1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Voici l'article que j'ai sélectionné pour vous, dans la livraison du Cawa de cette matinée. Vous devriez vous y abonner, car chaque matin il y a plein de choses intéressantes à l'intérieur de leur mailing list. Du reste, merci aussi au blog Le Gaulois d'avoir pointé cette information publiée initialement par RFI, qui est un signal fort pour notre économie dont on se serait bien passé... Avec le retour au Franc on aurait peut-être - 30 % de pouvoir d'achat en moins, mais au moins on aurait, comme les Américains, du « carburant » pour faire tourner la machine… Et plus de dette envers les banksters... Voulez-vous que vos enfants partent dans la vie avec un boulet de 1700 milliards aux pieds ? Si vous ne réfléchissez pas pour vous, faites-le pour EUX... Ou vous porterez a posteriori la responsabilité de les avoir rendus esclaves du secteur bancaire privé ad vitam æternam...

 

Recession
« La bonne nouvelle : c'est que nous allons sortir de cette récession,
La mauvaise nouvelle : c'est que nous allons sortir de cette récession »
 
D'avril à juin dernier, l'économie française devrait afficher une performance négative. La Banque de France prévoit en effet un deuxième trimestre 2012 à - 0,1 % de croissance du Produit intérieur brut (PIB). C'est une mauvaise nouvelle, alors que s'ouvre la conférence sociale consacrée à l'emploi et au redressement économique.
 
Après un premier trimestre de croissance nulle, le PIB français devrait reculer de 0,1 % au deuxième trimestre, pour la première fois depuis la sortie de récession en 2009, selon la Banque de France qui confirme ainsi ses sombres prévisions.
 
Si le troisième trimestre devait s'avérer lui aussi négatif, la France serait alors officiellement en récession. Et même si ce n'est pas le cas, cela rend quand même problématique l'objectif du gouvernement d'atteindre 0,3 % de croissance d'ici la fin de l'année et d'envisager 1,2 % en 2013.
 
Ces résultats médiocres de l'économie française, en réduisant les recettes fiscales, risquent aussi d'avoir des répercussions sur l'exécution du budget 2012, même dans sa version révisée par le dernier collectif budgétaire.
 
Enfin, ce mauvais chiffre de l'activité économique diminue la marge de manœuvre du gouvernement comme des entreprises. Une information particulièrement peu opportune alors que la conférence sociale qui se tient ce lundi 9 et mardi 10 juillet doit définir la feuille de route des négociations à venir entre partenaires sociaux sur la lutte contre le chômage et le maintien du pouvoir d'achat.

RFI

 

Source : Le Gaulois.info, RFI

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow En avant pour la récession : la Banque de France annonce une croissance négative