L’Inde en « jeu de guerre » sur la frontière pakistanaise

(Temps de lecture: 2 - 4 minutes)
0.0 of 5 (0 Votes)

Avec ce qui s’est passé récemment cette information prend tout son sens. Du reste, avec le contexte international (informations complémentaires), en prenant un peu de hauteur, on appréhende un peu mieux le terrain d’opération. Espérons que tout ces militaires de par le monde garderont leur sang froid...

india.jpg

NEW DELHI – Au moment où les Pakistanais se remettent du choc de l’attaque de l’Otan sur deux postes militaires, des milliers de soldats indiens armés de centaines de chars, de véhicules blindés et de chasseurs se préparent pour les manœuvres dans le secteur du Rajasthan le long de la frontière du Pakistan, ont rapporté les médias indiens jeudi.

Plus de 50.000 soldats indiens ainsi que des chars T-90, T-72Arjun et BMP sont attendus pour prendre part à cet exercice militaire gigantesque nom de code «Sudarshan SHAKTI».

Un rapport indien de la défense affirme que «Cet exercice sera un pionnier de la conception de théâtre intégré».

Le président indien Pratibha Patil, passera en revue Sudarshan Shakti dans le désert du Rajasthan le 5 Décembre. L’exercice, qui a été monté par l’armée du Sud, est présenté comme un des plus grands exercices militaires montés par l’armée indienne dans les deux dernières décennies.

S’adressant aux représentants des médias à Pune, le mercredi, le Lt-Gen AK Singh, commandant de l’armée du sud, a déclaré l’exercice un événement unique en trois ans, a déployé le  grand nombre de 50.000 soldats, 500 véhicules armés et des avions de combat et hélicoptères de combat de l’Indian Air Force.

L’exercice du désert est un sous-produit de l’étude sur «transformationnelle et de theâtrisation de combat et de soutien de l’armée indienne», qui a été rédigé par le général en chef de l’armée indienne VK Singh, et le commandant de l’armée du Sud.

L’exercice est mené par 21 corps et est principalement mené pour aiguiser les compétences des forces et les maintenir prêts au combat.

Plus tôt dans la journée dans une vidéo-conférence, le lieutenant-général Sanjiv Langer,commandant du 21 ème Corps, parlant du désert du Rajasthan, a déclaré à des personnes des médias que l’exercice était d’aider à combiner l’armée [terrestre] avec l’armée de l’air et l’utilisation des dernières technologies pour créer de véritables situations en temps réel. Langer a dit, «Nos ordinateurs sont connectés sur un réseau local et nos commandants sur le terrain ont la possibilité de prendre des décisions instantanées».Langer a également déclaré que les commandants sur le terrain utilisaient largement la technologie satellite.

Selon Langer, l’objectif fondamental de l’exercice Sudarshan Shakti était de créer une force de combat maigre et agile, d’exploiter la technologie, afin de faciliter la reconnaissance en temps réel et de travailler en tandem avec la force aérienne.

Chef de l’armée général VK Singh fera une journée de visite à Leh aujourd’hui pour faire le point sur la situation sécuritaire dans la région qui partage des frontières avec le Pakistan et la Chine.

Le chef de l’armée devrait être informé par les commandants locaux de la situation sur les fronts Est et Ouest là et l’état de préparation des forces déployées dans la région.

En rapport :

Source : The Nation, Info-Guerilla

Informations complémentaires :


L'Iran abat un drone RQ10 S/T by hussardelamort