Twitter 14 11 2019
La censure des médias sociaux atteint de nouveaux sommets alors que Twitter interdit de façon permanente la dissidence (Mint Press)

Mnar Muhawesh s'entretient avec le journaliste Daniel McAdams au sujet de l'interdiction permanente de Twitter, de la censure des médias sociaux, etc. par Mnar Muhawesh C'est un secret de polichinelle. L'État profond travaille main dans la main avec les...

Macron avertit le magazine Economist du danger de guerre mondiale et l'effondrement de l'alliance de l'OTAN (WSWS)
Macron avertit le magazine Economist du danger de guerre mondiale et l'effondrement de l'alliance de l'OTAN (WSWS)

Par Alex Lantier 11 novembre 2019 Les divisions insolubles entre les puissances impérialistes qui à deux occasions ont éclaté au XXe siècle dans une guerre mondiale sapent à nouveau les alliances internationales essentielles aux affaires du...

PIERRE JOVANOVIC : BANQUEROUTE MONDIALE ! (Slash Coin)
PIERRE JOVANOVIC : BANQUEROUTE MONDIALE ! (Slash Coin)

Interview de Pierre JOVANOVIC qui nous donne son avis sur le Bitcoin tout autant que sur la situation économique globale. L’interview débute sur l’actualité avec les propos tenu dernièrement par Christine Lagarde, pour ensuite basculer sur le...

Assurance auto : avec la Dashcam, cette caméra embarquée, le prix des contrats baisse (Actu)
Assurance auto : avec la Dashcam, cette caméra embarquée, le prix des contrats baisse (Actu)

Bonjour à toutes et à tous, le phénomène des Dashcam a commencé en Russie, où des malheureux se jetaient sous les voitures pour toucher des indemnités. Mais c’est un serpent de mer, car l’accès à vos données,...

Une statue géante de Moloch a été dressée à l'entrée du Colisée de Rome
Une statue géante de Moloch a été dressée à l'entrée du Colisée de Rome

Moloch,  justement, c'est le dieu que vénère le Bohemian Grove. Moloch Les touristes qui visitent le Colisée de Rome de nos jours sont en état de choc. Une gigantesque statue d'une divinité cananéenne païenne connue sous le nom...

Le coup d'État militaire en Bolivie « a été consommé », déclare Evo Morales, alors que la sénatrice de droite se déclare présidente au mépris de la Constitution (Commondream)
Le coup d'État militaire en Bolivie « a été consommé », déclare Evo Morales, alors que la sénatrice de droite se déclare présidente au mépris de la Constitution (Commondream)

"Elle s'est déclarée présidente sans avoir le quorum au parlement", a déclaré Julio Chipana, partisan de Morales. "Elle ne nous représente pas." Par Jake Johnson, rédacteur de l'équipe Jeanine Anez,...

Alerte rouge sur les données de santé de tous les Français (Medshake)
Alerte rouge sur les données de santé de tous les Français (Medshake)

Vous ne le savez peut-être pas, mais un événement majeur est en train de se jouer sur les datas santé françaises. À côté les enjeux et risques du DMP, c'est une partie de billes dans une cour de récréation. De quoi...

  • Twitter 14 11 2019 La censure des médias sociaux atteint de nouveaux sommets alors que Twitter interdit de...

    jeudi 14 novembre 2019 19:11
  • Macron avertit le magazine Economist du danger de guerre mondiale et l'effondrement de l'alliance de l'OTAN (WSWS) Macron avertit le magazine Economist du danger de guerre mondiale et l'effondrement de...

    jeudi 14 novembre 2019 13:42
  • PIERRE JOVANOVIC : BANQUEROUTE MONDIALE ! (Slash Coin) PIERRE JOVANOVIC : BANQUEROUTE MONDIALE ! (Slash Coin)

    jeudi 14 novembre 2019 11:50
  • Assurance auto : avec la Dashcam, cette caméra embarquée, le prix des contrats baisse (Actu) Assurance auto : avec la Dashcam, cette caméra embarquée, le prix des contrats baisse...

    jeudi 14 novembre 2019 06:52
  • Une statue géante de Moloch a été dressée à l'entrée du Colisée de Rome Une statue géante de Moloch a été dressée à l'entrée du Colisée de Rome

    mercredi 13 novembre 2019 15:42
  • Le coup d'État militaire en Bolivie « a été consommé », déclare Evo Morales, alors que la sénatrice de droite se déclare présidente au mépris de la Constitution (Commondream) Le coup d'État militaire en Bolivie « a été consommé », déclare Evo Morales, alors que...

    mercredi 13 novembre 2019 13:26
  • Alerte rouge sur les données de santé de tous les Français (Medshake) Alerte rouge sur les données de santé de tous les Français (Medshake)

    mercredi 13 novembre 2019 11:50
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Pendant ce temps, toujours pas d'aides pour les plus démunis en Europe (informations complémentaires)

2012 12 20T160031Z 1548366968 BM2E8CK1AXW01 RTRMADP 3 GERMANY 0
A Berlin, Alexander Platz, le 20 décembre 2012. Tous les pays européens, sauf quelques du Nord, sont
affectés par une vague de pauvreté, qui submerge essentiellement les classes moyennes
REUTERS/Thomas Peter

Un Européen sur quatre est menacé de pauvreté ou d'exclusion sociale. Ce taux est en augmentation depuis l'année dernière. La crise, l'austérité mais aussi la flexibilisation du marché du travail figurent parmi les cause principales de l'aggravation de la situation.

La pauvreté augmente en Europe. Près du quart de la population de l'Union européenne était menacée d'exclusion sociale en 2011. Ce sont les derniers chiffres de l'agence européenne de statistiques, Eurostat, datés de ce mois de décembre. Le taux de pauvreté a augmenté d'un point par rapport à 2010 et 120 millions d'Européens sont menacés aujourd'hui.

Disparité entre les Etats

L'indigence ne touche pas tous les Etats européens de la même manière. Les plus fortes proportions de population menacée se trouvent en Bulgarie avec 49%, puis en Roumanie et Lettonie avec 40%. La Grèce, violemment frappée par la crise arrive ensuite avec 31%. Les plus préservés sont la République tchèque, la Suède et les Pays-Bas. La France reste au milieu du classement avec 19,3% de sa population qui risque l'exclusion. Un chiffre stable par rapport à l'année précédente.

« Pour 8 à 9% de la population, il y a un risque de privation matérielle sévère. Et 10% restent exclus du travail. C'est à dire qu'ils travaillent moins de 20% de leur temps. C'est une situation nouvelle, due à la crise et qui frappe dûrement les populations européennes. La crise crée des situations de pauvreté et notamment de chômage. Pratiquement 25 millions de chômeurs sont dans l'Union européenne. Et dans des pays très frappés par la crise comme la Grèce ou l'Espagne, le chômage atteint parfois les 40% et frappe tout spécialement les jeunes », explique Jean Dominique Giuliani, président de la fondation Robert-Schuman.

Quand austérité ryme avec pauvreté

Et pour ces pays du sud de l'Europe, la situation devient extrêmement difficile. Beaucoup de familles ont du mal à joindre les deux bouts et les populations se plaignent de l'austérité tant prônée par l'Europe et la troïka (FMI, Commission et Banque centrale européennes)

Fortement touché par la crise de la dette, le Portugal, par exemple, a enchaîné les plans d'austérité : réduction des salaires de la fonction publique, des retraites, augmentation des impôts directs et indirects. Et dans le même temps, le gouvernement a réduit ses dépenses sociales avec la diminution des indemnités de chômage, ou du revenu minimum qui tourne aujourd'hui autour des 600 euros.

« La classe moyenne est très touchée et ces réductions de revenus frappent plus particulièrement les populations les plus vulnérables comme les familles monoparentales et les retraités. Mais il y a aussi une augmentation de la pauvreté auprès des travailleurs. On le voit beaucoup à travers les réseaux de solidarité comme les églises qui nous disent qu'il y a un nombre croissant de personnes et de familles qui cherchent des aides alimentaires ou scolaires... », témoigne Paula Bernardo, secrétaire générale adjointe du syndicat Union général pour les travailleurs.

Grâce à sa politique d'austérité, le déficit portugais s'est réduit et atteint aujourd'hui 5,6% du produit intérieur brut (PIB) contre 6,7% l'année dernière. Mais l'objectif fixé par les bailleurs de fonds était de 5% en 2012, puis 4% l'année suivante. L'effort des Portugais semble encore loin d'être terminé.

Les limites de la flexibilité

L'austérité n'est pas le seul facteur de pauvreté. En témoigne la hausse radicale de la paupérisation en Allemagne. Ce pays souffre moins de la crise que l'Espagne, la Grèce ou le Portugal. Son taux de chômage reste nettement inférieur à celui de la France. Et pourtant, le taux de pauvreté allemand est supérieur. En ascension depuis 2005, il culmine aujourd'hui à près de 20%.

Les lois Hartz, mises en place en 2005 pour lutter contre le chômage, ont fortement flexibilisé le marché du travail. Mais elles ont aussi paupérisé les chômeurs et les travailleurs fragiles. « Il n'y a pas de Smic en Allemagne. Le pays a fait de gros efforts de modération salariale. Entre le mileu des années 90 à 2005, la croissance des salaires allemands a été inférieure d'1% par rapport à celle de la France et s'est en plus accompagnée d'une augmentation des inégalités salariales. Depuis 2005, la situation s'est dégradée avec la baisse des indemnités chômage. Donc, même si le chômage a beaucoup baissé en Allemagne, le taux de pauvreté des chômeurs, lui, a beaucoup augmenté », analyse Guillaume Allègre, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques.

67% des chômeurs allemands sont pauvres contre 37% en France. Aujourd'hui, l'Allemagne perçoit les limites de son modèle récent, fondé sur le développement d'une économie à bas salaires et aux emplois à faible coût, appelés là-bas mini-jobs. Plus de 7 millions d'Allemands disposent d'un mini-job, payé 400 euros par mois. Certains en cumulent plusieurs, d'autres les utilisent pour arrondir leurs fins de mois en complément d'un autre emploi principal. Mais jeunes, femmes et retraités restent les principaux bénéficiaires de ces contrats. « Le problème c'est aussi que la population allemande est vieillissante et qu'elle aura de plus en plus besoin d'aides sociales. Si le pays continue sur cette voie, bientôt on ne parlera plus du succès du modèle allemand mais de son échec », ajoute Guillaume Allègre.

Les questions sociales devraient donc rester au coeur des préoccupations de l'Union européenne. Pourtant, les Etats membres divergent toujours sur le maintien de l'enveloppe consacrée à l'aide alimentaire européenne dans le budget 2014-2020.

 

Source : Rfi.fr

Informations complémentaires :


Suppression de l'aide alimentaire, un tsunami... par Actuchomage

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités Internationales Arrow Actualités internationales Arrow L'Europe face à une vague de pauvreté généralisée