1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Je vous avais préparé tout un laïus pour répondre à cette nouvelle, mais je crois que vous savez ce que j’en pense...

Alors, en 2012, que l’Union Européenne reçoive le « Prix Nobel de la Paix », qui est décerné chaque année selon les volontés définies par testament, d'Alfred Nobel, qui est l’inventeur de la Dynamite, cela ne choquera plus personne… Le second degré de la chose défie l’entendement, et tout le monde applaudit en cœur la nouvelle au 20H, car les gens innocents ne se rendent même pas compte du cynisme de la situation, à cause de journalistes complices, censés les informer, qui ne font plus leur travail depuis longtemps… Heureusement à Crashdebug nous avons des gens, comme Chalouette, qui n'ont pas été pervertis par le système et qui gardent une mémoire intacte des choses et des événements...

Je vous demanderai juste d’avoir une pensée pour les peuples grec et espagnol, et pour votre souveraineté nationale qu’ils vous ont encore volé avant hier. Certes il n’y a plus de guerre, mais il n’y a plus de pays, l’Europe les a tous conquis de l’intérieur. La guerre à laquelle nous faisons face maintenant est financière, et les comptes bancaires sont apatrides. Pensez à nos oncles, grands-pères et ancêtres qui se sont battus pour ce pays, et regardez ce que nous en avons fait. Ils peuvent faire les déclarations qu’ils veulent, ils ne peuvent pas changer la réalité des faits, tout le reste c’est de la mythomanie… En attendant, vous savez ce qu’ils pensent de vos capacités intellectuelles...

Tscg

MONDE - L'Union européenne va venir compléter la longue et prestigieuse liste des prix Nobel de la paix. Le comité Nobel a annoncé sa décision vendredi 12 octobre à Oslo (Norvège). "L'UE et ses ancêtres contribuent depuis plus de six décennies à promouvoir la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l'homme en Europe", a déclaré à Oslo le président, très europhile, du comité Nobel norvégien Thorbjoern Jagland.

L'UE faisait partie des favoris, malgré la crise sans précédent qui la traverse. Tel était en tout cas l'avis de la chaîne NRK avant la remise du prix, qui s'interrogeait : "Peut-être est-ce précisément à un tel moment que ce projet de paix et de stabilité a besoin d'une main tendue de la part de la Norvège eurosceptique ?"

L'UE et Ghandi, grands oubliés du Nobel

Ce prix est un pavé dans la mare en Norvège, qui a elle-même rejeté une adhésion à deux reprises lors des référendums de 1972 et 1994. Près de trois de ses habitants sur quatre diraient aujourd'hui "non" à l'UE, selon les derniers sondages.

Mais cinquante-cinq ans après le traité fondateur de Rome, ce Nobel vient réparer un oubli historique. Bon nombre de commentateurs s'accordent pour dire que le projet européen, qui a permis de pacifier un continent coutumier des guerres, était, après Gandhi, l'autre "grand absent" de la famille des lauréats.

Née sur les ruines de la Seconde Guerre mondiale en 1957 sous l'impulsion des six pays signataires du Traité de Rome, l'UE, alors baptisée Communauté européenne, a aidé à stabiliser un continent coutumier des conflits. Malgré des crises de croissance récurrentes, l'union a lié les destins des ennemis d'hier et est devenue le plus grand marché commun et la première puissance économique au monde, où la libre circulation des biens, des personnes, des services et des capitaux est garantie.

Le prix remis le 10 décembre

Aujourd'hui, l'UE englobe 27 Etats qui étaient situés, il y a encore une vingtaine d'années, des deux côtés du "Rideau de fer" et affichaient de grandes disparités économiques, sociales et culturelles. 

Les membres du jury ont donc préféré le projet européen aux autres favoris cités ces derniers jours. Parmi eux figuraient le militant biélorusse des droits de l'homme Ales Beliaski, emprisonné dans son pays, et la Russe Lioudmila Alexeeva qui défend les mêmes droits depuis plus d'un demi-siècle en URSS et en Russie.

Au total, 231 individus et organisations étaient en lice pour obtenir cette récompense. Le prix (une médaille, un diplôme et un montant de 8 millions de couronnes suédoises, soit 922.000 euros) sera remis à Oslo le 10 décembre, date-anniversaire de la mort de son fondateur, le Suédois Alfred Nobel.

 

Source : FTVi avec AFP

 

Informations complémentaires :

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Le prix Nobel de la paix attribué à l'Union européenne