Corée du Nord : rupture du pacte de non-agression avec la Corée du Sud, menace contre les Etats-Unis

(Temps de lecture: 3 - 5 minutes)
2 of 5 (1 Vote)

Comme si on avait besoin de ça… Avec l'Iran en toile de fond et les Japonais et les Chinois qui sont à deux doigts de se sauter à la gorge en mer de Chine,

Je pense que cette menace nord-coréenne reste sérieuse, et ça devrait occuper quelque temps les Américains à plein temps…

Car, après l'incroyable tir de missile balistique chinois en direction des Etats-Unis en 2010, tout est possible... Et quelque part ça me fait bien rire … qu’un fou furieux à 10.000 km puisse encore leur braquer un pistolet sur la tempe...

Ami nord-coréen n’oublie pas l’importance névralgique de Washington certes, mais surtout de Wall Street !...,

Autant que tout le monde en profite... ; )

armee_nord_coreenne_10_03_2013.jpg
L'armée acceuille Kim Jong Un. Crédit Reuters

La Corée du Nord vient d’être l'objet de nouvelles sanctions internationales de l'ONU en raison du troisième essai nucléaire mené en février par Pyongyang. Juste avant que cette décision ne soit rendue publique, Kim Jong Un menaçait les Etats-Unis d'une frappe "préventive". Un peu plus tard, en réponse aux sanctions, il mettait fin au pacte de non-agression avec la Corée du Sud qui durait depuis 22 ans, vendredi 7 mars.

Le dirigeant nord-coréen a alors menacé d'une guerre "tous azimuts", lors d'un déplacement près de la frontière maritime disputée entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Le ministre des affaires étrangères a qualifié le régime de Séoul de "marionnette de Washington". Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères sud-coréen a menacé à son tour de "faire disparaître de la surface de la terre" la Corée du Nord si celle-ci déclenchait une attaque nucléaire contre son pays. Les tensions pourraient encore monter d'un cran la semaine prochaine, alors que Corée du Nord et Corée du Sud mèneront chacune de leurs coté des exercices militaires.

Mais ce n'est pas tout. Afin d'inquiéter ses ennemis potentiels, le vice-ministre nord-coréen de la Défense, Kang Pyo-Yong, a affirmé jeudi que le pays avait à sa disposition des missiles balistiques intercontinentaux "munis de têtes nucléaires miniaturisées".

Pratiquement au même moment, étaient diffusées des images extraordinaires montrant des scènes incroyables de dévotion de l'armée envers le dirigeant. Les images montrent des scènes de liesse dans l'armée qui témoigne son affection au dirigeant en l’accueillant sur une côte, les pieds dans l'eau glacée, en un lieu qui n'a pas été rendu public. Les militaires semblent dans un état proche de la transe.

liesse_eau.jpg
 
Pour couronner le tout, la Corée est en train d'étendre son réseau de prisons secrètes selon le Daily Mail. De son côté, la Chine opte pour l'apaisement et "appelle toutes les parties concernées à conserver leur calme, à faire preuve de retenue et à s'abstenir de toute action susceptible d'aggraver les tensions", a déclaré vendredi une porte-parole de la diplomatie chinoise.
 
 
 
Informations complémentaires :