4.4285714285714 1 1 1 1 1 Rating 4.43 (7 Votes)
Listen Fr Fr

Est-ce inconsciemment, pour me donner bonne conscience, que je suis si proche des nécessiteux et des précaires ? Je ne sais pas, mais ce que je sais, c’est que j’ai terriblement conscience de la relative précarité de MA propre situation personnelle, et je sais qu’il suffit qu’un grain de sable rentre dans les rouages de la machine pour qu’elle se grippe, et que moi, et ma famille, ne nous retrouvions dans la même situation qu’eux. Aussi, j’estime que pendant que j’occupe cette place « privilégiée » au sein de la classe moyenne, il est de mon devoir de vous sensibiliser à leur cause. Fut un temps lointain, quand j’étais encore jeune où, quand on était « clochard », c’était plus souvent par choix de vie et par rejet de la société. Cela incarnait une liberté totale par rapport à l’état, la religion, et d’autres choses. Eh bien, si l’on en croit les nouvelles qui viennent des USA, il semblerait que cette page soit bel et bien en passe d’être tournée… Combien de temps avant que certains élus français (qui se sont déjà illustrés) n'aient vent de telles pratiques et ne s'en inspirent ? Il faut d'ores et déjà les dénoncer...

Homeless Usa

Par JG Vibes

theintelhub.com

17 novembre 2012

La police dans la ville du Nevada force maintenant les personnes sans-abri à obtenir un permis, ainsi elles peuvent dormir n'importe où dans les lieux publics, dans les bois, ou même dans leurs propres voitures.

Selon des nouvelles de CBS :

« Une nouvelle loi donnerait à ville du Nevada le droit de distribuer des permis à un petit groupe de sans-abri, qui leur donnerait l'autorisation de dormir dans les lieux publics. »

Tandis que la nouvelle ordonnance donnerait à certains sans-abri un endroit pour rester, elle indiquerait à d'autres, en grande partie les fauteurs de troubles et les criminels, de rester au loin.

« Je descends ici chaque automne, » a dit Bob Barton, qui a choisi d'être sur le pavé dans la ville du Nevada.

Pour Barton, la nouvelle ordonnance qui identifierait essentiellement les sans-abri respectueux de la loi et les récompenserait est une musique à ses oreilles.

Le chef de la police James Wickham dit que c'est une mesure pour « contrôler la population des sans-abri » dans le secteur.

La nouvelle loi tomberait sous une ordonnance de « aucun camping » et il n'y a eu aucune indication quant à la façon dont les permis seraient distribués.

Cependant, on lui a dit qu'une grande majorité des villes comportant des sans-abri n’aurait pas de permis attribués, avec actuellement moins d’une douzaine de permis qui sont géré au total.

Le chef de la police a directement admis que « cela veut dire juste fondamentalement que vous ne pouvez pas installer une tente. Vous ne pouvez pas vivre dans votre véhicule. Vous ne pouvez pas vivre dans les bois dans la ville du Nevada. »

Particulièrement avec tellement peu de permis distribuées, il est évident que ceci aura comme conséquence une expulsion violente des sans-abri du secteur.

Également il est important d'ajouter que quand un secteur met en application ce genre de politiques il y en a probablement beaucoup d'autres qui suivent de près derrière.

*****

Lisez plus d'articles par cet auteur ICI.

J.G. Vibes est l'auteur d'un contre-manuel de culture de 87 chapitres appelé Alchimie de la Renaissance Moderne, un pigiste et le journaliste pour le hub d'Intel et le centre serveur d'une exposition appelée le show volontaire de la radio Hippie.

Vous pouvez suivre son travail, qui inclut des podcasts libres, des e-livres libres et des audiobooks libres sur son site Web www.aotmr.com

Joignez les FORUM de theintelhub.com pour parler des articles comme celui-ci - ENTREZ MAINTENANT

 

Source : Theintelhub.com

Traduction Folamour, Reproduction libre à condition de citer la source ainsi que celle de la traduction.

 

Informations complémentaires :

 

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Les personnes sans-abri dans la ville du Nevada doivent maintenant obtenir un permis pour dormir dans les lieux publics, dans les bois ou dans leurs propres voitures...