorisée de la route. Toute infraction est relevée par un appareil photo placé derrière le pare-brise. Le flash infra-rouge (qui n'émet donc pas de lumière) est placé sous la plaque d'immatriculation à l'avant. Il est donc invisible pour l'automobiliste coupable d'un excès de vitesse.

Dans un premier temps, seuls les véhicules qui doublent la voiture banalisée seront contrôlés. L'été prochain, les voitures équipées de ce nouveau dispositif contrôleront également la vitesse des véhicules qui les croisent.

Rendez-vous le 15 mars sur les routes

La marge technique de ce dispositif en mouvement est importante. Résultat, seuls les grands excès de vitesse seront sanctionnés : au-delà de 146 km/h sur autoroute, au-delà de 124 km/h sur les voies express, au-delà de 102 km/h sur les nationales et les départementales et au-delà de 61 km/h en agglomération.

Ces radars mobiles de nouvelle génération sont homologués depuis le 18 février 2013. La verbalisation débutera à partir du 15 mars 2013 par 20 voitures présentes un peu partout sur le territoire. Chaque année, 100 nouvelles voitures seront déployées sur les routes françaises pour remplacer à terme les 300 radars mobiles d'ancienne génération.

 

Source : Lci.tf1.fr

Informations complémentaires :

 
Nouveau Radar 28 02 2013
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Exclu Vidéo : Nouveaux radars embarqués : sur la route, vous ne les verrez pas