1 1 1 1 1 Rating 5.00 (9 Votes)

Un billet pointé par ..., qu’il m’a semblé intéressant de traduire. Aussi, je voulais remercier les personnes qui ont déjà fait un don. Sachez qu’il n’y a pas de montant minium, les petites rivières font les grands fleuves, et si chacun y met un peu du sien, on devrait pouvoir retrouver un certain équilibre financier.

Merci à vous ; )

f.

Merkel Poutine Brics 25 07 2014

La polémique de la surveillance par la NSA a porté sur la crainte des États-Unis que le moteur économique de l'Europe n’abandonne le dollar.

Paul Joseph Watson

 

Prison Planet.com

 

24 juillet 2014

L'analyste JIM Willie réclame fortement que l'Allemagne se prépare à abandonner le système unipolaire appuyé par l'OTAN et les États-Unis pour rejoindre les pays des BRICS, et c'est pourquoi la NSA s’est fait attraper, alors qu’elle espionnait Angela Merkel et d’autres chefs allemands.

Dans une entrevue avec le chien de garde des USA, Greg Hunter, Willie, un analyste statistique qui a un PhD en statistiques, a affirmé que le motif réel derrière le scandale récent, de la surveillance de l’Allemagne par la NSA, était concentré autour de la crainte des États-Unis que le moteur financier central de l'Europe ne soit en train de chercher à s'échapper d'un effondrement inévitable du dollar.

« Je pense qu'ils recherchent des renseignements pour aider la Russie à vider le dollar. Je pense qu'ils recherchent des informations pour que, secrètement, l'Allemagne se détache du dollar et rejoigne les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud.). C’est exactement ce que je pense qu'ils vont faire », a indiqué Willie.

Plus tôt ce mois-ci, les pays des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), ont annoncé la création d'un FMI alternatif anti dollar de 100 milliards de $ qui devrait être basé à Shanghai et être présidé par Moscou.

Poutine a lancé le nouveau système en disant qu’il a été conçu pour : « Aider à prévenir le harcèlement des pays qui ne sont pas conformes à quelques décisions de politique étrangère prises par les États-Unis et leurs alliés », un signal clair que la Russie et d'autres pays des BRICS prennent position pour créer un nouveau système économique qui est antagoniste au FMI et à la Banque mondiale.

Offrant une analyse dans l'attitude de l'élite occidentale envers la Russie, les commentaires formulés par l'ancien ambassadeur des USA en Irak, Christopher R. Hill, suggèrent que Moscou est de plus en plus considéré comme un État voyou. Dès avril, Hill a dit que la réponse de la Russie à la crise de l'Ukraine a signifié que Moscou avait trahi le « nouvel ordre mondial », dont il était partie intégrante depuis ces 25 dernières années.

Dans un autre signe indiquant que les pays des BRICS prennent position pour créer un modèle multipolaire entièrement nouveau, antagoniste à l'Ouest, les cinq pays construisent également un backbone Internet qui évitera l’espionnage de la NSA des États-Unis.

Willie lie également ce mouvement de l'Allemagne avec le tir de la semaine dernière qui a abattu le vol 17 de la Malaysia Airlines, et qui a été exploité par les États-Unis et la Grande-Bretagne pour pousser des sanctions plus rigoureuses contre la Russie, malgré le fait qu’ils ont eu peu d'effet jusqu'ici, et semblent seulement nuire aux intérêts commerciaux des pays du continent européen.

« Voici la grande, grande conséquence. Les États-Unis indiquent fondamentalement à l'Europe qu’ils ont deux choix. Rejoignez-nous dans la guerre contre la Russie. Rejoignez-nous avec les sanctions contre la Russie. Rejoignez-nous dans la guerre et les conflits constants, l'isolement, la destruction de votre économie, le reniement de votre approvisionnement énergétique et l’annulation de contrats. Rejoignez-nous dans ces guerres et ces sanctions, parce que nous voudrions vraiment que vous aidiez à maintenir le régime du dollar. Ils vont dire qu’ils sont fatigués du dollar … nous poussons l'Allemagne. Ne vous inquiétez pas de la France, ne vous inquiétez pas de l'Angleterre, inquiétez-vous au sujet de l'Allemagne. L'Allemagne a en ce moment 3000 compagnies qui font activement des affaires. Elles ne vont pas se joindre à la période de sanction. »

 

Facebook @ https://www.facebook.com/paul.j.watson.71

SUIVEZ Paul Joseph Watson @ https://twitter.com/PrisonPlanet

Source : Prisonplanet.com via Maître Confucius

Traduction : ~ folamour ~

Corrections : chalouette

Si vous appréciez nos tentatives de traduction et plus globalement notre petit blog, n’hésitez pas à voter pour lui sur http://info.pinterac.net/

Pour lui donner un peu plus de visibilité (vote comptabilisé toutes les 24h, donc à renouveler svp).

Merci d’avance, ; )

f.

Informations complémentaires :

Etc.

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...
You are a guest ( Sign Up ? )
or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Analyste : L'Allemagne planifie secrètement de rejoindre les BRICS