1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)
Nanard 26 06 2013
Bernard Tapie

PARIS (Reuters) - La garde à vue de Bernard Tapie a été à nouveau prolongée de 24 heures dans l'enquête sur l'arbitrage qui lui a permis d'obtenir 403 millions d'euros en 2008 pour solder son litige avec le Crédit Lyonnais, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

L'homme d'affaires est entendu depuis lundi matin par la brigade financière pour des faits présumés d'escroquerie en bande organisée.

La garde à vue de Jean Bruneau, président de l'Association des petits porteurs pour l'annulation de la vente litigieuse d'Adidas (Appavla), a été également prolongée de 24 heures.

Si les magistrats estiment qu'il y a des indices concordants sur sa participation, Bernard Tapie pourrait être mis en examen pour complicité ou recel de ce délit.

La garde à vue peut aller jusqu'à 96 heures pour le chef d'escroquerie en bande organisée.

À ce jour, trois personnes ont été mises en examen pour "escroquerie en bande organisée" dans ce dossier : l'ex-juge arbitre Pierre Estoup, Stéphane Richard, le PDG d'Orange, et Jean-François Rocchi, l'ancien président du Consortium de réalisation (CDR), organisme chargé de gérer le passif du Crédit Lyonnais.

Gérard Bon, édité par Sophie Louet

 

Source : Reuters

Informations complémentaires :

 
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow La garde à vue de Bernard Tapie de nouveau prolongée...